Nemausus

Nemausus. 17ème siècle. Après un bal masqué ayant mal tourné, la ville perd peu à peu pied... supporterez-vous la volonté divine ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quel accueil, ça fait toujours plaisir... [edit:recensée]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ealyn' Yume


avatar

Féminin
Nombre de messages : 16
Age : 24
Localisation : Dans les nuages, comme d'habitude...
Emploi/loisir : Boulangère
†Humeur : Rêveuse
Date d'inscription : 12/10/2008

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: ?
† Force Ange/Esprit:
0/0  (0/0)
Relation:

MessageSujet: Quel accueil, ça fait toujours plaisir... [edit:recensée]   Jeu 23 Oct - 23:44

Ealyn' s'engagea d'un pas hésitant à l'intérieur de la ville, s'avança un peu à travers la grande place puis prit le temps de regarder autour d'elle: le soleil pointait à peine à l'horizon, c'était désert et silencieux. Elle s'imaginait une foule se presser à travers la place qui, bien qu'étant immense, paraissait étroite par rapport au monde qui s'y bousculait... des charrettes tirées par des chevaux essayant tant bien que mal de se frayer un passage... si ça se trouve, il y avait même des marchés qui y étaient organisés. Après tout, il y avait largement la place.
Malgré le silence du matin, il y régnait une atmosphère apaisante et agréable. La nature dormait encore et, finalement, ça avait aussi son charme, le calme. Ealyn' aimait quand il y avait beaucoup de monde, elle était bien dans la foule, comme si personne ne pouvait la remarquer parmi les autres. Et elle se sentait en sécurité. Peu de monde dans son entourage adhéraient à son point de vue, sauf Lucy qui resentait exactement la même chose. Lucy... Elle avait beau l'avoir trahi, elle lui manquait quand même. Terriblement. Ainsi que ses parents, et le château dans lequel elle vivait, et le chocolatier qui lui offrait toujours ses chocolats préférés en échange de quelque pâtisserie confectionnées par elle-même...
Les larmes lui montèrent soudain aux yeux et sa gorge se noua. Celle-ci déglutit et essaya de refouler ces souvenirs, pour penser aux nouvelles opportunités qui s'offraient à elle. Oui, elle avait une chance de reconstruire sa vie ; elle n'aurait qu'à prendre l'héritage de sa grand-mère dans la banque de la ville, s'acheter une belle maison, ouvrir une boulangerie pour avoir l'occasion de se consacrer à sa plus profonde passion... mais maintenant, il fallait qu'elle aille se faire recenser auprès des bureaux de Némusaus. Non, Maunémus... Ah, voilà qu'elle ne se rappelait plus du nom de la ville !
Enfin, peu importait ; elle se souvint des paroles de son père lui disant de chercher des hauts toits à l'architecture très étrange, étant construits pour donner l'impression qu'ils allaient s'effrondrer sur le sol. Comment pourvait-il connaître autant de détails ? Celle-ci refoula les questions qui se bousculaient dans son esprit et aperçut sans aucun mal le haut des toits étonnament pointus et dangereusement penchés sur le côté. Elle ne quittait pas les toits des yeux, marchant parfois dans une flaque d'eau, n'ayant pas regardé où elle mettait les pieds. Puis, elle arriva devant un bâtiment tout aussi bizarre que les toits, "Bureaux de Nemausus" écrit complètement de travers. Ah, voilà... Nemausus ! Nemausus, Nemausus... Il fallait qu'elle s'en souvienne. Celle-ci continua à se répéter ce mot dans la tête puis ouvrit la porte des bureaux, qui grinça atrocement, l'écho de l'intérieur se répercutant sur les murs. A l'intérieur, on n'entendait que les grattements de plumes sur des parchemins. Il faisait froid, et le calme rassurant de l'extérieur s'était transformé en silence inquiétant. Ealyn' accéléra le pas pour se diriger vers une pile à la hauteur astronomique de paperasses qui attendait, en équilibre, sur un bureau.


*Un coup de vent et je préfère ne pas imaginer le souc...* Pensa-t-elle en prenant soin de bien contourner l'immense pile avec appréhension.

Celle-ci arriva devant un vieil homme qui écrivait à une vitesse folle quelques mots avant de tremper sa plume dans un encrier et de recommencer. Elle s'approcha un peu plus pour faire remarquer sa présence, mais il n'en fut rien. Alors elle leva la main ans sa direction en disant presque imperçeptiblement: "Ex...excusez-moi..." Mais il continuait. Alors elle se racla la gorge du son le plus fort qu'elle pouvait, mais cela ne servit pas à grand chose. Soudain énervée en pensant qu'il l'ignorait, celle-ci ne put contenir sa colère -car c'était une des choses qui pouvaient vraiment l'énerver- , cria dans toute la pièce:


-Hého ! Vous êtes sourds ou vous le faites exprès, imbécile ?! Alors toute l'assemblée sursauta, sauf la personne devant elle. Elle entendit des grognements de mécontentement surgir de toutes parts, mais son interlocuteur leva lentement la tête, ne semblant pas perturbé le moins du monde, et lui tendit une feuille:

-Nom. Prénom. Age. Lieu d'habitation... Métier.

La jeune fille voulut lui répliquer quelque chose, outrée, mais abandonna en voyant qu'il ne démordrait pas facilement de son expression si dépourvue de sentiments. Elle le trouvait particulièrement odieux et inintéressant mais, vu l'endroit dans lequel ces pauvres personnes travaillaient, pas étonnant qu'ils finissent par se fondre involontairement dans le décor... En fait, elle le plaignait, même. Alors celle-ci prit délicatement une plume posée à côté d'un encrier puis écrit docilement:

Nom: Yume
Prénom: Ealynathim
Age: 18
Je vis dans... Le quartier riche
Métier: Propriétaire de la boulangerie

Alors, elle se rendit compte qu'elle n'avait pas donné de nom à sa future boulangerie. Bah, elle n'aurait qu'à y réfléchir plus tard... Si tout se passait bien, elle aurait tout le temps de trouver. Toute la vie...? Elle se plongea dans ses projections d'avenir mais quelqu'un qui lui retira la plume des mains la fit redescendre sur terre. Alors il lui fit un vague mouvement qui signifiait: "Maintenant, pars, j'ai d'autres chats à fouetter moi." Celle-ci n'insista pas et lui glissa:

-Excusez-moi du dérangement.

Bien que le vieil homme ne prêta pas la moindre attention à ses excuses, Ealyn' ne changea pas d'expression et fit demi-tour, vers l'extérieur. Les chocs réguliers de ses talons résonnaient dans toute la pièce, jusqu'à ce que le bruit se fasse ensevelir par l'horrible grincement de la porte.
Dès que la jeune fille fut dehors, elle s'étira de toute sa hauteur en faisant tourner son ombrelle autour d'elle, heureuse d'avoir accompli cette tâche. C'était le premier pas vers la nouvelle vie.




[J'espère que j'ai fait tout comme il faut >w<]


Edit Mathys: Oui merci tout est parfait maintenant =) Ton logement te sera donc attribué dans les quartiers riches étant donné que tu as aussi reçu l'éducation qu'il fallait en plus d'avoir vécut dans une famille assez aisé, malgré le métier de boulangère. La confirmation de ton ange sera donc aussi à jour =)
Concernant ton logement, tu pourras si tu veux m'envoyer une petite description de quelques lignes pour que je puisse l'ajouter à ton sous forum =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quel accueil, ça fait toujours plaisir... [edit:recensée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Quel crime avons-nous fait pour mériter de naître ?" [PV Tenshi]
» Petit message de remerciements :) ça fait toujours plaisir
» [TERMINER]"La visite fait toujours plaisir. Si ce n'est pas en arrivant, c'est en partant." [Swan & Ruth]
» Quel(s) est (sont) le(s) film(s) qui vous ont fait le plus pleurer ?
» À ce qu'il parait, ça fait toujours plus classe de porter une veste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nemausus :: . [Centre Ville] :: . Les Bureaux de Nemausus :: . Recencements Validés-
Sauter vers: