Nemausus

Nemausus. 17ème siècle. Après un bal masqué ayant mal tourné, la ville perd peu à peu pied... supporterez-vous la volonté divine ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La réserve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La réserve   Ven 22 Aoû - 20:24

"HEy , toi!..." "azael...."

"J'te r'connai toi!..." "azael......"


"Protège la..." "Fais ton choix...." "Ils mourront tous...."


"Fais ton choix ....." " Tu dois t'eveiller..." "azael!..."

"Protege la....." "Tu n'aurais pas du revenir...." "azael......"

"AZAEL!!"



IV. Prologue aux cendres oubliées


Un immense "Boum" retentit en un bruit sourd et sortit Azael de sa léthargie. D'un coup , il releva la tête, en sueur, puis sauta sur ses jambes. La pièce était sombre, noire même. Il ne reconaissai rien. Tout était brûlé, calciné ou brisé. Ci et là, on reconaissai des traces de griffures sur les murs, comme si quelqu'un avait tenté de sortir de cette pièce, au point même de devoir creuser les cloisons pour s'échapper. A vrai dire, il y avait beaucoup de marque de ce genre , un peu partout.

Appeuré par la vision, Azael toucha tout son corps, pour s'assurer qu'il était toujours entier. Une sensation étrange s'emparait de lui, comme si chaque geste le gênait, lui faisait mal.

Il s'aperçut que ses mains étaient couvertes de cendres. Il examina alors ces vêtements, puis le sol. A l'endroit même où il était allongé, il y a quelques minutes de cela, restait encrée dans le bois la trace brulée d'un corps. Sous le tas de cendre, la silhouette était totalement visible. La personne avait certainement brulé entierement, et était resté ici bien longtemps.

De panique, il balaya la cendre d'un coup de pied, pour s'apercevoir qu'une autre silhouette était à coté. Plus petite, ce devai une femme qui était morte là.

Azael se pencha sur la petite trace et posa la main. Une vague de tristesse le submerga , et il se releva.

Alors, il vit une femme apparaitre devant lui. La peau dorée comme le soleil, elle était sûrement la plus belle femme qu'il avait pu voir. Celle ci fixait le jeune homme, s'approchant de lui à bras ouverts. Arrivé près de lui, elle referma ses bras autour de son coup, et alla y poser sa tete pour y reposer, avant de disparaitre comme elle était apparue.

Azael était terrifié. Il se précipita vers la porte et tenta de l'ouvrir. Impossible, elle était bloquée. Le feu qui avait tué ces gens avait du bruler le bois. Et avec le temps, le bois avait gonflé, et bloqué cette porte. Mais il devait sortir d'ici. Il devait trouver quelqu'un, quelqu'un de bien vivant, quelqu'un qui ne disparaitrai pas.

Les larmes coulèrent sur ses joues. Azael se recula de quelques pas, ferma les yeux, et fonça épaule première dans la porte......

[couloirs]
Revenir en haut Aller en bas
 
La réserve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [A.C] On ne sais jamais ce que la vie nous réserve [Adriam]
» Ce que l'avenir nous réserve
» Dans la vie Chaque chose a son temps , La vie nous réserve plein de surprise !
» Haïti : Que nous réserve le quartet « Jan, Obama, Ban, Clinton » ?
» Intervewde Linksjyy,le pire expeur de Vesperae[hrp][réserve]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nemausus :: . [Chateau] :: . Pièces et Salles secondaires-
Sauter vers: