Nemausus

Nemausus. 17ème siècle. Après un bal masqué ayant mal tourné, la ville perd peu à peu pied... supporterez-vous la volonté divine ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Promenade hivernale. [Libre humain, ange ou démon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rána Maeglin
††Vagabond à l'œil vif††
††Vagabond à l'œil vif††
avatar

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 20/10/2008

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: ?
† Force Ange/Esprit:
0/0  (0/0)
Relation:

MessageSujet: Promenade hivernale. [Libre humain, ange ou démon]   Mar 23 Déc - 21:14

Il fait froid, nous sommes en hivers, la neige tombe ayant déjà recouvert toit, rues et tout autres choses à la portée des flocons. Rána à choisit de se promener un peu ayant fermé sa boutique pour la journée, il est dimanche peu de mon sort par ce temps. Il se rend sur la grande allée, pour se promener, en partant du centre ville vers les portes de l’extérieur de la ville.



Les flocons volètent dans le ciel recouvrant tout les bâtiments froids de son épais manteau blanc, l’hiver est là depuis quelques jours, les fêtes se préparent mais personne n’est dehors. Chacun se réchauffe dans son foyer, qui aurait l’idée de sortir par ce froid ?
Des bruits de pas dans la neige un chat noir qui miaule puis qui fuit. Une silhouette masculine au milieu de la neige s’avance doucement. Un flocon froid tombe sur son visage lui faisant fermer les yeux. Il se frotte à l’endroit de l’impacte d’un geste rapide. Ses mains sont couvertes de gants noirs. Son visage pâle est proche de la neige. Ce flocon tombé l’incite à regarder le ciel, regarder le reste de la neige qui accompagnait le flocon précédent. Les yeux grands ouvert, il regarde le ciel. C’est Rána toujours songeur lors de ses balades qui est plongé dans ses pensées. Il ne remarque même pas qu’une brise lui avait fait s’envoler sa mèche de devant son œil. Cet œil maudit qu’il cache toujours par ses cheveux, un œil entièrement noir avec seulement la pupille jaune, une cicatrice tout autour de l’œil.
Il était habillé comme toujours d’un costume et d’un chapeau haut de forme noir, avec un manteau long par-dessus pour se protéger du froid. Un manteau de velours noir épais. Des chaussures vernies couvertes un peu de neige à cause de sa marche dans cet épais manteau blanc et froid. Qu’allait-il faire ici maintenant. Allait-il rester encore à regarder le ciel ? Ou allait-il reprendre sa promenade sur cette grande allée ? Il ne savait probablement même pas lui-même. Il reprit sa marche les yeux vides de tout sentiment, il avançait lentement sans faire attention où il allait.
Il neigeait toujours plus, bientôt on ne pouvait même plus voir plus loin de deux mètres devant soi. Mais peu importait pour Rána qui ne faisait qu’avancer sans faire attention à quoi que ce soit. Seul un corbeau attira son attention, drôle de corbeau qui vint d’abord se poser sur un muret devant lequel le jeune homme passait. Curieux et non peureux le corbeau était venu ensuite se poser sur l’épaule du jeune homme qui s’arrêta alors pour le regarder.


-Bonjour cher ami, qu’est-ce qui peut t’amener ici sans que tu aies peur ? Tu recherches la compagnie d’une personne seule ? Si c’est le cas tu es bien tombé.

Il le caressa légèrement le haut de sa tête et le corbeau émit un léger croassement. Une autre brise souffle manquant de faire s’envoler le chapeau du jeune homme qui le retint. Ses cheveux argentés dans le vent, la sa mèche était entièrement enlevé de sur son œil, seulement quelque mèches qui étaient ça et la sur son visage, ne cachant plus rien. Il reprit sa route avec le corbeau sur l’épaule celui-ci ne bougeait pas. Rána ne faisait de nouveau plus attention a ce qui l’entourait il avancé et c’est seulement un choc et un croassement agressif qui le fit se réveillé. Il avait heurté quelque chose, quelqu’un plutôt et le corbeau gêner par ce choc c’était envolé pour se reposer sur le chapeau cette fois de Rána après s’être plaint par son cri. Le jeune homme se releva dépoussiéra son manteau qui était plein de neige et fit une révérence sans avoir encore adressé aucun regard à son obstacle.

-pardonnez moi je n’ai pas fit attention où j’allais.


[c'est petit... j'avais envie de poster mais j'ai eut un manque d'inspiration au milieu.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enorah Berthelot


avatar

Féminin
Nombre de messages : 13
Age : 25
Localisation : Ici et là ...
Emploi/loisir : Palefrenière
Date d'inscription : 06/12/2008

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Helena Hugel
† Force Ange/Esprit:
0/0  (0/0)
Relation:

MessageSujet: Re: Promenade hivernale. [Libre humain, ange ou démon]   Mer 24 Déc - 18:30

A manger. C'était de la nourriture qu'était venu chercher Enorah dans le centre ville. Cela faisait une petite semaine qu'elle était arrivée à Nemausus et elle n'avait encore rien acheté à manger ... Elle vivait de ses réserves et économisait beaucoup, gagnant peu d'argent. Compressée sous son manteau de fourrure, fait par son oncle, elle dirigea Galante, sa jument, à travers les ruelles. Arrivant à la hauteur d'une pancarte indiquant " Boulangerie " , la jeune femme fit s'arréter sa monture. Elle descendit de cheval un peu trop brusquement car ses doigts de pieds lui firent atrocement mal. Il faut dire que ses bottes étaient assez usées et laissaient passer le froid glacial de cet hiver. Elle boita plus ou moins en direction de l'étalage de pain, après être rentrée dans le magasin. Le boulanger lui fit un large sourire et tant bien que mal, Enorah lui repondit par un autre sourire.

Après avoir acheté du pain, de la viande rouge, des pommes de terres et du foin pour son cheval Enorah revint à l'endroit même ou elle avait laissé sa monture. Celle ci n'était même pas attachée. Il faut dire que le lien qui liait la jeune femme à sa monture était si fort que ni l'une ni l'autre ne pouvait partir sans sa compagne. Caressant l'encolure de sa jument, Enorah rangea ses achats dans une sacoche, pendant à la croupe du cheval.

Tenant les rènes d'une main et de l'autre remettant bien son étole autour de son visage, pour avoir bien chaud, Enorah se rendit sur la grande allée. Cette dernière était étrangement déserte. Tout le peuple de la ville était à l'abris du froid dans leur demeure. Enorah regarda autour d'elle. Elle aiamit tellement l'hiver ! L'ambiance semblait plus détendue et les arbres, les fleurs, tout était recouvert d'un épais duvet blanc. Il faut dire que la jeune femme adorait la neige ! Et justement cette dernière commencait à tomber !

Comme une gamine de 5 ans, Enorah lacha les rènes de sa jument et se mit à tourner sous la neige en souriant et en fermant les yeux. La froideur de la neige coulant le long de ses joues lui fit étrangement, du bien. Cependant le choc qu'elle recu à l'épaule et qui la fit tomber par terre la fit revenir durement à la réalité. D'un geste instinctif elle serra d'une main la dague de sa ceinture contre elle, prète à se défendre. Mais l'inconnu s'escusa et Enorah relacha son emprise sur l'arme et se releva. Regardant l'état de ses vêtement elle du se rendre à l'évidence qu'ils étaient tout bonnement aussi blanc que le sol ... Secouant, comme le faisait l'inconnu, la neige de ses vêtement elle repondit :


- Je crois que c'est autant de ma faute que de la votre.

Elle fit un petit sourire et regarda le jeune homme. En effet l'individu présent de devant elle était un jeune homme, qui semblait un peu plus agé qu'elle et qui portait un chapeau haut de forme le tout le rendant un peu imposant ... Après s'être totalement époussiétée la jeune femme répondit à la révarence du jeune homme avec autant de grâce qu'elle le put. Ce n'était absoluement pas dans ses habitudes ce genre de cérémonies ...

- Je ne vous ai pas fait mal au moins monsieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Promenade hivernale. [Libre humain, ange ou démon]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'être humain est bon, c'est la société qui le corrompt ? [ PV : Émile Watson ]
» une promenade fructueuse [libre]
» Une promenade parisienne[Libre]
» Promenade tranquille. ( Libre )
» Petite promenade pour se détendre (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nemausus :: . [Centre Ville] :: . La Grande Allée-
Sauter vers: