Nemausus

Nemausus. 17ème siècle. Après un bal masqué ayant mal tourné, la ville perd peu à peu pied... supporterez-vous la volonté divine ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Esprit (perdu) es-tu là ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Nessa Nielvish


avatar

Féminin
Nombre de messages : 4
Age : 27
Emploi/loisir : Briseuse de coeurs et de couples
†Humeur : A toi de voir ...
Date d'inscription : 10/12/2008

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: ?
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Esprit (perdu) es-tu là ?   Dim 14 Déc - 15:49

Plusieurs jours, semaines ou peut-être mois avaient passés depuis que la demoiselle s'était résignée à ne jamais retrouver son compagnon. Elle avait peu à peu perdue la notion du temps et beaucoup vagabondé dans toute la cité. Rien n'avait vraiment changé de place mais ce n'était plus le même air que l'on y respirait. Nessa avait apprit à ses dépends qu'elle ne faisait plus partie de l'humanité intègre qui vivait actuellement dans Nemausus. Parfois certaines personnes ne semblaient pas la voir et puis il suffisait qu'elle ait dans l'intention de les provoquer pour que tout à coup les gens prennent peur comme face à une apparition.

C'est vrai qu'avec son teint blafard et ses cheveux crasseux et hirsutes, la jeune femme ne semblait pas vraiment de bonne compagnie. Elle s'était tellement échevelée dans ses recherches qu'elle en avait oublié de vivre. Quoique, vivre est un bien grand mot!

Elle s'assied un moment sous le porche d'une taverne dénichée au coin d'une rue. Après avoir erré tant et tant dans la ville puis ses bas fonds, Nessa aurait pu en dessiner les plans de la forme jusqu'au fond. Mais c'est devant cette porte close que la menèrent ses pas et sa volonté à présent bien ébranlée. La demoiselle était passée au lavoir ou ses cheveux avaient retrouvés leur aspect et leur texture de flammes ardentes et soyeuses. Elle les avait soigneusement recoiffés en deux macarons d'où dépassaient de nombreuses mèches folles en souvenir de son époux. Ensuite elle avait habilement arrangé son visage et surtout son maquillage, coulé par ses trop nombreuses crises de larmes pour se faire une peau neuve.

Et depuis elle attendait devant cette porte. La nuit était tombée et Nessa frissonna. Elle avait un tel désir de se sentir encore humaine rien qu 'une fois ! De sentir la chaleur des bras d'un homme autour d'elle... De se sentir aimée...


-Juste une peu ... rien qu'un tout petit peu ...

Murmura-t-elle pour elle-même. Une larme roula sur sa joue qu'elle écrasa rageusement.

-Non. Il ne sera pas dit que je me laisserai faire ! Je vais leur montrer moi ce que c'est qu'une femme! Et tu verras mon amour, regard bien car ils ramperont tous à mes pieds ces idiots. Personne de cette ville n'est à même de te remplacer...

Nessa entendit au loin deux rires légers. Elle vit aussi passer deux jeunes ombres. L'une tenait l'autre par la taille et elles s'emportèrent dans un langoureux baiser avant de s'évanouir dans le dédale. Son coeur battait bien vite pendant cet instant furtif. La demoiselle crispa les poings et son regard se fit de braise.

L'instant suivant elle poussait la porte de la taverne d'un pas décidé.


*Quitte à se venger autant commencer par les bas fonds. Les bases branlantes de si notre noble société!*

C'est effectivement dans ce genre d'endroit qu'on entend parler de tout et de rien. Des ragots qui vont détruire des gens et en élever d'autres. Des fables, des contes, de grandes épopées romanesques et parfois un peu de vérité...
Oui définitivement c'était par ici qu'il fallait commencer.

La brusque entrée de Nessa n'avait pas pour autant fait se retourner toutes les têtes vers elle. La jeune femme avait devant elle une assemblée bruyante et rougeaude qui trinquait à tout vas. Furieuse de se faire ignorer, Nessa défit ses macarons pour laisser ses cheveux flotter tout autour d'elle dans une cascade de feu et esquissa un sourire avenant. Elle s'avança d'une démarche chaloupée vers une table d'hommes qui devisaient entre eux plutôt calmement. Rien que par sa présence, elle fit taire le groupe.


*Je vois que les bonnes vieilles méthodes sont à l'honneur de nos jours ... Voyons jusqu'où je peux aller...*

- Excusez messieurs ma soudaine intrusion dans votre assemblée mais j'ai fais un long voyage aujourd'hui et j'aimerai reposer mes jambes et m'hydrater quelques peu à vos côtés.

*Mes paroles semblent les avoir troublés. J'ai peu être dit un bêtise...*

Avec un sourire vainqueur elle observa les hommes s'agiter et virer un de leurs compagnons pour lui faire une place assise au centre de la tablée. Un autre commanda une tournée générale et une choppe spécialement pour la demoiselle. Nessa jouait de son sourire et posa une main sûre et délicate sur celle du tavernier qui lui déposa sa boisson.

- Merci de tout coeur! Je suis si heureuse d'être arrivée jusque devant la porte de votre établissement! J'ai eu terriblement peur dans tous ces dédales de rues vous savez? Ho et puis je ne vais pas vous embêter trop longtemps avec mes histoires. Retournez donc au travail, des clients attendent vos attentions...

Le tavernier rougit, tenta de bredouiller quelque chose et s'enfut derrière son bar sur un sourire éclatant de Nessa. La jeune femme rit à gorge déployée.

*Finalement je sens que je vais bien apprécier cette petite soirée entre hommes... Regardez-moi cette bande de gros ballots! Ils se tortillent sur leurs chaises pour avoir mon attention !*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Esprit (perdu) es-tu là ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il faudrait avoir perdu tout esprit de rigueur pour définir le Romantisme || ft. Roxane
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» PERDU DOSTY CANICHE ABRICOT 1 AN (33)
» Seul et perdu...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nemausus :: . [Banlieues] :: . La Taverne au Fer d'Argent-
Sauter vers: