Nemausus

Nemausus. 17ème siècle. Après un bal masqué ayant mal tourné, la ville perd peu à peu pied... supporterez-vous la volonté divine ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand la malchance vient dire COUCOU!!!

Aller en bas 
AuteurMessage
Morn Achàrn
Porteur de poisse
Porteur de poisse
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14
Emploi/loisir : Porteur de malchance, héhéhé
Date d'inscription : 02/12/2008

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: ?
† Force Ange/Esprit:
31/100  (31/100)
Relation:

MessageSujet: Quand la malchance vient dire COUCOU!!!   Jeu 18 Déc - 0:45

Morn Achàrn, spectre de son état, s'ennuyait.

Oui, dans cette ville pleine de monde, môssieur s'ennuyait! Bon, il fallait dire que depuis quelques jours, il n'avait pas pu porter la poisse à qui que ce soit... La faute à qui, hein? À ces maudits anges!!! Rien que d'y penser, il sentait sa température s'élever dangereusement vers le bouillant... Mais ce n'était pas vraiment le bon moment pour prendre feu, vu la quantité de papier qu'il y avait dans cette salle. Eh oui, s'il voulait qu'enfin un de ses mauvais tours porte enfin ses fruits, il devait absolument se contrôler.

Mais revenons un peu en arrière, c'est-à-dire quelques heures plus tôt, alors qu'il méditait, ou plutôt, cherchait activement une victime potentielle... Ce matin-là avait été pénible. La pluie, d'abord, très désagréable pour un esprit qui préfère de loin jouer avec le feu. Fine, insidieuse, elle avait coulé du ciel toute la matinée. Il lui avait fallu trouver un abri sec. Et cet abri avait été long à trouver, car presqu'à chaque endroit qu'il avait visité résidait un ange... Il avait erré de plus en plus loin dans la ville, jusqu'à tomber sur la prison.

C'est là que sa journée s'était un peu améliorée. Les émanations de malheur de l'endroit l'avaient attirées comme un aimant, jusqu'à cette pièce, qu'il examinait à présent depuis deux bonnes heures: la salle des archives de la prison. Toutes les condamnations, tous les verdicts y étaient rassemblés en un tas immense de papiers. Enfin... un tas, c'est vite dit. Plutôt une sorte de bibliothèque avec des centaines de milliers de parchemins classés dans des reliures spéciales en cuir, par année et même parfois par mois. Ces gros livres étaient ensuite classés par décennie, puis par siècle... Un régal pour un esprit frappeur de l'acabit d'Achàrn.

Le problème était de trouver le moyen d'en tirer pleinement profit et, si possible, sans trop abîmer la prison elle-même, lieu de délectation pour un esprit en quête d'émotins négatives. Certains y étaient même par malchance (et pas toujours à cause de lui-même!). Il avait même trouvé, dans la section correspondant à ses jeunes années, les noms de certaines de ses précédentes victimes. Il en avait parcouru la liste avec délice, se rappelant chacune d'entre elles.

Tournant sur lui-même, Morn Achàrn contempla son oeuvre: une petite pierre du plancher légèrement sur-élevée par rapport aux autres juste dans l'encadrement de la porte, donnant une trajectoire optimale de collision avec l'étagère au préalable sabotée de façon à ce qu'elle tombe sur la suivante... Morn adorait l'effet domino... Particulièrement avec les livres. C'est fou le boucan que peux faire une rangée de livres s'écrasant par terre et éclatant sous le choc, envoyant valser des centaines de pages à travers toute une pièce. Mais là, comme bonus, il n'avait même pas besoin de trafiquer les livres, puisqu'ils n'en étaient pas! Bref, les conditions étaient parfaitement réunies pour un magnifique bazard lorsque Morn partit en quête d'une victime.

(Fin des petites explications, place à l'action!)


Espriiiiiit, es-tuuuuuuuu lààààààà???

Murmura-t-il alors qu'il se mettait en chasse, tout réjoui de pouvoir enfin porter la poisse à quelqu'un. Si en plus il pouvait tomber (hihihi) sur une petite recrue, ce serait génial, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyle Uailean
Âme brisée et inhumaine
Âme brisée et inhumaine
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Localisation : La prison de Nemausus
†Humeur : Massacrante, comme toujours
Date d'inscription : 28/10/2008

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Azraël Lynch
† Force Ange/Esprit:
0/0  (0/0)
Relation:

MessageSujet: Re: Quand la malchance vient dire COUCOU!!!   Jeu 18 Déc - 7:11

Pourquoi étais-je entouré de crétins et d’incapables? Comment diable voulez-vous gérer efficacement une prison dans ces conditions?! C’était décidément impossible… Et ces maudits subordonnés qui essayaient de me cacher des choses… Mais c’était bien mal me connaître! C’était mal connaître Lyle Uailean! C’était MA prison, j’en connaissais les moindre recoins et je pouvais dire sui un morceau de mur manquait ou non, s’il y avait de la poussière en plus ou même la différence de couleur entre deux sections de corridor. Alors me cacher quelque chose… Bonne chance oui!

Tout récemment, un de mes fidèles garde du corps m’avait fait savoir qu’il y avait eu une activité suspecte dans la salle des archives. Et j’avais tout naturellement décidé de mener ma petite enquête. À pas de loups donc, je me dirigeais vers la salle en question, scrutant la moindre petite ombre. Tiens tiens… La porte était ouverte. Mais on ne me la faisait as à moi, le petit crétin qui s’était caché là devait sûrement m’attendre avec une arme contondante, s’attendant à tomber sur un autre gardien et non pas sur le grand patron… Je scrutai donc les environs immédiats de la porte. Ah quel imbécile, il pensait que je me prendrais les pieds dans son petit piège? Moi, Lyle Uailean, me faire piéger comme un débutant, jamais! J’Entrai donc précautionneusement, évitant ce désagrément et adoptant un ton dangereusement calme… Qui vacilla vers la rage en voyant l’état d’une des étagères. Le saligaud avait saboté mon étagère! Ces maudits subordonnés ne respectaient donc rien!? Oh qu’il allait en souffrir celui là…


« Allez montre toi petit malin… Subordonné indiscipliné qui va finir au fond d’une cellule avant que je ne te fasse exécuter… Personne ne s’oppose à Lyle Uailean sur son propre territoire. Même Dieu se subordonne à moi ici… Alors ne pense pas que tu vas t’en sortir… Qu’est-ce que tu pensais faire? Un beau bordel dans les archives? JE connais chaque ligne de chaque dossier de cette foutue salle alors si tu pensais me causer du tort… Il en faudra plus que ça! Allez montre toi, j’ai des prisonniers à torturer, des pauvres types que Dieu et ses anges pourris ont abandonné… Des anges et des démons, n’importe quoi… Quoi que j’aurais payé cher pour voir le diable en ces lieux, ou un de ses agents. Tellement plus agréables que ces moralisateurs aux ailes de poulet dont parlent ces idioties de textes sacrés… »

Pas de réponse? Fort bien. J’allais le débusquer et j’allais le taillader de mon épée fouet pour lui apprendre ce que c’est que l’obéissance aveugle envers son supérieur… J’aimais cette aura de mal que je semblais émettre… Si vous cherchiez le point central du mal dans la prison, vous tombiez invariablement sur moi… Et cela terrorisait mes subordonnés. Je le savais, ils le savaient et j’en abusait allègrement.

« Allez, montre toi espèce de moins que rien. Et quand j’en aurai fini avec toi, pense à saluer le diable de ma part. Si tu penses que les gens qui travaillent ici ont droit au paradis et au purgatoire, tu aurais dû lire les petites lettres du contrat au lieu de signer tout bêtement pour la paie… Je ne cesserai jamais de m’étonner de la bêtise humaine… Même si l’on peut aisément m’inclure dans cette généralisation. Ah non c’est vrai… JE suis le monstre de Nemausus, c’est comme cela que les prisonniers m’appellent, même pas ou même plus un être humain… Et ce n’est bien sûr que trop vrai… Je suis une enveloppe de peau couturée de cicatrice et guère plus, d’où tout ces vêtements que je portes. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morn Achàrn
Porteur de poisse
Porteur de poisse
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14
Emploi/loisir : Porteur de malchance, héhéhé
Date d'inscription : 02/12/2008

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: ?
† Force Ange/Esprit:
31/100  (31/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Quand la malchance vient dire COUCOU!!!   Jeu 18 Déc - 23:45

Déçu de son inspection des couloirs, revient en vitesse à la salle des archives. Enfin, en vitesse, pas tant que ça, puisque soudain des pas devant lui le firent ralentir. La voix qui s'éleva ensuite lui donna un frisson... non pas de peur, mais d'excitation pure: apparemment, la personne propriétaire de la voix était très semblable à lui-même... Comment était-ce possible?

Reste dans l'encadrement de la porte et écoute l'homme monologuer avec attention, savourant chacune de ses paroles et se repaissant du mal qu'elles contiennent, attentif à ne pas signaler sa présence. Et puis, d'ailleur l'homme ne pouvait pas le voir à cet instant. Peut-être pourrait-il sentir son aura, mais Morn se contrôlait plutôt bien...

L'homme, ou plutôt, le proprio des lieux, termina son long discours dans une envolée très réussie et cela décida notre esprit frappeur à agir. En une fraction de seconde, se glisse devant Lyle, pour l'instant encore invisible. D'une voix amusée, se fait entendre de l'humain:


Alors... Comme ça, un humain paierait cher pour voir un démon? Sais-tu que cela pourrait te coûter ton âme... Ou la vie, tout dépendant ce à quoi tu tiens le plus...

Poursuis, se rendant peu à peu visible au tortionnaire, son éternel sourire cruel et sadique scotché à son visage rendu encore plus large par la joie malsaine de faire la connaissance de cet être fondamentalement mauvais comme lui.

Eh bien, il semblerait que ça ne te coûte pas si cher que cela... Tu as de la chance, je me sens presque généreux aujourd'hui... Mais ça va te coûter tes belles archives, je le crains. À moins que?

Tournant la tête vers les étagères sur leur point d'équilibre, évalue leur valeur aux yeux de Kyle, puis poursuis sa phrase

À moins que tu n'aies rien d'autre à me proposer... Je me plais bien ici... Je parle de ta prison, bien sûr. Je pourrais m'y établir...

À présent complètement visible, reporte son regard brûlant sur Kyle et l'examine attentivement, jeaugeant le potentiel de sa nouvelle victime... ou peut-être allié?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyle Uailean
Âme brisée et inhumaine
Âme brisée et inhumaine
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Localisation : La prison de Nemausus
†Humeur : Massacrante, comme toujours
Date d'inscription : 28/10/2008

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Azraël Lynch
† Force Ange/Esprit:
0/0  (0/0)
Relation:

MessageSujet: Re: Quand la malchance vient dire COUCOU!!!   Ven 19 Déc - 1:03

« Tu veux mon âme démon? Je te la donne. Tu veux ma vie? AH! Pour ce qu’il en reste, tu peux bien la prendre, à quoi me sert-elle de toute façon si ce n’est qu’à répandre souffrance, mort et douleur autour de moi? Tu rendrais service à cette ville en les débarrassant de moi! De toute façon, je ne tiens ni à un ni à l’autre depuis bien longtemps… Et si tu veux quelque chose en contrepartie, pour laisser mes archives intactes, moyennant la réparation des bris des lieux… Je peux te donner des prisonniers pour t’amuser. Ceux que j’avais décidé de condamner à mort par exemple… Qu’ils périssent de ma main ou de la tienne, où sera la différence? Du moment que ce soit lent, très lent, et infiniment désagréable… »

Répondis-je, souriant de façon cruelle derrière le tissu qui cachait mon visage. Que pensait-il celui là? Que j’aurais peur, que j’implorerais qu’il épargne ma vie et mon âme? Allons donc! Je considérais que ma vie n’en était plus une depuis que j’étais devenu cette parodie d’être humain, enveloppe de chair déformée et couturée de cicatrices… Depuis la mort de Maidie, je ne vivais plus. Seul ma haine vivait encore…

« Normalement, c’est une belle cellule que je t’aurais offert avec condamnation à mort dans les quarante-huit heures à venir… Mais si j’ai un démon dans mes murs, si tu peux rendre la vie encore plus misérable à ces êtres abjects qui pourrissent dans mes cellules… Je dois bien avoir un coin pour toi dans la prison. Dis moi ce qu’il te faut, je verrai ce que je peux ce que je peux t’offrir… »

Le ton que j’avais employé promettais énormément… Quoi de mieux que de pimenter l’existence des détenus avec un peu de surnaturel, surtout si c’était pour leur plus grand malheur… Cependant, il restait un détail à régler, une interrogation à voir… Un détail à prendre en ligne de compte. Car il fallait bien sûr que je sauvegarde mes intérêts…

« Ceci étant dit… Que vais-je retirer de cette… Entente de cohabitation? Les bons comptes font les bons amis comme on dit… Et je ne vois pas ce que tu aurais bien à m’offrir. La terreur ne fonctionne pas sur moi alors ne penses même pas t’en tirer à bon compte et gratuitement, même toutes les souffrances du monde ne viendrait pas à bout de ma ténacité. C’est cela qui tient ce qui reste de mon corps ensemble. Dit moi démon, qu’est-ce que tu vas m’offrir en retour? Je serais curieux de l’entendre… »

Il n’y avait rien de prétentieux, de vantard ou de menaçant dans mes paroles. Mais on pouvait sentir tout le mal et la cruauté qu’il y avait derrière. Faire alliance avec un démon, un esprit, c’était mettre de son côté un joli paquet de garanties… Le genre de garanties que le commun des mortels aurait fuit comme la peste.

« Parles, je t’écoute, je suis sûr que nous allons nous entendre à merveille toi et moi… Ce n’est pas tous les jours que quelqu’un se risque à venir ici de son plein gré, là où même le pouvoir de Dieu ne peut entrer… Le grand bouffon des cieux peut bien espérer ma rédemption mais son immortalité ne sera pas suffisante pour voir ce jour. JAMAIS Lyle Uailean ne se repentira de ses crimes. Tant que Maidie ne m’aura pas été rendue… Je continuerai les effusions de sang. Tout cela pour me venger de LUI! C’est même profondément ironique qu’il me laisse faire tant de mal sans intervenir… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morn Achàrn
Porteur de poisse
Porteur de poisse
avatar

Masculin
Nombre de messages : 14
Emploi/loisir : Porteur de malchance, héhéhé
Date d'inscription : 02/12/2008

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: ?
† Force Ange/Esprit:
31/100  (31/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Quand la malchance vient dire COUCOU!!!   Sam 24 Jan - 21:42

Eh bien, eh bien... voilà qui devenait de plus en plus intéressant aux yeux de Morn... L'homme (pouvait-on encore le qualifier d'homme?) était presque aussi corrompu que lui-même... Intéressant... Très intéressant...

Faisant mine de réfléchir, Morn se laissa flotter un peu plus près de Lyle, le scrutant de ses yeux à demi-ouverts, évaluant le potentiel d'une telle alliance. Bien vite, de sombres idées se profilèrent dans son esprit, un sombre plan commença à prendre forme.


Aucune cellule ne peut me retenir bien longtemps, gardien de prison.

Et pour en faire démontration, il enfonça son bras dans le mur le plus proche jusqu'au coude.

Tu vois? Pas de matière tangible... Pas de contraintes physiques... Plus de douleur, plus aucun besoin. Peu m'importe tes murs, tes portes, tes chaînes... Tout cela n'est rien pour moi. Seule compte la souffrance que je peux infliger aux autres. Seul compte le malheur. Seule compte la lente déchéance que je cause sur mon passage!

En une fraction de seconde, passe de l'autre côté de Lyle et lui murmure à l'oreille, invisible:

Ce que je t'offre? Plus de souffrance dans ta prison... Plus de prisonniers, des gens sur qui la malchance s'acharnera jusqu'à ce qu'ils soient réduits à l'état de loque. Ce que je t'offre, c'est la possibilité de te venger de Dieu... Toi et moi, nous pouvons le faire plier, le réduire à néant... Alors, les hommes oublieront jusqu'à son existence et croupiront dans la souffrance jusqu'à la fin des temps...

Sa voix suave résonnait à l'oreille de Lyle, lui faisant voir des dizaines de nouveaux prisonniers et lui-même, au sommet de la tour, les regardant entrer l'un après l'autre dans les cachots. Chacun d'entre eux était pitoyable, miséreux, sale, humilié au-delà de toute mesure. Vision d'avenir ou simple suggestion? Morn Achàrn poursuivait son discours:

Je serai pour toi l'arme absolue... Tout ce que je te demanderai en échange est peu de chose... Je veux leur souffrance. Je veux leur désespoir. Je veux me nourrir de leur malheur...

S'éloignant de nouveau, se replace au milieu de la pièce et redevient visible, mais cette fois avec ses ailes déployées dans son dos. Deux grandes ailes membraneuses, hideuses tant elles semblaient contre-nature. Noires veinées de rouge, semblables dans leur forme à celles des chauves-souris, à moins qu'elles ne ressemblent à celles peintes dans les livres illustrant des démons...

Alors? Que réponds-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyle Uailean
Âme brisée et inhumaine
Âme brisée et inhumaine
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Localisation : La prison de Nemausus
†Humeur : Massacrante, comme toujours
Date d'inscription : 28/10/2008

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Azraël Lynch
† Force Ange/Esprit:
0/0  (0/0)
Relation:

MessageSujet: Re: Quand la malchance vient dire COUCOU!!!   Lun 26 Jan - 18:52

« Ce que je réponds? Que tu es le démon que je demande depuis des années voilà ce que je réponds! Tu veux te nourrir de leur malheur? Fais tant qu’il te plaira! Si tu es en mesure de les briser une fois pour toute, de me débarrasser de ces déchets humains et de surcroit de m’aider à remettre au pas ces lavettes qui adoucissent la terreur et les tourments que j’impose et fais subir, fais le. Je te fournirai les prisonniers qu’il te faut et tu deviendras leur nouveau bourreau. Si tu es capable de les briser au point de leur faire renier Dieu… Je suis pratiquement prêt à te laisser gérer cette prison à ma place! »

Affirmais-je sans hésiter ne serait qu’une petite seconde. Si avec son aide je pouvais empêcher les agents de Dieu de venir jouer dans MA prison… J’étais prêt à me plier à toutes ses demandes. Depuis le temps que j’attendais une telle opportunité… Il était une vraie bénédiction, de l’enfer certes mais c’était déjà mieux que ce que m’avait offert le paradis… J’avais de toute façon toujours préféré l’enfer au paradis : le diable nous avait offert les excès et dieu la privation…

« As-tu un nom, démon? Pour que les prisonniers sachent ce qui les attend? Pour que je sache le nom de celui qui a répondu à mon appel? Et dit moi… Quelle est ma garantie que tu ne toucheras pas à mes loyaux subordonnés, ceux qui répandent mort et souffrance? Que tu ne t’en prendras pas à moi? Car la question se pose et elle reste un élément d’hésitation dans la construction de la marche à suivre de ce qui va venir. Je suis un homme prudent vois-tu, je n’aurais pas obtenu et conservé mon poste si longtemps autrement. Et quand je planifie, ce sont les bénéfices que je regarde. Le comment importe bien peu à mes yeux. Comme je le dis toujours à mes hommes : je ne veux pas d’excuses, je veux des résultats. C’est tout ce qui compte tu ne crois pas? »

Mais je questionnais, je questionnais… Et j’en oubliais de réparer mon étagère. Chose que je me mis à faire en ouvrant la porte d’un petit dépôt à même la salle des archives pour y récupérer une sorte de colle à l’odeur nauséabonde. Comment on la produisait, je l’ignorais. Mais je savais que cela collait et que cela devenait très dur et solide une fois sec. Je commençai à badigeonner le tout avec une sorte de pinceau tout en scrutant mon démon gardien, en attendant une réaction de sa part, une parole, quelque chose. Quand on fait un pareil partenariat, il ne faut jamais le prendre à la légère au risque de se retrouver dans un bordel monstre. Je le savais par expérience, à escroquer tous ces pantins qui souhaitaient travailler dans ma prison… J’adorais manipuler les autres et ceux qui devenaient mes meilleurs éléments, les plus loyaux et les plus efficaces étaient ceux qui savaient lire entre les lignes et se montrer aussi malins que moi.

¤Si ce cher commandant savait ce que je suis en train de tramer, il me ferait démettre de mes fonctions et emprisonner voire exécuter… Un démon dans la prison, un vrai, et un monstre pour se charger des prisonniers… Une combinaison redoutable et mortelle qu’il me tarde de voir à l’œuvre. Je rêve d’une prison vide car la racaille a enfin été anéantie dans sa totalité… Qui sait, le rêve deviendra peut-être réalités dans une vulgaire poignée de mois. Il faudra que je demande à ce démon s’il sait également se faire le ramasseur de la vermine dans les rues… Quelques enlèvements, des morts non recensées et hop, ce sera un pas de plus vers mon idéal. Vers ma vengeance envers cette pourriture qui se fait appeler Dieu. Il va devoir intervenir en personne s’il tient à m’arrêter...¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand la malchance vient dire COUCOU!!!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand la malchance vient dire COUCOU!!!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salut, je suis la nouvelle voisine! [PV Yoru]
» Quand on rêve éveillé. [Pv Jann et Sweety]
» Quand le bâteau coule, les rats quittent le navire!!!!
» Quand l'alcool coule a flot par une nuit sans Lune
» [CLOS] Quand la valse s'emmêle... {Aoi}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nemausus :: . [Terres Interdites] :: . La Prison :: . Entrée et bureaux des geôliers-
Sauter vers: