Nemausus

Nemausus. 17ème siècle. Après un bal masqué ayant mal tourné, la ville perd peu à peu pied... supporterez-vous la volonté divine ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pardon. J'aime le chocolat [recencée]

Aller en bas 
AuteurMessage
Harmony Hearn
|| Little Red Riding Hood
|| Little Red Riding Hood
avatar

Féminin
Nombre de messages : 55
Age : 24
Localisation : Schoko'bonland
Emploi/loisir : Femme au foyer
†Humeur : JFAVG
Date d'inscription : 29/09/2008

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Eileen
† Force Ange/Esprit:
0/0  (0/0)
Relation:

MessageSujet: Pardon. J'aime le chocolat [recencée]   Dim 5 Oct - 12:25

Harmony se regarda à nouveau dans la vitre. Elle devait paraître extrêmement narcissique dans cette posture, mais elle s’en fichait. Ce qu’elle voyait dans ce reflet ne lui ressemblait pas. Cette robe, ces cheveux blond, ce maquillage. On aurait dit… Une fille. Le portrait craché de sa mère…
Elle secoua la tête. Allait-elle elle-même tomber sous le charme de son déguisement ? Ce serait débile. Complètement insensé.
Elle repensa à ce qui l’avait poussé à troquer son capuchon contre un brushing, ses bottes pour des escarpins, son pantalon contre une jupe de mauvaise qualité et une boîte de maquillage… Tout ça pour un foutu cagibi où elle avait entre pris de s’installer ! A cause de cette vieille peau qui leur servait de concierge… Elle était allée jusqu’à menacer de la renvoyer si elle ne lui prouvait pas qu’elle s’était recensée récemment. Alors voilà. Elle aurait pû lui régler son compte une bonne fois pour toute, mais l'idée de se faire recenser sans que personne ne remarque sa " vraie " identité l'avait conquise... Ce serait une vengeance. Une de ces petites vengeance qui ne valent pas grand chose, mais qui soulage énormément...
Elle ressemblait à sa mère, et elle avait remarqué quelques regards baladeur sur elle... C'était dans la poche.
Harmony esquissa un sourire forcé et quitta son reflet pour pousser la porte qui menait aux bureau de Nemausus. Elle y avait tant de fois mit les pieds… Après s’être fait arrêter pour vole. Et pour y voler quelques papiers utiles. Allait on la reconnaître ? C’était fort peu probable, et pourtant… Depuis qu’elle était recherchée, elle se méfiait de tout. Et puis… Même après, si on lui demandait son métier, que répondrait elle ? Meurtrière ? Espionne ? Voleuse… Elle improviserait. Et puis, elle n’en était pas encore là…
La voleuse interpella le bonhomme qui tenait le guichet.


« Escusez-moi. Ce serait pour un recensement. »

Fit-elle d'une voix mielleuse. Comme pour se montrer innofensive...

[ J'ai jamais dû faire aussi court... C'est l'dimanche matin, hin ? ><' ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madowen.labrute.fr/
Nemausus
Ŏ Le Meneur Ŏ
avatar

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 08/06/2008

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: ?
† Force Ange/Esprit:
30/30  (30/30)
Relation:

MessageSujet: Re: Pardon. J'aime le chocolat [recencée]   Lun 6 Oct - 14:03

Le dit bonhomme en avait fait défiler des jeunes filles dans les bureaux de Nemausus. A commencer à par la dite secrétaire qui ne semblait pas très bien faire son boulot. Lorsqu'on l'interpella, le jeune homme, aux allures presque athlétique releva son regard vers la jeune homme tandis qu'une bonne partie de sa concentration resta sur la fine jupe qui ornait ses cuisses. D'une manière peu courante dans la haute société, elle semblait être une de ses filles qui tentaient de se faire un nom par les apparences. Et cela devait sûrement drôlement marcher lorsqu'on ne frôlait pas la limite de l'indescance.
Coupant court à ses préjugés, elle s'inclina poliment vers elle en guise de bonjour et regarda sur le coté pour remarquer que la secrétaire venait de revenir avec un café à la maison. A la mine sévère et avec un paquet de feuilles sous le coude, elle ne semblait pas encore avoir avalé que personnes ne seraient sous ses ordres pour faire plaisir à ses petits pieds. Oui car depuis peu, la secrétaire semblait être pris de sautes d'humeurs et demandait énormément de café à ses collègues pour finir par les prendre comme des esclaves.


C'est elle qui s'en occupera Mademoiselle dit le jeune homme d'un ton poli avant de s'éloigner

S'affairant à un autre bureau, le jeune homme jeta un un dernier regard à la secrétaire qui s'installait hâtivement sur son bureau avant de sortir les feuilles coincés sur ses flancs et les poser sur la table, extirpant une feuille de la même manière pour la tendre vers la jeune fille. Par dessus ses lunettes et son chignon à peine refait, la secrétaire la regarda attentivement pour savoir d'un coup d'œil si la jeune fille savait écrire ou non. Cette qualité était rare ici et peu de gens savaient se servir d'une plume pour remplir correctement le formulaire. La jeune fille était habillé chiquement pour quelqu'un vivant dans les quartiers pauvres mais pas assez bien pour être si aisé que cela. Les apparences étaient lourdement trompeuses. Aussi, la secrétaire se prit à lui expliquer ce qu'il y avait sur la feuille tendue sous le nez de la jeune fille.


Il suffit donc de mettre votre nom, prénom [lien de la fiche de présentation], votre métier et l'habitat qui vous a été attribué par la suite [lien de la demande en l'occurrence]. Après cela, vous serez officiellement dans les registres de l'administration afin que nul problème ne vous fasse l'honneur d'être ne vagabonde aux yeux de notre société.

La secrétaire se redressa doucement avant de s'adosser sur son siège, le verre de café à la main. Se brulant presque les lèvres, elle n'en prit pas compte pour observer l'attitude de la jeune fille qui semblait presque suspecte. Elle ne savait pas qui elle était, évidement, la secrétaire ne semblait reconnaître que les gens de la haute société à Nemausus. Mais la jeune fille semblait presque en faire partie d'une certaine manière. Etait-ce une nouvelle? Ou vraiment juste les apparences?

_________________


Invité, je te vois ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harmony Hearn
|| Little Red Riding Hood
|| Little Red Riding Hood
avatar

Féminin
Nombre de messages : 55
Age : 24
Localisation : Schoko'bonland
Emploi/loisir : Femme au foyer
†Humeur : JFAVG
Date d'inscription : 29/09/2008

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Eileen
† Force Ange/Esprit:
0/0  (0/0)
Relation:

MessageSujet: Re: Pardon. J'aime le chocolat [recencée]   Mer 8 Oct - 18:51

Pourquoi la regardait on aussi bizarrement ? Elle avait l'impression d'être un phénomène de foire... Etait-ce vraiment le cas ? Avait-elle trop forcé sur l'apparence ? Ca en avait tout l'air... Le regard légèrement pervers du bonhomme du guichet ne lui avait pas échapper. Peut être était ce toujours comme ça ? Pauvres filles... Ce n'était pas un statut qu'elle leur souhaitait, loin de là. Mais peut-être s'y habituait t-on après tout ? Elle haussa les épaules. Elle n'aurait pas à s'y habituer, elle. C'était le principal. Et puis, on ne l'avait pas reconnue, c'était le but de ce déguisement légèrement vulgaire après tout... Même s'il n'avait pas été conçu non plus pour se faire remarquer...

Elle jeta un coup d'oeil à la secrétaire que venait de lui montrer le "gentleman". Celle-ci était en train de serrer précieusement un café, comme s'il en tenait de sa vie... Faisait il si froid que ça ? Même avec sa - courte - jupe, elle n'avait ressenti aucun frisson. Les hommes étaient vraiment capables de tout.

Elle se dirigea donc vers la jeune femme qui la jugeait d'un oeil expert. Harmony l'avait déjà aperçu à plusieurs reprises. Elle semblait s'être enfermée dans son bureau en essayant de ne le quitter que le plus rarement possible. Comme si elle avait peur du dehors. Et pourtant, quand vous la regardiez de près, elle semblait imposante et charismatique. La race humaine était si complexe... N'en était elle pas elle-même un exemple ?

La jeune fille vint s'asseoir sur le siège qui se tenait devant le bureau de la secrétaire pendant que celle-ci lui expliquait comment fonctionnait un recensement, même si celle-ci ne le lui avait pas proposé, comme l'en obligerais la coutume... La jeune dame semblait vraiment la prendre pour une demeurée. Elle lui tendit un papier pour qu'elle remplisse en lui tenant maladroitement un stylo... Harmony était sûre qu'elle doutait de son éducation. Comme si elle se demandait si elle savait écrire... Une bouffée de rage l'envahit. Ce n'était que des préjugés ! Comment pouvait elle montrer un tel dédain à son égard ? Mais... N'avait elle pas tord ? Après tout... Elle ne savait qu'écrire le strict minimum... Ce n'était pas à l'orphelinat qu'on lui aurait appris quoi que ce soit.

Elle secoua ses idées noires, pour s'emparer vivement du stylo que lui tenait négligemment la secrétaire. Il n'avait qu'à lui fournir une éducation digne de ce nom et ne pas lui donner le goût de la liberté, de la vie dans les rues. Et puis, ce n'est pas en sachant écrire qu'on aprennait à se battre.

Elle écrivit donc son nom et prénom ( * ) sur la place qui semblait devoir l'attendre, puis son "habitat" ( * ) comme venait de lui citer la secrétaire. Il ne restait plus que le métier...

C'est alors qu'elle se rappela qu'elle était une femme. Une femme n'était pas obligée de travailler, n'est-ce pas ? Elle s'étonna de ne pas y avoir pensé plus tôt et inscrivit " femme au foyer " dans la case prévue à cet effet.

Elle finit par lever la tête vers la jeune femme et lui retendre négligemment le stylo.


" C'est bon ? Je peux ? "

Dit elle en désignant la sortie du doigt, pressée d'en finir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://madowen.labrute.fr/
Nemausus
Ŏ Le Meneur Ŏ
avatar

Nombre de messages : 56
Date d'inscription : 08/06/2008

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: ?
† Force Ange/Esprit:
30/30  (30/30)
Relation:

MessageSujet: Re: Pardon. J'aime le chocolat [recencée]   Jeu 9 Oct - 15:28

La secrétaire plus aussi jeune que cela la regarda écrire tout en subissant ses assauts de regards noirs. A vrai dire, elle se sentait presque obligé d'envier et de juger quelqu'un qui avait encore toute sa jeunesse devant elle. Pendant que la jeune fille remplissait le formulaire, la secrétaire passa discrètement une main dans son chignon lorsqu'elle vit le jeune homme revenir près d'elle.
Non pas qu'elle s'était entiché d'un homme, elle n'avait pas le droit de tenir une telle relation dans l'administration. Pourtant, elle sentit ses joues en feu et tenta bien de baisser son visage pour éviter cette humiliation en plein public. Pourquoi devait-il revenir ici ? Sa main se posa alors sur son café qu'elle prit comme alibi à sa soudaine chaleur et remarqua alors que le jeune homme ne faisait que regarder la jeune fille qui remplissait calmement le formulaire sur le comptoir prévu à cet effet.

Une sourde colère s'empara alors d'elle et il fut alors nettement visible que les deux jeunes femmes étaient sur la même longueur d'onde. Car il fallait dire qu'elle était plutôt jolie et elle ne pouvait le nier. Même à travers ses vêtements démontrant une indescence, elle avait un joli visage et ses longues jambes portant des bottes élégantes ne faisaient qu'exacerber la secrétaire qui voyait ses chances s'envoler avec des battements d'ailes.
Se gifflant mentalement d'avoir espérer quelque chose qu'elle n'atteindrait jamais, elle se voua rapidement à son travail en classant des dossiers divers dans les commodes en attendant que le formulaire rempli se présente sous ses yeux. La jeune fille la lui tendit alors prestement, comme préssé d'en fini pour ne pas avoir à subir les humeurs de la dite secrétaire.


Merci beaucoup Mlle ... Hearn
ajouta-t-elle en regardant le formulaire

Celui ci semblait complet, d'une écriture presque infantile, comme on en apprendrait à la petite école. La secrétaire avait vu peu de gens écrire d'une façon aussi lisible car les plus instruit avait commencé à adopter un style d'écriture bien à eux alors que celui qu'elle lisait sur le formulaire conservait sa base. La secrétaire coincée du chignon le lit alors rapidement pour voir qu'il ne manquait rien, pas même la signature avant de poser un tampon dessus pour que le document soit à présent classé. Pourtant, elle devait encore le recopier sur un cahier prouvant que la jeune fille était bien recensée.


C'est parfait mademoiselle, vous êtes à présent recensée dans les registres de Nemausus. Je vous souhaite une bonne journée

Elle avait perdu son ton cassant et son habituel cynisme envers les gens. Peut-être qu'elle s'était un peu relâché sans avoir prit le temps de bien lire le fait que la jeune fille avait marqué "femme au foyer". Etait-elle déjà mariée à un si jeune age ou faisait-elle une activité presque illégale et mentir sur ce registre. Mais ne tarissant pas ses pensées la dessus, elle posa le formulaire sur un coin de la table tout en observant par dessus l'épaule de la jeune fille que d'autres personnes venaient se présenter à sa suite. La secrétaire poussa alors son café au loin en se disant qu'elle pourrait l'entamer plus tard.

_________________


Invité, je te vois ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pardon. J'aime le chocolat [recencée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pardon. J'aime le chocolat [recencée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marion » J'aime le chocolat.
» NOAH + Je t’aime une fois, je t’aime deux fois, je t’aime plus que le riz et les petits pois.
» Tendresse & Chocolat
» PILOU caniche chocolat mâle de 6 ans (13) Marseille
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nemausus :: . [Centre Ville] :: . Les Bureaux de Nemausus :: . Recencements Validés-
Sauter vers: