Nemausus

Nemausus. 17ème siècle. Après un bal masqué ayant mal tourné, la ville perd peu à peu pied... supporterez-vous la volonté divine ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Passé et Présent [Pv]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Maureen


avatar

Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 27
Emploi/loisir : Ange protecteur
†Humeur : heureuse
Age du Personnage : on ne demande pas ça à une femme voyons!
Date d'inscription : 05/01/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Kern Keehl
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Passé et Présent [Pv]   Mer 28 Jan - 0:31

De là où elle était, les portes en bois massif lui parurent soudainement très loin...Et un peu menaçante, en effet pourquoi les esprits ne pourraient ils pas maintenant pousser les lourdes portes et entrer simplement dans cet église. Il pourrai sans doute, parce que si l'on réfléchissait, si elle était création de Dieu, les esprits n'étaient ils par nature pas de la même manière des créations divines? Bien entendu on pouvait se demander si au contraire ce n'était pas le diable qui était à l'origine des esprits, mais alors dans ce cas réfléchissons encore. Dieu a créé les anges et leur à donné le libre arbitre, pour le remercier, les anges lui rendirent leur libre arbitre, tous sauf un. L'ange rebel était pourtant le premier ange, la plus belle création de Dieu, il s'agissait de Lucifer et s'opposant dès lors au créateur il partit avec d'autre ange dans le royaume du dessous. Pourtant , même si c'était lui qui avait créé les esprits, puisqu'il était créature de Dieu, ses créature à lui étaient elles aussi divine non?
Mais en même temps.


"Je ne sais pas...C'est un territoire consacré non...Et logiquement ils sont "méchants" non?"

Elle resta figée un instant en regardant la porte comme si elle attendait que quelque chose en sorte. Elle était aussi en train de remarquer que sa vue était meilleur qu'avant. En effet de là où elle était, au bout de la nef, près de l'autel, elle avait pourtant l'impression de pouvoir toucher , de sentir sous ses doigts, le bois vernit, ses noeuds, les clous au tête usé et son armature d'acier. Elle remarqua aussi que tout cela avait l'air neuf sans doute qu'en 100 ans les boiserie avait été changées et c'était compréhensible.

" J'aimerai qu'ils ne puissent pas...Ca serai rassurant tout de même tu ne trouves pas? De pouvoir se dire que quoi qu'il arrive il y a un lieux où nous et notre protégé on pourrai être en sécurité..."

Elle sourit et s'approcha à pas compté de la porte, elle s'arrêta à 5 mètres de celle ci, elle hésitait tout de même, elle se sentait idiote pourquoi seraient ils derrière? Il n'y avait aucune raison. Pourtant, elle avait peur. Tout le monde à eut cette peur un jour devant une porte close, se demandant ce qu'il y avait derrière sans parvenir à se décider. C'était le principe du chat de Schrödinger, il suffit de prendre un chat et de le mettre dans une boite, et de fermer la boite...Le chat est il vivant ou mort? Impossible de le dire on ne le voit pas, le chat est dans deux univers en même temps, et bien devant une porte fermée tout est possible.
Mais Maureen ne l'ouvrit pas, elle posa juste sa main dessus et serra les dents s'attendant à être projeter sur le sol par un esprit ouvrant soudainement la porte d'un coup de pied. Mais rien ne se produisit, elle sentait juste la surface polis du vernis sous ses doigts et elle appuya son front contre le bois et ferma les yeux un instant avant de se relever.

Elle se retourna alors vers Anselm et lui demanda avec son ton un peu chantant


"On peux traverser les murs? Comme les fantômes dans les histoires?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anselm Hellwig


avatar

Masculin
Nombre de messages : 55
Age : 26
†Humeur : Believer
Date d'inscription : 02/01/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Isobel MacIlwraith
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Passé et Présent [Pv]   Mer 28 Jan - 17:45

Anselm était incapable d'imaginer ou de comprendre par quel procédé il était devenu un ange. Il ignorait de même tout sur la condition des esprits. La seule chose dont il se souvenait, c'était des flammes, de cette douleur insupportable qui brulait sa peau, ses cheveux, ses yeux avant de tomber dans l'obscurité. Et puis ensuite le réveil, l'ouverture des paupières et l'incroyable vertige de recevoir beaucoup trop d'informations à la fois. Il ne côtoyait pas vraiment les esprits mais il savait néanmoins certaines petites choses sur eux. Pour résumé, ils étaient là dans le but de leur mettre des bâtons dans les roues. Faire du mal, pervetir les âmes humaines et semer le chaos...tels étaient leurs objectifs. Après tout les esprits étaient un peu comme leurs égaux, sans doute devaient-ils disposer d'une force égale. A vrai dire il n'y avait pas vraiment réfléchi, les esprits étaient-ils faits de la main du Diable, et eux de celle de Dieu ? Ou bien simplement venait tous du meêm endroit ? Cela laissait matière à réflexion. Le jeune homme laissa ses pensées vagabonder à ce sujet.

- En théorie...c'est exact. Mais j'ai quand mêmes des doutes.

L'idée d'un être purement maléfique avait du mal à se faire une place dans l'esprit du jeune homme. Question d'éducation. Pour lui, les vrais méchants n'existaient pas...Ou alors rarement. La méchanceté ou la cruauté était souvent le résultat d'une accumulation de mauvaises expérience. Il espérait secrètement que le phénomène ne soit pas réversible...Bon à ce niveau là il pouvait toujours espérer. Disons qu'il avait appris à ne pas tout voir en noir et blanc mais quand même...la crédulité a des limites. Maureen évoqua la possibilité d'avoir un endroit ou être en sécurité, protégé et ange. Le jeune homme eut les yeux brillants. Un havre... de sécurité et de tranquillité. C'était une belle idée.

-Un tel endroit...Ce serait formidable !

L'enthousiasme perçait bien évidemment dans sa voix. Ce genre d'endroit serait évidemment ideal. Mais serait-il bien réel ? Serait-ce juste ? Après tout il pouvait toujours espérer...Une telle utopie, c'était si séduisant. La jeune femme s'approcha de la porte et la toucha du bout des doigts. Le jeune homme la regarda faire, sachant que tous ses sens étaient décuplés. Elle se retourna en arborant un large sourire pour poser une question qui déstabilisa de nouveau le jeune homme. Il se demandait ou elle pouvait trouver toute ces questions, mais d'un autre côté il était enchanter de voir comment évoluait les choses. Elle deviendrait certainement un ange averti. Il fit un signe de négation de la tête et lui expliqua le sourire aux lèvres.

- Non, non ! Nous ne sommes pas des fantômes. Nous sommes en chair et en os...

Anselm aimait beaucoup ce genre de légendes, même celles qui étaient effrayantes. Comme les suceurs de sang ou ce genre de choses. A vrai dire il trouvait cela passionnant. Il lui sourit et reprit la phrase laissée en suspens.

-En revanche, les blessures ne peuvent pas nous faire du mal. Ni lames, ni brûlure ou quoique ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maureen


avatar

Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 27
Emploi/loisir : Ange protecteur
†Humeur : heureuse
Age du Personnage : on ne demande pas ça à une femme voyons!
Date d'inscription : 05/01/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Kern Keehl
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Passé et Présent [Pv]   Jeu 29 Jan - 19:24

(hj/ désolé, en ce moment c'est Bac blanc alors j'ai l'inspi à zéro)

C'est dommage, elle aurait aimé pouvoir se sentir en sécurité quelque part. Soudain la porte lui parut froide et inquiétante, comme il y a 5 minutes, alors elle s'écarta un peu. Alors il n'était en sécurité nulle part? C'était inquiétant. Pour le coup de traverser les murs, il fallait qu'elle fasse attention à ne pas se laissait piéger par des esprits, elle ne pourrai pas s'échapper en traversant les murs . Mais tout de même elle avait bien d'autre chose à sa disposition. Contrôler le feu lui faisait un peu peur, comment pouvait on donner ce pouvoir à des gens mort par le feu? C'était assez pervers dans le fond, mais sans doute était ce parce que quitte à contrôler des éléments, autant contrôler les quatres. Mais tout de même. Elle aimait l'idée de contrôler la pluie, l'image d'elle même marchant sous la pluie, et la pluie l'évitant, c'était assez amusant, mais était ce bien comme ça que l'on devait contrôler ses pouvoirs? Elle n'en était pas sûre, y avait il des limites à l'exercice de leur don ou alors ils avaient carte blanche. C'était une question qu'elle se devait de poser à Anselm. Même s'il n'avait pas réponses à tout ça elle en était sûre il le savait.

"On peux se servir de nos pouvoir librement ou alors on ne doit s'en servir que pour protéger nos protégé?"

Elle sourit et se rapprocha de l'ange et elle s'assit sur un banc, elle se passa la main dans les cheveux, pourquoi ne voulaient ils pas rester en place aujourd'hui...Bref, Maureen écouta attentivement Anselm et Ce qu'elle entendit la fit réfléchir, ainsi, les anges étaient à la douleur...enfin la douleur, les armes ne pouvaient pas la tuer et les blessures non plus, c'était étrange, si cela ne pouvait pas la tuer, cela pouvait la faire souffrir? Elle ne savait pas et ce fut une nouvelle question, elle avait envie de le demander à son mentor( oui oui son mentor >w<) mais d'un autre côté elle n'osait pas tellement, simplement du fait que peut être qu'il avait était blessé, et si jamais cela était très douloureux, peut être que cela lui rappelerai des mauvais souvenir...et elle ne voulait pas. Mais malheureusement, elle ne pouvait pas, si jamais elle se retrouver dans une situation critique, il fallait qu'elle sache, si jamais elle aurait mal ou non.

"Est ce que ça nous fais quand même mal?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anselm Hellwig


avatar

Masculin
Nombre de messages : 55
Age : 26
†Humeur : Believer
Date d'inscription : 02/01/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Isobel MacIlwraith
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Passé et Présent [Pv]   Ven 30 Jan - 21:19

Un endroit de paix et de tranquillité...Le rêve, l'utopie. Si seulement cela pouvait exister... Le monde extérieur était si dangereux de nos jours mais en même temps, se préserver de tous les dangers serait-ce vraiment une bonne chose ? Anselm l'ignorait. En fait chaque questions posées par Maureen le faisait réfléchir. Elle remettait pas mal de choses en doute, un esprit nouveau pour une vision nouvelle. Elle n'avait pas tort dans le fond, mais cela le poussait à réfléchir, plus loin qu'il ne l'avait jamais fait. La jeune demoiselle s'écarta vivement de la porte comme si quelqu'un s'apprêtait à en passer le seuil. Pourquoi s'était-elle collée à cette porte de bois ? Il se demandait si ce n'était pas elle qui allait lui apprendre quelque chose, sans le savoir. Pourquoi pas ? Cette idée était plutôt séduisante à vrai dire. La jeune femme lui posa une nouvelle question. Il avait l'impression de sursauter intérieurement à chaque fois qu'elle lui adressait la parole. Il ne s'habituerait donc jamais ? C'était comme si elle interrompait ses pensées pour le ramener à la réalité, et puis il avait du mal à soutenir son regard...En même temps il ne se souvenait pas d'avoir tenu une conversation aussi longue et aussi profonde avec une créature de son espèce. Il lui répondit rapidement :

- On peut les utiliser comme bon nous semble mais... Nous avons des limites d'énergie.

Pour pouvoir éviter ses prunelles dorées, il fit mine d'observer intensément la voûte du bâtiment, comme si elle avait un quelconque intérêt. En fait il n'avait jamais détailler le plafond de cette église avec autant d'intérêt feint. C'était vraiment pas facile d'avoir l'air détaché quand on était timide comme lui. Il faisait ça histoire de se donner une contenance, risquant de paraître ridicule. Il poursuivit, son regard posé sur un vitrail sur un vitrail représentant un des miracles du Christ.

- Nous récupérons notre énergie en nous entourant d'une aura, ou bien en restant en compagnie de notre protégé.

En général le jeune homme restait avec sa jeune protégée. Il n'avait donc ressenti le besoin d'énergie que très rarement. Soudain il songea qu'il avait peut-être manqué de tact. Après tout, Maureen n'avait pas encore trouvé son ou sa protégée. Il réalisa sa bourde. Comme pour se rattraper il ajouta très vite à son adresse, et de manière un peu maladroite, en tout cas plus qu'assurée :

-Ne vous en faîtes pas, vous le trouverez très vite !

Il espérait ne pas l'avoir blessée, c'était vraiment la dernière chose qu'il avait souhaité lui faire. Il aurait du réfléchir avant de parler ! La jolie jeune femme est si sensible... Il ne voulait pas l'inquiéter ou la troubler d'avantage. Maureen revint près de lui et alla s'asseoir sur un banc proche, elle replaça avec grâce quelques mèches sombres et rebelles. Anselm osa la regarder un moment puis sentit automatiquement une drôle de chaleur dans son visage alors que leurs regards se croisèrent. Elle posa la question fatidique. L'ange parût un peu embêté de devoir lui annoncer cela, c'était un peu comme une mauvaise nouvelle. Il rassembla son courage avant de lui faire cet aveu.

-Heu...Malheureusement oui, ca peut faire très mal...

En fait cela pouvait être limite atroce, mais le simple fait de savoir que l'on survivait, ca aidait quand même. Ses lèvres dessinèrent un sourire mi gêné, mi désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maureen


avatar

Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 27
Emploi/loisir : Ange protecteur
†Humeur : heureuse
Age du Personnage : on ne demande pas ça à une femme voyons!
Date d'inscription : 05/01/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Kern Keehl
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Passé et Présent [Pv]   Ven 30 Jan - 23:14

Son protégé...C'était un événement qui serai le plus important de sa vie sans doute que celui de trouver son protégé. Mais tout de même elle l'attendait avec autant d'impatience qu'elle craignait ce moment. Et si jamais il ou elle ne voulait pas d'elle, et si jamais c'était une personne mauvaise...Et si elle n'était pas capable de le protéger? C'était autant de question auquelles elles elle n'avait pas de réponses. Et même si elle s'était résolue au fait qu'elle pouvait tomber sur quelqu'un de ...mauvais, tant il est qu'on puisse être pleinement mauvais, et elle savait qu'elle devrait faire tout ce qui était en son pouvoir pour remettre son protégé sur le droit chemin, elle doutait un peu de sa force. Mais elle avait tellement envie de le trouver. Elle en avait confiance, sans doute parce qu'à chaque fois qu'Anselm parlait de sa protégé, quand on évoquait le fait de trouver cette personne si spéciale, elle se trouvait soudainement si seule, comme si le monde avait été vide de vie à part elle. C'était si triste.

Elle entendi soudainement Anselm comme si il était loin, très loin d'elle, mais elle savait pourtant qu'il était tout près, sur son visage la tristesse devait se lire, car elle entendit soudainement comme venant de très loin, comme étouffée par un mur ou autre chose la voix d'Anselm qui lui assurait qu'elle trouverai bientôt son protégé, elle ne dit rien, ne le regarda pas, que pouvait elle faire d'autre de toute façon, lui dire à quel point elle craignait et attendait ce moment? Lui montrer à quel point ces paroles lui faisait mal autant qu'elles lui faisaient du bien. Non ce n'était pas des choses à faire, elle serra les deux et lâcha un sanglot silencieux et invisible si ça n'est un petit mouvement d'épaule, elle se recomposa un visage et elle se retourna vers Anselm.


"J'en suis sûre aussi, il ne peut en être autrement..."
Dit-elle d'un ton faussement enjoué.

Si l'on y regardait attentivement on pouvait voir que ses yeux était un peu trop brillant, elle avait sans doute envie de pleurer, mais pouvait on la blamer? Sans doute pas, après tout elle venait de se reveiller et elle avait beaucoup d'information à traiter, et beaucoup de questions sans réponses. Depuis un bon moment elle essayait de se montrer forte, mais malgré tout elle était encore un peu ébranlée. On ne pouvait pas lui en vouloir. D'ailleur, elle même ne s'en voulait pas, elle serai forte demain, pour le moment elle se permettait ces petits moment de faiblesse, et puis pour le moment elle ne craignait rien.

En suite, il lui parla des blessures. Des blessures qui pouvaient être extremement douloureuse, à la limite de la folie peut être, était ce possible de souffrire plus que cela était tolérable mais pourtant ne pas mourir? Peut être après tout elle était un ange, mais un autre question lui trotter dans la tête, c'était de savoir si jamais leur intégrité physique pouvait être atteinte, si on lui coupait le bras, le perdait elle à jamais? Va savoir...

"J'imagine que savoir qu'on ne peux pas mourir ça aide à tenir..."


Elle sourit faiblement comme pour lui signifier sans mot dire, comme un langage sous le langage que tout allait bien, ou alors un peu mieux en tout cas.


"Qu'en est il de notre intégrité physique?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anselm Hellwig


avatar

Masculin
Nombre de messages : 55
Age : 26
†Humeur : Believer
Date d'inscription : 02/01/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Isobel MacIlwraith
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Passé et Présent [Pv]   Sam 31 Jan - 16:02

Anselm l'avait senti également, ce vide cruel. A sa connaissance rien ne pouvait rivaliser avec cette souffrance là. Le sentiment d'être vide, vain, creux, inutile, incomplet. Il se maudit en disant qu'une fois de plus il aurait dû réfléchir avant de parler. Quel manque de tact ! Comment avait-il pu oublier une chose aussi essentielle ? Il aurait voulu lui dire quelque chose pour lui remonter le moral mais à vrai dire, il savait à quel point cela aurait été inutile. Il n'y avait rien qui pourrait rattraper cette erreur verbale, il devait se contenter de faire semblant de ne pas la voir aussi troublée, les larmes aux yeux, car si elle agissait ainsi c'était pas orgueil n'est-ce pas ? Il ne supportait pas de voir quelqu'un souffrir, encore moins si c'était à cause de lui. Seulement, ce n'était pas Bella, il ne pouvait pas l'enlacer et lui murmurer des paroles consolatrices aussi facilement pour la rassurer. Elle se sentait seule dans ce monde. Malheureusement il ne pouvait pas l'aider à porter ce fardeau, toutes les promesses du monde n'auraient aucun effet de toute façon. Il aurait aimé lui faire comprendre qu'elle n'était pas totalement seule ici, mais vu sa maladresse, il préférait limiter les dégâts. Il se contenta donc de la penser très fort et de faire semblant de ne pas remarquer son ton faussement enjoué. Il opina avec ferveur. Néanmoins il aurait plus de chance en changeant de sujet. Et non ce n'est pas si facile d'être un ange... Ca demande beaucoup de force, de courage et d'abnégation. Quand un être de lumière naît, il est dépourvu, le reste il l'apprend sur le tas, mais sa plus grande source d'oxygène reste quand même la personne qu'il protège. Peu importe de qui il s'agit. Les anges ne vivaient pour ainsi dire que pour eux. Les règles disaient que si le protégé meurt, l'ange aussi. Anselm pensait que c'était totalement légitime, car comment pourraient-ils vivre sans leurs protégés ? La plupart d'entre eux tenteraient à jamais de se donner la mort après tout.

La jeune demoiselle changea de sujet, comme pour prouver qu'elle n'était pas si secouée. ANselm admirait secrètement son courage, quand il se rappelait de ses propres réactions...Il n'y avait pas vraiment de quoi être fier. Il lui adressa un léger sourire et hocha vivement la tête


-Oui,oui c'est sûr !

Il se souvint du jour ou il avait chu. En fait il volait, malgré le temps peu propice, invisible au dessus d'espaces vides. Il flânait dans le ciel quoi... Puis le vent s'était fait soudainement plus brusque et incontrôlable. Il n'avait rien pu faire et était tombé d'une hauteur équivalent à 6 ou 7 étages. Il s'en souvenait très bien. Même si sa chute avait pu être ralentie par ses ailes qui avaient tenté de se redéployer, il avait dégusté. Mais bon ce n'était qu'un mauvais moment, une erreur et à présent ce n'était qu'un mauvais souvenir. Maureen demanda ensuite ce qu'il en était de leur intégrité physique. UNe fois de plus il du lui faire part de son ignorance sur ce sujet.


-Je n'en sais trop rien...Je ne me suis jamais risqué à de telles expériences.


Il fit tout de même l'effort d'y réfléchir sérieusement. Il ne connaissait pas tout, c'était uniquement de l'inné, a vrai dire, il n'avait pas exploré toutes les possibilités que lui offraient sa condition. Il se contentait de vivre simplement. Il baissa les yeux sur ses mains gantées, paisiblement posées sur ses genoux. Après un moment de réflexion il lui dit :

- Mais je crois, enfin je pense, qu'il est impossible de nous atteindre à ce niveau là.


Il releva la tête et esquissa un sourire à la jeune demoiselle, comme pour s'excuser de l'imprécision de sa réponse. Il se disait que franchement, il aurait du se poser d'avantage de question, tout comme Maureen. Sachant que ses réponses n'étaient pas suffisantes, il soupira et leva les yeux au ciel. Puis il remonta ses lunettes sur ses traits désolés et s'excusa de son ignorance auprès de la jeune demoiselle.

-Pardonnez moi, je ne peux pas vous fournir toutes les réponses que vous désirez. J'en suis profondément désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maureen


avatar

Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 27
Emploi/loisir : Ange protecteur
†Humeur : heureuse
Age du Personnage : on ne demande pas ça à une femme voyons!
Date d'inscription : 05/01/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Kern Keehl
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Passé et Présent [Pv]   Sam 31 Jan - 21:51

Bien entendu...qui serai assez fou pour essayer de se couper un bras juste pour voir s'il repoussait ou pas...Personne, enfin personne de censé, mais une jeune ange, seule, toute perdue dans un grand monde hostile...Non, non plus, elle ne testerai pas, elle n'en était pas là.Mais ça serai quand même quelque chose a voir plus tard.

Pauvre Anselm, il s'en voulait de ne pas pouvoir répondre à toutes ses questions, elle sourit doucement, elle ne pouvait vraiment pas lui en vouloir, qui aurait put d'ailleur? Il y mettait tellement du sien à essayer de répondre à toute ses questions, certaine assez bête . Elle devait lui paraître bien cruche à lui poser sans cesse des questions sur des choses évidentes et pourtant il répondait, alors, s'il n'avait pas la réponse à certaine était ce vraiment gênant? Pas tellement, il y avait aussi des choses qu'elle devait découvrir seule, comme l'apprentissage de ses pouvoirs sans doute, ou alors son protégé, l'expérience du vol...Il ne lui donnait pas tout, mais après tout c'était mieux ainsi, elle était persuadée que si jamais il avait eu réponse à tout sa nouvelle aurait était gâchée, et soudainement elle eu la conviction qu'elle se devait de lui faire part de sa récente constatation.


"Ce n'est pas grave...Je pense que c'est mieux si je n'ai pas toutes les réponses tout de suite. Si on me donnait tout maintenant qu'elle saveur la vie aurait elle? Je n'aurai pas à découvrir tout ce que je dois découvrir...Il faut vivre la vie soi même et pas seulement se la faire raconter me disais ma mère il y a longtemps..."

Elle sourit et dirigea son regard vers Anselm, elle avait remarquée qu'à chaque fois qu'elle le regardait dans les yeux il détournait son regard, sans doute était il timide, alors pour ne pas le gêner, elle ne regarda pas les yeux de l'ange en face d'elle et concentra son attention sur l'ensemble de sa personne. Elle le regardait tout entier sans le scruter et en évitant scrupuleusement ses yeux, elle ne voulait pas gênait son ...son quoi d'ailleur? Confrère? collègue? Elle ne savait pas...Elle opta pour le mot Amis. Elle ne voulais pas gêner son amis. Ayant repris son souffle elle repris sa convertation.

"Je ne dis pas que tout ce que vous me dites n'est pas utile au contraire, maintenant je comprend mieux ce que je suis...Mais s'il reste un petit peu de mystère, cela ajoute...de...l'intêret? Comme commencer un nouveau livre sans en connaître la fin..."

Elle fit un tour sur elle même et ses vêtements se soulevèrent lui faisant comme une chorolle, elle était tellement aérienne, tellement féérique dans cette église, elle était faite pour devenir un ange, c'était ce qui ressortait de tout son être. Sans doute si elle était morte dans d'autre façon elle aurait était une ange tout pareil. En un sens, elle avait presque eu de la chance de mourir jeune et de renaître ainsi, en effet, elle n'avait pas connu les affres de la veillesse. Mais passons.

"j'ai hâte de découvrir le monde...Je veux le voir de tout en haut....aller voir les nuages..."

Soudainement elle s'arrêta de tourner et un ombre passa sur son visage, une question encore mais d'odre pratique celle ci.

"Les esprits... Ils peuvent voler aussi?"


Bien sur elle venait de sortir un petit topo comme quoi elle voulait faire des expériences par elle même et tout. Mais il fallait faire la différence entre expérience et survit, s'il était amusant de garder du mystère sur certaine chose, comme par exemple comment c'était de voler, ou alors ce qu'on ressentait quand on voyait son protégé...elle voulait tout de même savoir ce qu'elle aurait a craindre ou non.
Question de sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anselm Hellwig


avatar

Masculin
Nombre de messages : 55
Age : 26
†Humeur : Believer
Date d'inscription : 02/01/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Isobel MacIlwraith
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Passé et Présent [Pv]   Sam 31 Jan - 23:01

Evidemment il n'avait pas la prétention de tout savoir, il essyait tant bien que mal de l'éclairer sur ses questions, et plus il l'aidait plus il se rendait compte qu'il ne savait strictement rien. Comme il souhaitait être capable de lui donner ce qu'elle voulait, de savoir quoi dire pour réconforter, rassurer. A chaque fois il se heurtait à ses propres limites qui le ramenaient à cette triste réalité. Ne pourrait-il jamais aider qui que ce soit ? Il avait également commis de grosses erreurs avec sa protégée. Par sa faute, ils l'avaient enfermée comme une folle...Anselm ne voyait que ses erreurs, qui se répétaient sans arrêt. C'en était presque insupportable...d'être aussi incapable. C'est alors que Maureen lui vint en aide, avec des paroles pleines de sagesse. Il leva les yeux vers elle comme si il venait de se rendre compte de qui il s'agissait. La jolie jeune femme qui posait beaucoup de questions était apparement dotée d'une grande philosophie...Il l'écouta parler buvant chacune de ses paroles et osa la regarder en face. Il était comme transporté par sa voix, par ses mots. Ils prenaient un sens particulier pour lui, une dimension plus profonde, s'en rendait-elle compte ? En fin de compte, elle en savait peut-être beaucoup plus que lui. Certainement en fait. Elle n'avait pas besoin d'apprendre. Elle savait déjà. Anselm était admiratif.

La jeune femme tourna sur elle même, l'étoffe de ses vêtements se souleva un peu. Elle se déplçait avec grâce et légèreté..comme un ange, un vrai. Un ange aux ailes blanches, duveteuses et douce. Un ange au sourire désarmant et au regard intense: divine. Un ange accompli en fin de compte, elle inspirait confiance...Qu'aurait pu-t-elle être d'autre ? Anselm était ébloui par tant de beauté, pure et sans efforts. A côté d'elle il devait ressembler à un démon, lourd, trop grand et courbé. Peut importe, il se contentait de la regarder, chacun de ses précieux résonnant encore dans un coin de sa tête, comme une poésie qu'on chantonne. Il y avait une sorte de détermination dans le regard de Maureen lorsqu'elle parla des nuages...Le jeune homme en était ébloui, ses yeux bleus comme des saphirs liquides ne pouvaient se détacher de cette apparition qui semblait trop parfaite pour être réelle. Puis elle se tourna vers lui pour lui poser une autre de ses questions. Anselm était encore un peu ailleurs, en pleine rêverie. Le rouge ne lui monta pas aux joues quand elle le surprit. Il répondit d'une voix douce, presque absente


- Non,non...quand vous volez vous êtes hors d'atteinte. Dans l'éther vous êtes hors de tout...

Ah....voler...la plus belle expérience de toute sa vie. Cela lui procurait toujours la même sensation à chaque fois et il ne pouvait pas s'en passer. Voler...Son regard se perdit dans le lointain, comme si il songeait à un souvenir à moitié oublié. Cette sensation de liberté...sentir le vent sur son visage, dans ses cheveux, vous caresser les ailes...Rejoindre les étoiles ses soeurs, et défier les nuages.

-C'est indescriptible...et merveilleux

Il regarda la jeune demoiselle avec un espèce de sourire nostalgique, la fixant tout en pensant à autre chose. A cette formidable sensation. Soudain, comme si on l'avait frappé, il atterrit. Aussitôt, il se redressa, remonta ses lunettes qui avaient eu le temps de glisser surant sa contemplation admirative et toujours une moue paniquée d'un enfant pris sur le fait, il s'agita.

-Oh! Excusez moi Mademoiselle Maureen ! Je ne voulais pas vous fixer ainsi je vous jure !!

Il avait l'air malin comme ça. En plus il rougissait. Et dire que "ça" c'est un être protecteur...Mon Dieu....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maureen


avatar

Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 27
Emploi/loisir : Ange protecteur
†Humeur : heureuse
Age du Personnage : on ne demande pas ça à une femme voyons!
Date d'inscription : 05/01/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Kern Keehl
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Passé et Présent [Pv]   Sam 31 Jan - 23:50

Dans sa petite valse, elle ne remarqua pas le regard de l'ange aux ailes noires. Elle ne le vit que quand elle s'arrêta de tourner et qu'en même temps il s'excusa. Que devait elle dire? Y avait il lieu de s'excuser? Elle ne le savait pas, d'ailleur elle ne savait même pas pourquoi il était en train de se confondre d'excuses...Tout cela lui avait échappé. Avait il fait quelque chose d'inconvenant durant sa petite valse? Elle ne le savait pas et elle était sûre que non, ce n'était pas le genre d'Anselm. Quoi qu'a y réfléchir elle ne savait pas ce qui aurait put être son genre, cela , elle ne pouvait que le supposer, d'après ce qu'elle savait de lui. Et pour ce qu'elle avait vu de ce personnage il lui semblait une personne de bien, un ange aimant tendrement la personne qu'il devait protéger et ayant foi en l'être humain. Pourquoi lui aurait il demander de l'avoir sinon? Alors à bien y réfléchir, non, Anselm n'était pas le genre de personne à faire ce genre de chose.
Alors peut être était ce elle qui avait fait quelque chose de mal? Bien qu'il ne lui parut pas, elle n'avait fait que tourner sur elle même...ses jupes s'étaient elles revelées plus que de raison? Il ne lui semblait pas et même si ce fut le cas normalement c'est elle qui aurait dut demander pardon et pas Anselm, et puis ange ou pas, un homme restait un homme non? et de ce qu'elle savait très peu d'homme s'était excuser après avoir vu les jambes d'une belle femme, d'ailleur, et elle en était consciente, elle avait un très beau corps.

Toujours est il qu'elle ne savait absolument pas comment répondre à ses excuses...Devait elle lui dire que cela ne faisait rien? Assurement pas puisqu'elle ne voyait rien qui put être gênant, même pas le fait comme lui même le disait qu'il l'eut fixée, c'était même plutôt flatteur. Oh bien entendu cela n'avait rien avoir avec de l'attirance ou quoi que ça soit d'autre mais une femme est toujours flattée quand on la fixe avec cet air un peu rêveur, surtout à l'âge de Maureen. Certe, elle avait techniquement 119 ans, mais elle n'avait écue que 19 ans aussi son esprit était il toujours celui d'une fraîche jeune fille qui n'ayant jamais connue d'homme en était à ce stade où l'on voit plus ou moins dans chaque homme un prince charmant potentiel. Mais pour le moment, il n'y avait pas de ça, ce qu'elle voulait ce n'était pas un prince charmant, c'était un protégé.

Elle ne voulait pas se moquer, mais sans qu'elle put se retenir sur son visage nacquit une espece de sourire un peu moqueur, mais dans ses yeux on voyait bien qu'il n'y avait aucune raillerie, mais le pauvre Anselm qui n'osait regarder ses yeux le verrait il? Ce sourire redessinait sa bouche , il lui donnait une nouvelle courbe qui la faisait paraître différente et ainsi toute la physiologie de Maureen s'en trouva changée, elle avait l'air féline. C'était une tout autre impression qu'elle faisait, d'ange doux et plein de compassion, on vit ressurgir soudainement la jeune fille qu'elle avait été, espiègle et prompt à l'humour, avec cet air de petit félin facétieux.


" Ce n'est pas grave...Je suis flattée..."
Elle retournoya sur elle même. " Je suis contente de voir j'ai plutôt bien vieillit en un siècle..."

Ne sachant que faire, elle avait décidée de prendre ça sur un ton léger histoire de détendre le pauvre Anselm, elle avait presque pitié de le voir ainsi faire des pieds et des mains pour réussir à maintenir la convertation malgré sa gêne et elle ne savait pas elle même que dire pour qu'il se détende enfin, elle ne voulait pas paraître familière, mais en même temps elle voulait qu'il se sente à l'aise aussi tenta-t-elle de continuer sur le ton de l'humour.

"Vous savez, Je ne mord pas, vous pouvez vous détendre...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anselm Hellwig


avatar

Masculin
Nombre de messages : 55
Age : 26
†Humeur : Believer
Date d'inscription : 02/01/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Isobel MacIlwraith
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Passé et Présent [Pv]   Dim 1 Fév - 0:53

Quelle malédiction... En fait sa timidité maladive résultait d'un tas de facteurs. Quoi qu'il en soit cela avait toujours fait partie de son caractère, pour son plus grand malheur. Il rougissait pour n'importe quoi, évitait le regard de tout le monde...Pourtant personne ne lui avait jamais fait de mal ! Allez savoir... Déjà enfant, il s'ouvrait difficilement aux autres, malgré toute l'attention et la patience des efforts combinés de sa mère et de son frère jumeau, rien n'avait été arrangé. Quelle plaie ! Dès qu'il se promenait dans les rues, il baissait la tête pour ne pas se faire remarquer, alors si son regard s'égarait sur qui que ce soit, et que cette personne s'en rendait compte, il éprouvait un réel malaise. Comme si il avait fait quelque chose de mal et mourrait d'envie de se cacher. Vous n'imaginez pas à quel point se sentiment ridicule pouvait être décuplé lorsqu'une jeune fille lui rendait son regard... Parfois c'était invivable...Son frère ne cessait de lui faire des remarques à ce sujet. D'ailleurs sans son aide, il aurait été incapable d'adresser la parole à Rowan, la jeune femme qu'il aimait en secret depuis quelques années. Vous imaginez ? Il n'avait cessé de se raviser en 4 ans, et sans l'intervention de son cher frère, il en serait toujours à lui bégayer bonjour et au revoir. Quelle tristesse ! Heureusement qu'avec le temps cela s'atténuait. Plus il connaissait les personnes, plus s'était facile. Malheureusement il était toujours très loin de l'assurance et de la fierté de son très cher frère. Dieu aie son âme. Anselm se sentit particulièrement mal à l'aise quand il était fixé et à vrai dire, n'importe quelle jeune femme l'impressionnait, Maureen ne faisait pas exception avec sa beauté irréelle. Il n'y avait rien de plus que cette gêne. Il se demandait s'il pourrait s'en débarrasser un jour...Qui sait avec du sérieux et des efforts...Et surtout beaucoup de persévérance, pensa-t-il.

Heureusement la jeune femme pris cela pour un compliment. Ouf...Il n'aurait pas voulu qu'elle croit qu'il faisait une fixation ou quoi que ce soit. Elle tournoya de nouveau sur elle avec la légèreté du vent. Il y avait quelque chose de moqueur dans son sourire mais Anselm ne s'en offusqua pas. Effectivement la situation avait quelque chose de comique... Elle lui rappela le temps qui passait. Un siècle déjà... Donc ca lui faisait combien d'années , attendez...124 ans ? C'est vraiment très vieux ! Pourtant il ne se sentait pas différent, il n'avait pas vu le temps passer, c'était comme s'il n'y avait pas eu de transition. D'ailleurs c'était assez troublant d'avoir atterri dans une autre époque. Anselm éclata d'un léger rire.


- En effet, vous n'avez pas pris une ride.

Lui non plus à vrai dire, il se regardait rarement dans un miroir mais quand c'était le cas, il était toujours un peu surpris d'être resté le même. Il tira sur une mèche de ses longs cheveux. 124 ans....Il contempla un moment sa mèche argentée. En fait il avait toujours ressemblé à un vieillard, avec un visage de jeune homme. Plutôt à une grand-mère, avec ses cheveux si longs. C'était vraiment peu ordinaire... Qu'avait dit le médecin encore ? Absence de pigmentation voilà...En résumé autant dire sans couleurs ! Il laissa retomber cette mèche terne. Il apprécia les efforts de Maureen pour essayez de le mettre à l'aise, il éclata de rire à nouveau mais ne parvint pas à se détendre totalement. Il était encore un peu trop nerveux, mais il savait que ca passerait.

- Excusez moi, je suis toujours un peu nerveux...Et aussi terriblement timide.

Il se confondit de nouveau en excuse et éclata d'un petit rire nerveux. Maureen était vraiment gentille d'essayer de le détendre comme ça. Vraiment gentil de sa part. Il émit un soupir silencieux. Ensuite quelque chose l'interpella, il retrouva son sérieux et leva la tête vers le plafond. Il manquait quelque chose... Puis cela fit tilt.

-La pluie... La pluie a cessé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maureen


avatar

Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 27
Emploi/loisir : Ange protecteur
†Humeur : heureuse
Age du Personnage : on ne demande pas ça à une femme voyons!
Date d'inscription : 05/01/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Kern Keehl
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Passé et Présent [Pv]   Dim 1 Fév - 23:46

Elle sourit quand il lui dit qu'il était terriblement timide, elle ne comprenait, elle aussi avait été timide il y a de cela un bout de temps. Cela lui avait passé avec le temps, mais elle s'était trainé ce boulet un bout de temps. Elle avait commencée sur le ton de l'humour alors autant continuer. Son sourire s'élargit encore plus et elle lacha stupidement :

"Nous portons tous notre croix"

C'était un trait d'humour un peu cynique, référence à leur état divin, à Dieu, Jesus tout ça...mais surtout c'était idiot, sans doute du fait qu'en même temps qu'elle disait ses mots elle revit sa vie d'avant. Une lumière pâle, du brouillard et du bois...une corde se balançant et ces yeux qui la fixaient, sans vie mais pourtant si accusateur. Elle portait en effet sa croix, une croix qu'elle ne finirait jamais de porter, qu'elle aurait avec elle jusqu'à la fin de sa vie. Etait ce vraiment de faute? Elle était sûre que oui, mais d'aucun disait qu'il avait agit de son propre gré. Pourtant si elle avait vu l'effet qu'elle lui faisait, jamais elle n'aurait été aussi proche de lui, jamais elle ne se serait amusé à le coller comme ça...Et elle ne l'aurait pas retrouvé se balançant au bout d'une corde.
Elle se crispa un peu et soudainement un voile passa sur son visage qui se ferma soudainement, elle était rongée par la culpabilité, elle ne s'en était jamais ouvert à personne de cette épisode de sa vie...Merthin...pautre Merthin...rien que d'y repenser, tout lui revint en tête...
Ce fut peut après ses 16 ans, elle continuait avec sa bande d'amis à commettre diverse délit mineur que tous toléraient comme des espiègleries d'adolescent, sans plus. Mais un jour, un jour tandis que sa main se laissa trainer sur une belle pomme bien rouge et que ses doigts se refermaient sur la chair ferme du fruit elle sentit avant de la voir le contact d'une main ganté et l'irritation métallique d'une côté de maille sur son poignet. Elle leva les yeux et vit un homme qu'elle ne connaissait pas, et qui se révéla être le nouveau commandant de la garde, le représentant de la loi dans les faubourgs de la cité. Elle essaya de retirer sa main mais cela n'eut pour effet que de faire raffermir sa prise à l'autre, l'homme sourit cruellement, et la tira derrière lui ignorant ses cris de protestation, si l'ancien commandant était du genre à fermer les yeux le nouveau faisait du zèle. Elle allait être ramenée chez ses parents et ça serai la honte mais après elle...Elle arrêta de penser, elle vit sa maison disparaitre au coin d'une rue, où l'emmenait il? La réponse ne tarda pas, sur une place où un gibet était placé. Il lui posa la main dessus et dégaina son épée tout en déclamant son acte d'accusation d'aucun le trouvèrent trop léger pour qu'on lui coupe la main mais il était aussi trop lâche pour s'interposer. Elle le vit lever lentement son épée et la scène pour elle se passa comme au ralentie, elle regarda sa main, c'était pour elle déjà comme une partie morte de son être elle ne sentait plus rien dedans, si le vent froid, ni le bois sous ses doigts, rien. Elle leva les yeux vers la lame et soudainement un bruit sourd attira son attention, elle vit Merthin ,un de ses amis courir vers elle, c'était l'apprenti du menuisier et il avait toujours un tas d'outils sur lui. Merthin était un garçon bien bâtit, brun avec un menton un peu vers l'avant et un nez un peu tordu à cause d'une ancienne bagarre mais il n'était pas vilain. Elle ne le connaissait pas vraiment bien, mais jamais elle ne l'aurai imaginer enfoncé dans l'œil du commandant sa cisaille à bois. Elle vit l'objet s'enfoncer et l'homme s'effondrer, elle resta là immobile choquée, et soudainement elle le vit bouger les lèvres mais aucun son ne sortait de celles ci, puis comme si tout lui revenait, elle se pris de plein fouet le bruit d'une foule en proie à la panique, la conscience qu'un homme était mort là à côté d'elle, et que Merthin lui criait de se sauver, elle se leva et sans réfléchir partit à travers la ville. Elle ne sut jamais comment mais elle n'y eu jamais de suite à cette affaire, et elle ne revit pas Merthin durant un bon moment...Mais elle le revit...le teint pâle; maigre et le regard vide se balançant d'avant en arrière flottant à trois pieds du sol au bout d'une corde...
Jamais elle ne pourrait oublier son visage...

D'instinct elle s'était retournée pour ne pas qu'il voit son visage, du point de vue d'Anselm elle était en train de regarder simplement les vitraux ou les bas relief...Il n'en était rien, bien entendu, elle avait les traits crispé, déformé par un rictus de douleur et elle faisait ce qu'elle pouvait pour qu'aucune émotion ne filtre jusqu'à Anselm.
Sa douleur pris fin, enfin non, elle ne prendrait jamais fin, mais elle passa au second plan quand il lui dit que la pluie venait de s'arrêter. CEla l'inquiéta soudain. Etait ce normal? Ou bien alors s'agissait il d'un menace?


" Et...Donc? La pluie s'est arrêtée?...C'est normal ou alors ça veut dire que quelque chose ne va pas"

Son inquiétude perçait clairement dans son ton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anselm Hellwig


avatar

Masculin
Nombre de messages : 55
Age : 26
†Humeur : Believer
Date d'inscription : 02/01/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Isobel MacIlwraith
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Passé et Présent [Pv]   Mar 3 Fév - 20:29

Heureusement Maureen prenait plutôt ça à la légère... Cela atténuait un peu plus le sentiment de malaise du jeune homme. En fait c'était plutôt gentil de sa part de l'aider à porter ce fléau. Elle aurait pu tout aussi bien l'enfoncer, mais il pensait que ce ne devait pas être son genre. C'est un ange après tout ! Elle conclut sur une phrase un peu mystérieuse. Nous portons tous notre croix. Cette phrase recelait un sens subtil, un peu exagéré en ce lieu. Anselm se tourna vers la représentation du Christ. "Nous portons tous notre croix..." Chacun sont fardeau, ses erreurs et ses remords. Il ne le savait que trop bien...Mais il avait suffisament ressassé ses échecs et malheureusement on ne peut pas retrouner dans le passé pour changer les choses ! Il faut accepter, même si c'est difficile, voire intolérable. Il n'y a pas tant de possibilités. Un jour quelqu'un lui avait dit que regarder sans cesse en arrière empêchait d'avancer. Cette personne n'avait pas tort mais...faut-il pour autant oublier ? Anselm s'en sentait vraiment incapable. Ce ne serait qu'un déni, un manque de respect. Pourtant...il devait comprendre que la seule qu'il était encore capable de changer, et d'améliorer était le futur. Il faut apprendre de ses erreurs, apprendre à ne pas les répéter.

Il regarda Maureen, elle semblait perdue dans ses pensées, en proie avec des souvenirs désagréables. Il ne connaissait que trop bien ce malaise. Apparement elle aussi avait connu son lot d'expériences traumatisantes. Il en était convaincu. Pendant un moment il songea à une phrase qui aurait pu lui remonter le moral. Elle semblait si troublée. Il était désolée pour elle, qu'une jeune fille si jeune ait tant de tristesse. Anselm fit mine de regarder ailleurs, conscient qu'elle ne voulait pas lui exposer ses faiblesses. Il oublia de ce fait les mots qu'il aurait pu lui dire. Avec un effort considérable, il ignora l'appel à l'aide que criait la jeune femme inconsciemment.Alors elle sembla se réveiller, comme d'une cauchemar et se mit à paniquer. Il se tourna vers elle, le regard curieu et visiblement surpris d'un tel changement de situation. Anselm ouvrit la bouche sans la quitter des yeux.


- Il s'agit...d'une simple constation. Je ne voulais pas vous inquiéter !

Il trouvait sa réaction un peu exessive. Bon en même temps il n'aurait pas du mettre tant de mystère dans cette déclaration. Il soupira, conscient de sa propre bêtise.

- C'est normal...excusez moi

Il lui adressa de nouveau un sourire désolé. Elle paraissait encore un peu secouée. Anselm avança de quelques pas en direction de la porte de bois massif. Il tendit l'oreille. Non la pluie s'était bien arrêtée... Il se demandait quelle heure il pouvait être. D'un grand geste il ouvrit les portes en bois, laissant pénétrer une clarté lunaire dans l'église. La lune et les étoiles, triomphantes, semblaient déhà éloigner les nuages gris. Tout Nemausus semblait être calme, endormi. Surtout que cette zone était peu fréquentée à cette heure tardive. Le sol était encore frais et humide, et un vent frais et nouveau semblait souffler dans ces petites rues étroites. Anselm se tourna vers la jeune femme, un sourire enthousiaste aux lèvres.

-Regardez, comme la nuit est belle !

Il n'avait pas dépassé le seuil, et levait à présent les yeux sur la voûte céleste. Il tendit les mains et reçut quelques gouttes qui tombait encore de la corniche de l'église. Cependant il ne pouvait pas détacher les yeux de ces joyaux du ciel. De plus la pluie semblait avoir lavé la ville et le ciel en même temps. Il prit une dernière fois la parole, sur le ton de la confidence

- Ne vous en faîtes pas mademoiselle Maureen...Tout ira bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maureen


avatar

Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 27
Emploi/loisir : Ange protecteur
†Humeur : heureuse
Age du Personnage : on ne demande pas ça à une femme voyons!
Date d'inscription : 05/01/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Kern Keehl
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Passé et Présent [Pv]   Mar 3 Fév - 23:35

La nuit était belle? Il y avait donc des choses de vraiment belle dans cette ville totalement folle. C'était invraisemblable. Mais d'un autre côté, la nuit n'était pas propre à cet endroit, c'était la même pour tout le monde. Insondable et mystérieuse, si merveilleuse et en même temps tellement effrayante.on ne savait jamais ce qui pouvait se cacher dans les recoins sombres de la nuit. Surtout dans cette ville.
Mais Anselm avait l'air si content qu'elle traversa rapidement l'espace entre elle et la porte. Elle ralentie tout de même devant et se figea, de ce qu'elle voyait, oui c'était une belle nuit. Les nuages étaient partis et la lune faisait briller les pavés encore humide. Mais malgré tout elle n'osait pas s'approcher plus près que cela. Ce n'était pas qu'elle avait peur...Enfin si, elle avait peur mais en même temps elle ne craignait pas ce qu'il y avait dehors, c'est juste qu'elle ne savait pas si elle était vraiment de taille à affronter tout ça.

Du fin fond de la ville vint quelque chose dans le noir, invisible, sans consistance, inpalpable comme les anges quand il le voulait. C'était frais et parfumé, cela venait d'en dehors de la ville, c'était un souffle de vent, le vent de la nuit. Déchargé des vices du jour. Libre et doux sur la joue, il l'appelait, elle avait envie de le suivre malgré sa crainte et se laissa entourée par le vent. Elle le laissa jouer avec ses cheveux et ses vêtements, elle n'avait soudainement plus peur, au contraire, le vent était en train de la rassurer, l'air circulait, il était vivant. Enfin vivant...a demi...il allait où il voulait, quand il voulait, rien ne l'arrêtait et pourtant il n'était pas vraiment vivant, un peu comme les anges en fait.

Elle se décida enfin à faire un pas vers l'avant et puis un autre. Elle passa devant Anselm en lui adressant un sourire et enfin elle fut tout dehors. Il ne se passa rien. Elle ne se désintégra pas, elle ne fut pas attaquée par un Esprit ni aucune autres créatures démoniaque, elle était juste dehors , tout simplement. Elle ne savait pas comment exprimer ça , c'était tellement...simple, tellement bon comme sensation.
Elle baissa alors les yeux vers ses pieds et soudainement elle sembla prendre conscience qu'elle était pied nu. Elle sourit à demi en regardant ses jolies petits pieds, elle sentait l'eau dessous et autour et un peu dessus, elle sentait aussi la même eau qui était en train d'imprégner sa robe alors elle la releva un peu. Elle leva la tête et elle sentit encore le vent, et puis une ultime goutte accrocher encore à l'Eglise , ultime goutte tout de suite séchée par un nouveau souffle de vent. C'était tout à fait banale.

Mais tellement agréable.

Elle se retourna vers Anselm et lui adressa un sourire radieux, elle ne s'en faisait plus pour la suite, elle était bien, heureuse et n'avait plus peur de ce qui pourrait l'attendre, elle était sereine, une espèce de certitude la frappa soudain, tout irait bien, comme le disait Anselm.


"Il ne pourrait en être autrement."

Elle se retourna vers la nuit, elle avait envie de faire quelque chose sodainement. Elle avança de quelque pas et puis s'immobilisa et l'instant d'après elle fut auréolée de lumière. Ses deux ailes étaient là , dans son dos, deux feu de lumière dans la nuit, des merveilles. Même si Maureen les trouvaient un peu petites par rapports à celles de Anselm. Elle se retourna et lui sourit tandis que ses ailes étaient en train de frémir dans l'air frais de la nuit.

"C'est une bonne idée vous croyez?"

Bien sur Anselm lui avait déj dit que ce genre de chose se faisait seul. Mais pour son premier vol elle aurait aimée avoir quelqu'un avec elle, au cas où.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anselm Hellwig


avatar

Masculin
Nombre de messages : 55
Age : 26
†Humeur : Believer
Date d'inscription : 02/01/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Isobel MacIlwraith
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Passé et Présent [Pv]   Mer 4 Fév - 17:27

Pour de nomreuses personnes et dans de nombreuses légendes, la nuit et les ténèbres avaient été le théâtre d'évènements dangereux et inquiétants. Anselm ne comprenait pas ça. Il n'avait jamais compris cette crainte de l'obsscurité. En vérité la nuit était incomprise...Et la vision défigurée que l'on démontrait dans ces contes effrayants était éronnée. Il n'y avait rien de plus reposant de plus serein que de voir l'obscurité, le ciel s'assombrir en nuances de bleu pour ensuite révéler les joyaux qu'étaient les étoiles. Elles semblaient veiller sur eux, comme un million de petites flammes. Qui n'avait jamais été ébloui par cette douce lumière ? Si mystérieuse...Et hors d'atteinte. Selon le jeune homme, la nuit pouvait révéler ce qui avait de mieux, c'était un peu comme la vérité après la triste comédie qu'on exerce le jour. C'était tomber le masque. Et oui il trouvait que la nuit était belle, mystérieuse et sombre à la fois. Il contemplait les étoiles, se fondait dans les ombres et il se sentait bien.

La pluie avait cessé et libéré le ciel des nuages. La lune, l'astre nocturne brillait de sa lumière argentée, comme avec mélancolie. Le vent soufflait doucement, et Nemausus entière semblait luire sous cet éclat, la surface rendue réfléchissante par la vive pluie qui avait sévi. Maureen vint le rejoindre sur le seuil. Elle contemplait également ce spectacle. Puis mû par la curiosité, elle franchit le seuil et ses pieds nus et blancs se posèrent sur les dalles de pierres encore froides et humides. Anselm baissa légèrement les yeux et un sourire mystérieux se dessina sur ses lèvres. Maureen avait parlé avec une telle confiance...Elle semblait être animée de la même force que lui a présent. Ils étaient pareils. Deux anges, dans la nuit. A cet instant précis, il en avait la conviction : il venait de trouver une amie. La jeune demoiselle déploya ses ailes blanches et duveteuses. Elles avaient encore cet aspect irréelles d'ailes toutes fraîches et immaculée, presque brillantes. Il les regarda avec des yeux brillants et releva les yeux vers son interlocutrices quand elle lui parla.


- Le temps s'est amélioré. Tant que vous restez invisible aux yeux des humains, je pense que c'est le bon moment.

Il lui adressa une sorte de regard impatient et enthousiaste. En réalité il avait hâte de voir l'envol de la jeune demoiselle. Le tout premier. Cela devait être quelque chose d'assez joli. Surtout qu'elle comptait traverser la nuit avec ses ailes d'un blanc si pur, que la lune se réfléchirait surement dans ses plumes si douces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maureen


avatar

Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 27
Emploi/loisir : Ange protecteur
†Humeur : heureuse
Age du Personnage : on ne demande pas ça à une femme voyons!
Date d'inscription : 05/01/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Kern Keehl
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Passé et Présent [Pv]   Mer 4 Fév - 23:30

Ses ailes frémissaient sous le vent. L'onde intengible faisait doucement bouger les plumes comme si c'était un cour d'eau qui les faisait bouger. Elle hésita. Et s'il y avait trop de vent?
La brise revint caresser son visage, ce n'était pas un mauvais vent, il était frais certe et ne la porterai pas tellement mais après tout elle voulait juste faire un tour et après elle redescendrait...Ou pas. Peut être était ce bien mieux en haut qu'ici? Voir la vie de loin, d'en haut , loin des esprit et de la laideur d'âme humaine, n'était ce pas un rêve. Sans doute, mais pas pour elle était elle en train de se dire. Si elle vivait si loin des humains, comment trouverait elle son protégé?
Elle se tourna vers Anselm et quand elle rencontra ses yeux elle revit l'éclat qu'ils avaient quand il parlait de son protégée, enfin, il n'en avait pas vraiment vraiment parlé, il l'avait plutôt évoqué indirectement.Mais c'était tout comme. Maureen savait que quand il parlait des protégés c'était son protégé à lui qu'il voyait. Elle n'était pas jalouse. Juste contente pour lui. Bientôt elle aussi elle en aurait un, et quand elle l'aurait trouvé, rien ni personne ne pourra lui faire du mal.
Une soudaine bouffée de détermination monta en elle. Elle trouverait son protégé, et elle allait être une ange merveilleuse , la meilleure ange à laquelle il aurait put aspirer. Alors pour ça, il fallait qu'elle vole vite, bien, gracieusement...


"Il ne faut pas troubler le sommeil de mon protégé...Qui dors...là quelque part..."

Son regard était sérieux mais dedans dansait quand même une lueur d'amusement, oui il était là quelque part, mais peut être pas tout près et quant au fait de rester invisible pour les humains, Maureen n'était pas folle, elle avait été humaine aussi, elle savait. Elle savait que quand au milieux de la nuit on se lève tranquillement pour aller se chercher un truc à manger ou autre et que par la fenêtre on voit passer une forme ailée toute auréolée de lumière...le premier reflexe c'est de se défendre. Ce n'est pas par méchanceté, mais c'était possible, comme il était possible de tomber sur un malade qui décide de descendre un ange pour agrémenter son ragout ou son petit tableau de chasse personnel.

"Il faut croire en l'être humain...Mais pas être naif...Si quelqu'un me voit je n'ai pas envie de me retrouver avec une fléche ou autre dans le dos...puisque apparemment c'est très douloureux." Dit elle dans un sourire malicieux.

Elle se retourna et fit face à la nuit un instant et puis leva les yeux vers la lune, et ses ailes se déployèrent, elle gagnèrent en envergure et les plumes frémirent, elle ne savait pas comment si prendre pour décoller, c'était quelque chose qu'elle n'avait jamais fait ni même jamais imaginé, alors elle improvisa. Autour d'elle c'était comme si le temps s'était figé. Ses ailes montèrent doucement vers le haut et la lune sembla soudainement luire plus fort car Maureen était entourée d'une espece de lumière qui semblait maintenant venir non pas de la lune mais d'elle même. Autour tout semblait retenir son souffle, en tout cas c'est ce qu'il parut à Maureen, elle n'entendait plus rien, ne percevait plus rien à part les battements de son coeur dans sa poitrine et l'adrénaline dans son sang.
Soudainement elle se ramassa sur elle même, pour elle la scène se passa au ralentit. Elle sentit ses genoux se plier et ses jupes se soulever en même temps que son talon se décollait du sol, elle vit devant ses yeux ses cheveux remonter doucement a cause de l'acceleration inverse de leur propre masse , elle sentit sur ses jambes battre le tissus mouillé par le sol, et vit autour d'elle comme en suspension de petite goutte d'eau.
Une seconde...peut être moins ...qui lui parue une éternité et soudainement elle se sentit tirée violemment vers le haut, elle venait de détendre ses jambes, ses ailes venaient de s'abaisser d'un un grand souffle et elle était en train de monter, vite, trop vite pour qu'elle en ai vraiment conscience, elle ferma les yeux.

Avant l'envol, une ange pleine d'énergie , qui brillait, ensuite, un long filet de lumière qui s'était perdue dans la nuit, là elle n'était plus qu'une tâche noire qui s'élevait. Elle sentait le vent sur son visage, et des gouttes d'eau, et petit à petit , elle ralentit.
Elle vut un instant en état de pesanteur complet et elle se sentit descendre.D'instinct elle déploya ses ailes et les lunes, sont énergie les gouttes d'eau, tout, tout se mit de concert pour la faire briller et du sol , on pouvait de nouveau voir la silouhette lumineuse irradier de lumière.

Maureen soudainement voyait tout, toute la ville, les gens , le monde, le ciel, les nuages, elle en eu le souffle coupé, elle essaya d'avancer, et étrangement cela marcha, elle arrivait à voler, elle se permit même un virage...mais elle n'osait pas descendre, elle ne le voulait pas d'ailleur.
Elle appela Anselm, elle voulait lui faire part de ses sentiments.

"Anselm! Anselm! C'est merveilleux!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anselm Hellwig


avatar

Masculin
Nombre de messages : 55
Age : 26
†Humeur : Believer
Date d'inscription : 02/01/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Isobel MacIlwraith
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Passé et Présent [Pv]   Ven 6 Fév - 19:38

[HJ: excuse moi du retard mais j'ai eu une fin de semaine chargée ]

Le vent soufflait, frais et rassurant en lui agitant mollement les cheveux. Les conditions n'étaient pas mauvaises pour voler. Maureen mentionna une fois son futur protégé. Cependant cette fois-ci ce n'était pas de la tristesse qu'il lisait dans ses yeux...C'était une sorte d'intime conviction de détermination. Il sourit. Il préférait la voir comme ça...Il était confiant, elle saurait, elle le trouverait. Il était caché quelque part, mais elle le trouvera...Il était était persuadé car comment aurait-ce pu en être autrement ? C'était sa destinée. D'ailleurs Anselm était prêt à parier qu'elle trouverait un protégé gentil et qu'il remplirait parfaitement sa tâche. Elle n'était pas encore complète mais elle le serait bientôt. Il le lui souhaitait sincèrement. Elle verrait tout comme lui, l'inconnu lui serait révélé et les ombres se transformeront en lumière. Tout sera clair et limpide. Comme la première fois qu'il avait aperçu Bella. Il avait su, dans sa chair, son âme, il ne le savait pas exactement. Leurs regards s'étaient croisés et à l'instant il avait su qu'il était "né" pour la protéger, et que s'il le pouvait il mourrait pour elle.

La détermination farouche de la jeune demoiselle le touchait beaucoup. Elle qui semblait si incertaine...ses doutes semblaient s'être évanoui. C'était beaucoup mieux comme ça. Elle plaisanta sur le sujet. Il lui répondit par un sourire amusé. L'idée qu'un ange puisse être chassé comme un vulgaire pigeon était plutôt drôle. Servir de gibier...en fait c'était hilarant. Il lui répondit sur le ton de la plaisanterie.


- Soyez prudente, ce serait dommage qu'une jeune femme comme vous devienne du simple gibier.

Croire en l'être humain...C'était une question de foi, rien de plus. Et qu'est ce qu'un Ange sans foi et sans espoir ? Un ange déchu sans doute. Ou bien alors un esprit allez savoir...Après un petit moment de suspension et d'hésitation, elle prit son envol.Gracieux et majestueux, tout comme Anselm s'y attendait. Il n'en fut pas moins ébloui. Il la vit s'élever alors qu'un étrange sentiment lui enserrait le coeur comme un étau. C'était...émouvant. Cela produisait un écho dans son être de la voir s'élever, comme au ralenti. Un ange...libre. Elle était lumineuse grâce à la lueur de la lune et des étoiles. Les humains ne savaient décidemment pas ce qu'ils rataient. Il y avait quelque chose de touchant et d'innocent dans son envolée. Il la regardait avec fierté, tout en étant bouleversé par une telle apparition. Il ressentit comme une sorte de frisson, puis la jeune femme l'appela du ciel. Il leva les yeux et lui sourit.

*Je sais...je sais que c'est merveilleux*

Elle était merveilleuse, respirant de grâce, de beauté et de lumière. Il baissa les yeux et ôta ses lunettes rondes pour les ranger dans sa poche.

*Il y a quelque part un humain bien chanceux *

Sans ses lunettes, son visage semblait prendre une autre dimension. Comme si on se tenait face à une personne différente, presque méconnaissable. Ses yeux bleus comme des saphirs étaient plus profonds une fois dépourvus de ses disques de verre, ses traits semblaient même s'être allongé pour paraître plus nobles, d'avantage divin. De la même manière il ôta le ruban noir qui attachait ses longs cheveux d'argent et d'un geste rapide, il déploya ses immenses ailes noires. Elles étaient sensiblement plus grande que celles de Maureen vu que lui même était beaucoup plus grand. En deux battements d'ailes il avait atteint le sommet de l'église. Il atterit précautionneusement, après tout, le toit n'était plus de première jeunesse. Il regarda une fois de plus, l'air nostalgique, le vol de la jeune femme.


-Vous n'avez plus rien à apprendre je crois !

*Du moins je n'ai plus rien à vous enseigner*


Il lui faisait confiance, à partir de maintenant elle saurait se débrouiller seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maureen


avatar

Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 27
Emploi/loisir : Ange protecteur
†Humeur : heureuse
Age du Personnage : on ne demande pas ça à une femme voyons!
Date d'inscription : 05/01/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Kern Keehl
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Passé et Présent [Pv]   Mer 11 Fév - 23:32

Elle voyait la ville de tout en haut, tellement haut. Elle ne vit pas tout de suite qu'Anselm était là sur le toit de l'église. En fait, elle sentit plus qu'elle ne vit son regard se poser sur elle, et quand elle détourna enfin la tête des milles étoiles qui brillaient en haut et en bas elle ne le reconnut pas tout de suite. Avec ses lunettes il avait l'air...moins...et là...plus...elle ne pouvait pas exprimer ce qu'elle ressentait là, il était tout simplement plus divin avec ses grandes ailes noires. Sans ses lunettes son visage était plus émacié, plus anguleux c'était une très belle vision qui s'offrait à Maureen. Anselm était a bien y réfléchir aussi beau qu'elle, mais dans un autre style.

Elle s'approcha pour mieux entendre ce qu'il était en train de dire, même si pourtant il lui semblait le ressentir, mais pour être sûre elle fit quand même le trajet. En effet, les vieux réflexes humains sont durs à perdre sans doute pensa t elle.
Enfin elle entendit ce qu'il était en train de lui dire. Elle n'avait plus rien a apprendre. Pour sa part, elle en doutait, mais peut être était ce un moyen de polit de lui dire qu'il l'avait assez vue trainer danss es pattes, elle esperer que non, oh bien sur elle savait qu'il lui faudrait bien prendre congé à un moment ou a un autre mais elle aurait regretter que cela se passe si vite.


"Tu es sûr?"

Question un peu bête mais qui trahissait son apréhension. Peut être était elle vraiment prête à affronter le monde seule maintenant, mais elel était sûre qu'elle ne savait pas tout, en même temps pouvait on vraiment tout savoir? On ne pouvait pas tout savoir ni tout prévoir non. Quand elle était vivante, enfin avant, elle avait fait tellement de choses sans avoirpeur du lendemain alors pourquoi maintenant? Peut être parce que la dernière fois qu'elle avait ça elle avait terminée morte...brulée vive...mais à part ça.

Elle tenta une descente vers Anselm mais elle se rata et de beaucoup, en effet, ce n'est pas sur les pied qu'elle atterit c'est sur les fesses et après une descente mouvementée après ça, si le toit ne s'écroula pas sous l'impact c'est uniquement grace à son petit poid. Elle sourit, le ridicule de la situation la fit rire, et elle se tourna vers Anselm un sourire hilare au lèvres.


"J'ai encore une chose importante à apprendre...Comment revenir au sol..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anselm Hellwig


avatar

Masculin
Nombre de messages : 55
Age : 26
†Humeur : Believer
Date d'inscription : 02/01/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Isobel MacIlwraith
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Passé et Présent [Pv]   Sam 14 Fév - 20:07

[HJ : désolé encore, beaucoup de taff ]

Le premier vol, Maureen s'en sortait très bien et elle avait l'air plutôt satisfaite. Sa joie illuminait son visage. Du haut de son perchoir, Anselm distinguait les rues d'en bas et quelques lueurs aux fenêtres des habitants de Nemausus. Il aimait se percher en haut des bâtiments la nuit, même si certaines tuiles étaient glissantes ou lui réservaient d'autre surprises. Etre en hauteur lui procurait le sentiment qu'il était hors d'atteinte et même sans ses lunettes il distinguait bien les détails. A vrai dire, il avait dû en porter assez jeune ( heureusement que ses parents avaient les moyens ! ), mais vu qu'il était devenu un ange, sa vision s'était nettement améliorée. Il les portait donc par habitude, peut-être un peu par respect et aussi car de cette façon il était méconnaissable. Hormis son sourire, sa gentillesse et sa foi envers le genre humain, rien ne laisser présager qu'il pouvait être plus qu'un simple humain, timide et maladroit. Il s'gissait en quelque sorte de camouflage, Maureen par exemple, avec sa beauté rayonnante et irréelle, risquait d'attirer un peu trop l'attention. Néanmoins des jolies filles à Nemausus, il y en avait ! Et dans certains cas cela pouvait se révéler être un avantage certain.

La jeune femme ailée s'approcha. Elle maîtrisait parfaitement ses ailes à présent. Anselm préféra rester accroupi, dans la posture d'une gargouille. Si jamais il se levait, il pourrait chuter ( ca lui arrivait tout le temps, l'équilibre sur les surfaces instables n'étant pas son fort). Il opina de la tête avec un léger sourire. Il n'avait plus rien à apprendre à la jeune femme. Il lui accorda un regard rassurant. Désormais elle pourrait voler de ses propres ailes. La jeune femme s'approcha pour atterir à ses côtés sur le toit. Malheureusement elle rata sa cible et tomba sur les fesses. Anselm fut nettement troublé par son arrivée en force et manqua de perdre l'équilibre, agitant frénétisuement des bras pour ne pas tomber dans le vide. Soulagé d'avoir manqué la chute d'un nombre de mètres respectable, il s'appuya prudemment sur le côté. Quand son regard croisa celui de Maureen , ils éclatèrent d'un rire franc. A ce stade c'était un miracle que le toit n'aie pas cédé. Ils faisaient une belle paire de bras-cassés tous les deux. Il confirma en gardant le sourire


-Euh...oui je crois.

Ses joues s'empourprèrent un peu sous l'effet comique de la situation mais il n'était pas gêné. Au contraire, il avait rit de bon coeur. La lumière de la lune baignait le toit de l'église, faisant luire les tuiles encore un peu humides, le crucifix et la girouette au sommet du clocher faisait danser des ombres indistinctes.

-J'espère que vous ne vous êtes pas fait mal..., s'inquiéta-t-il.

Il se redressa pour essayer de faire face à Maureen mais l'entreprise était un peu trop périlleuse vu l'état glissant du toit. Evidemment son équilibre défaillant ne manqua pas de faire des siennes et il tomba de tout son long sur le dos. L'air interdit, il décida d'éviter de se rélever la tout de suite, toute tentative serant réduite à l'échec. Il étouffa sans grand succès un rire, tout en tentant de remettre en place une des tuiles qu'il venait de déchausser. C'étiat difficile de reprendre son sérieux après ça.


-Heum...et bien...pour descendre, il suffit de se laisser tomber en battant des ailes pour amortir la chute

Il ajouta :

-Vous ne vous en êtes pas mal sortie pour une première fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maureen


avatar

Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 27
Emploi/loisir : Ange protecteur
†Humeur : heureuse
Age du Personnage : on ne demande pas ça à une femme voyons!
Date d'inscription : 05/01/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Kern Keehl
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Passé et Présent [Pv]   Lun 23 Fév - 23:42

Battre des ailes pour amortir sa chute, sans doute , il faudrait qu'elle s'en souvienne, mais de toute façon elle aurait tout a loisir de mettre au point tout ça...Elle avait l'éternité pour ça mais cela n'avait rien de dramatique, au moins elle pourrait attendre pour trouver un protéger c'était ça la bonne nouvelle et puis si l'on avait foi en l'homme et en la providence divine il y avait fort à parié que finalement ils tombent l'un sur l'autre sans même vraiment se chercher...Mais pour le moment il fallait traiter en priorité le problème numéro un...à savoir? Se remettre debout sans tomber du toit...Elle était immortelle mais quand même, comme l'avait dit Anselm chuter du haut d'un toit ce n'était pas tellement tellement agréable et qui plus est il y avait des grilles...avec des piques qui la regardaient d'un drôle d'air alors elle n'avait pas tellement envie de venir faire connaissance avec eux...

Elle leva les yeux vers anselm et lui fit un sourire, avec ses cheveux en bataille (à cause du vol et de l'arrivée mouvementée sur le toit de l'église) elle avait un charme sauvage. Cependant son visage se plissa en une grimace de dégout quand en se relevant sa main glissa sur le guano tout frais laisser par ce fléaux des villes qu'est le pigeons, bien entendu elle ne jura pas en précense d'Anselm car elle était une jeune fille bien élevée mais l'envie était morte, elle regarda autour d'elle et s'approcha de la goutière remplie d'eau et de feuille morte, elle se lava les mains et soupira.

"De toute façon...je dois progresser vite...Ne serait ce que si je veux redescendre."

Elle se rapprocha d'Anselm et se pencha vers le vide en se tennant à son bras, elle ne pesait presque rien, elle se recula vivement, un peu pâle, quoique du fait de son teint naturel il était difficile de le noter, elle ferma les yeux un moment...c'était ridicule n'est ce pas? Un ange qui avait le vertige...surtout qu'elle venait de voler pourtant...Seulement ce n'était pas pareil, là il y avait la conscience de la hauteur et la conscience d'une chute douloureuse...alors tout ça mis à bout faisait qu'elle n'était pas vraiment rassurée.

"Je dois avoir l'air ridicule à avoir le vertige comme ça non?...Mais c'est la première fois que je monte si haut en ayant conscience ce la hauteur"

Evidemment si jamais elle reprennait son envol cela irait mieux, avec l'appuit de ses ailes elle n'avait pas à avoir peur.
Elle allait dire quelque chose mais elle se ravisa car quelque chose venait de lui frapper l'esprit, elle n'avait pas encore de protéger et quand elle voyait Anselm parler du siens elle se sentait presque envieuse de ce qu'il pouvait bien éprouver et en même temps elle aimait bien cela car elle avait l'impression d'avoir un protéger par procuration et elle songait à combien elle aimerai en avoir un elle aussi.


"Dites moi...Savez vous ce que fais votre protégé en ce moment même? Je veux dire, à-t-on un moyen de savoir s'ils vont bien, s'ils sont en danger , s'ils veulent nous voir ou autres?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anselm Hellwig


avatar

Masculin
Nombre de messages : 55
Age : 26
†Humeur : Believer
Date d'inscription : 02/01/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Isobel MacIlwraith
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Passé et Présent [Pv]   Jeu 26 Fév - 0:20

Il ne se rappela pas avoir vécu un moment aussi comique depuis un moment. Enfin il adorait être avec Bella mais avec un ange comment dire...C'était différent vu qu'ils étaient pareils. Offrir à Maureen ce que lui même n'avait pas reçu c'était aussi une manière de relativiser en transmettant ce qu'il savait. Il restait rarement avec les gens de son epsèce, il était constamment avec Bella, excepté certaines nuits. Si il pouvait aider quiconque...il le ferait. C'était comme ça qu'il voyait les choses. Bien sûr Bella était sa priorité numéro un, mais il dispenserait son aide à n'importe qui : humain , ange ou démon. Enfin ce qu'il pouvait fournir d'aide...Car en général il se sentait plutôt inutile, voire gênant. Enfin soit c'était agréable...de ne pas avoir à prêter attention, à être constamment vigilant.

Maureen avait les cheveux en bataille autant que lui, et même si cela ne devait pas lui arriver souvent, cela ajoutait un charme sauvage à sa beauté naturelle. En tout cas ils n'avaient pas très fière allure tous les deux, perchés sur ce toit sale et décrépi, peinant à rester en équilibre. Elle semblait assez exaspérée par le fait qu'elle rencontrait encore quelques difficultés. Anselm la rassura comme il pouvait.


- Vous savez...ca va venir, ca demande juste un peu de temps et de pratique

Quand on devient un ange la plupart des choses sont innées, mais quand même il ne fallait pas trop en demander. Le reste n'était que des fioritures, Maureen s'en sortirait très bien au bout de quelques jours : il en était convaincu. Elle s'accrocha à son bras pour éviter de tomber. Dans un effort surhumain il conserva son équilibre et un semblant de dignité. Elle souligna la hauteur à laquelle ils étaient perchés. Il démentit sur le point qu'elle était ridicule

- Mais non voyons ! C'est tout à fait normal

Il jeta un coup d'oeil en bas.

*Hmm...C'est vrai, je n'avais jamais remarqué à quel point c'était si haut...*

De toute façon on ne se débarassait pas de ses manies ou de ses défauts d'humains. Il en était de même pour la peur du vide. Il constata qu'en effet être perché à une telle hauteur c'était assez effrayant. Il la comprenait très bien. C'était plus facile en volant, on ne regarde pas vraiment le sol au contraire. Et puis même... Voler c'est un peu comme désobéir à la gravité. Le reste n'avait plus tellement d'importance. La peur du vide ? Envolée ! Comme si elle n'avait jamais existé. Ensuite la jeune femme vint parler des protégés. La dessus Anselm baissait légèrement les yeux en songea à Bella, endormie comme une princesse dans ses draps blancs. Il aimait trop cette gamine, c'en était troublant. Ses lèvres s'étirèrent en un sourire tendre à sa simple pensée, ses yeux bleus-gris légèrement dans le vague. Après un court silence il répondit à la jeune femme.


- Et bien, on ne peut pas exactement savoir où ils se trouvent. Mais en revanche...on est capable de ressentir si quelque chose ne va pas où s'ils ont besoin de nous...

C'est comme un appel.


Il se redressa légèrement. Ce n'était pas très délicat de sa part, en sachant que la jeune femme n'avait pas encore trouvé la personne qui lui était destinée. Malheureusement il ne pouvait pas répondre à sa question autrement. Il craignait de percevoir une sorte de détresse dans son regard, alors avec un sens de l'à-propos hors du commun, il reprit d'un ton enjoué :

-Dites-moi, cela vous plairait-il que je vous aprenne à descendre ? En tout cas ce toit ne pourra pas soutenir mon poids indéfiniment

Il lui tendit la main, comme pour l'inviter en lui adressant un large sourire, son expression mystérieuse s'étant littéralement envolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maureen


avatar

Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 27
Emploi/loisir : Ange protecteur
†Humeur : heureuse
Age du Personnage : on ne demande pas ça à une femme voyons!
Date d'inscription : 05/01/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Kern Keehl
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Passé et Présent [Pv]   Jeu 26 Fév - 21:24

Maureen n'était pas triste, elle était convaincue que son protégé arriverait bientot...comme par magie. Mais même si elle en était persuadée elle ne voulait quand même pas attendre trop longtemps, encore qu'elle avait largement le temps. Mais ce n'était pas ça qui l'embêtait le plus. Ce qui était le plus troublant c'était la peur de se tromper. Se tromper de quoi? De personne bien entendu, elle avait l'intime conviction qu'on ne pouvait pas se tromper sur ce genre de chose mais malgré tout c'était pour elle une peur irrationnel ...celle de ne pas prendre la bonne personne et la secnde chose qui l'effrayait le plus après ça c'était de se dire que son protégé si c'était le bon pouvait très bien être une mauvaise personne. Comment pourrait elle l'aimer si c'était le cas? Sans doute par la force des choses arriverait elle à le changer, mais s'il voulait se servir d'elle pour lui faire du mal pourrait elle seulement partir? Les anges pouvaient ils quitter leur protégé? Elle était sûre que non. C'est pourquoi elle avait peur...Et si c'était quelqu'un de bien et qu'il se fasait tuer...sans qu'elle puisse rien faire.

Elle regarda Anselm sans vraiment le voir avec un regard vitreux et se dit qu'il ne fallait pas qu'elle pense à tout ça maintenant, elle aurait largement le temps de se préoccupé de tout ça quand elle aura avec elle son protégé. Et s'il n'aimait pas être sur-protégé? Elle semblat soudainement revenir à elle et se ressaisit un peu, elle avait dit qu'elle allait arrêté de penser à ça, il fallait qu'elle y arrive sinon elle ne ferai que faire fuir son protégé...
Elle posa son regard sur Anselm qui lui proposait de lui apprendre à descendre.Après tout pourquoi pas? Au moins si elle était concentrée sur àa son esprit serait occupé et puis...Le visage d'Anselm...non Anselm lui même, tout entier dégagait quelque chose de tellement étrange à ce moment que même si elle l'avait voulut elle n'aurait pas put lui dire non, était ce un pouvoir des anges que d'apparaitre ainsi si...brillant de charisme au autre ou alors était ce simplement une faculté d'Anselm. Quoi qu'il en soit elle ne poussa pas plus en avant sa réflexion et posa sa blanche main dans celle gantée d'Anselm.
Elle lui adressa un doux sourire et ajouta


"Je veux bien..."


Elle jeta encore un coup d'oeil au vide...et au pique sur la barrière...ils étaient là depuis longtemps sans doute...et sans doute aussi étaient ils un tantinet émoussés...mais cela devait être atroce quand même. Elle serra doucement les deux et regarda de nouveau Anselm pour ne pas avoir à faire face au vide. Elle lui sourit du mieux qu'elle put. Il était beau avec le vent jouant dans ses cheveux blanc qui brillaient sous la lueur de la lune. Ses cheveux à elle étaient noirs, noir de jais, et ne refletait que très peu la lumière, elle, c'était sa peau blanche qui semblait luir sous la lune. Tout les deux devaient être divin ainsi perchés sur le toit de cette vieille église surplombant la ville de leur divinité tranquille


"Mais tu ne me lache pas..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anselm Hellwig


avatar

Masculin
Nombre de messages : 55
Age : 26
†Humeur : Believer
Date d'inscription : 02/01/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Isobel MacIlwraith
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Passé et Présent [Pv]   Ven 27 Fév - 0:45

En tout cas Maureen avait encore beaucoup de choses à découvrir, mais pour cela elle n'aurait pas besoin d'Anselm. Cela faisait partie des choses qu'on apprend seul. Elle aura ses propres décisions à prendre et elle devrait affronter ses propres démons. Il ignorait s'il pouvait faire quoi que ce soit pour elle mais si jamais c'était le cas...

Les êtres humains sont des choses si fragiles et en même temps si passionnées. Dès l'instant ou Anselm était devenu un ange, il avait perçu la distance qu'il y avait entre lui et les humains. C'était presque indetectable mais en même temps inévitable. On lui avait ravi une part de son humanité. Et ça...c'était vraiment dur à accepter, ca lui laissait vraiment un goût amer. Il aurait beau faire semblant, rien ne serait plus comme avant. Il avait changé. Il n'y pouvait pas grand-chose...Il pouvait tenter de s'accrocher aux fragments qui restaient de sa vie, tout s'était envolé, comme sous l'effet d'une brise. Plus rien d'un seul coup. Le grand vide...et puis le vertige quand on s'en aperçoit. C'était bien plus qu'une question de plumes, il ne semblait pas avoir les ailes pour survoler ce gouffre là. Pas encore.

Alors en attendant on regarde ailleurs, on s'attache à l'essentiel. Il dissimulait tous ses trous sous un sourire. C'était comme ça qu'il se sentait plein de trous et plein de vide. Mais il n'avait pas le droit de se lamenter sur son sort. On avait besoin de lui, il devait être fort, inébranlable...Quand il était avec Maureen il se sentait un peu plus léger que d'ordinaire. Sans en avoir conscience, elle otait un peu le poids qu'il portait sur ses épaules. Elle redonnait un peu de vie dans cette espoir machinal qu'il conservait malgré tout. La jeune femme avait toute sa reconnaissance, secrètement bien entendu. La main douce et frêle de la jeune femme se glissa dans sa propre main. C'était un symbole : elle lui faisait confiance. Il tacherait d'en être digne. Il lui rendit un sourire d'autant plus chaleureux. Elle regarda le vide une dernière fois. Il la rassura d'une voix douce


- Ne vous en faîtes pas. Tout se passera bien

Elle releva ses grands yeux innocents vers lui, ses cheveux d'ébène dansant au vent, au même rythme que l'étoffe de ses vêtements. La nuit était belle, la lune était pleine et ils se tenaient là , deux figures divines. Elle n'avait pas à avoir peur, elle était beaucoup plus puissante qu'elle ne pouvait l'imaginer. Elle serait un ange parfait, doux et miséricordieux. Elle s'exprima d'une petite voix. Il lui jeta un regard en coin et la tutoya pour la première fois, d'une voix avec un accent grave, comme si sa phrase était bien plus lourde de sens.

- Je ne te laisserai pas tomber

Là dessus il déploya ses ailes sombres et démesurées. Maureen fit de même. Ils étaient purement divin. Les ailes d'une blancheur pure et éclatante de Maureen ne faisaient que souligner ses traits délicats, ses yeux brillants et ses lèvres rosées. Le vent venait caresser leur visage et leurs cheveux. Il sentit la main de Maureen se resserer et il décida fermement de ne pas la décevoir.

-Allons-y

En un pas vers l'avant ils se retrouvèrent tous les deux dans le vide les ailes battantes. C'était un peu comme plonger dans l'eau froide étant enfant, en tout cas ca lui faisait le même effet. Ils se stabilisèrent à la même hauteur et quand Maureen fut prête - elle le lui adressa d'un regard déterminé- il amorça la descente. C'était comme battre des ailes à l'envers. Il l'entraîna doucement avec lui dans sa "chute". Au départ ses battements étaient un peu désordonnés mais au final, elle finit par trouver le truc. Ses pieds touchèrent les pavés en douceur. Voilà c'était terminé, ce n'avait pas été si éprouvant en fin de compte. Comme toujours elle s'en sortait très bien. Il lacha la main de son "apprentie" et une fois au sol, chercha machinalement ses lunettes dans sa poche pour les replacer sur son nez. Il toisa la jeune femme avec une moue fière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maureen


avatar

Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 27
Emploi/loisir : Ange protecteur
†Humeur : heureuse
Age du Personnage : on ne demande pas ça à une femme voyons!
Date d'inscription : 05/01/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Kern Keehl
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Passé et Présent [Pv]   Ven 27 Fév - 1:21

[hj/ Je voulais faire plus long mais on m'envois me coucher désolé ><]

Le plus effrayant c'était le premier pas sans doute. Anselm dut presque la tirer derrière lui pour qu'elle se décide à avancer. Mais une fois qu'elle fut dans le vide elle se stabilisa et avec l'aide de l'ange au ailes noires elle descendit tout doucement vers les pavés. Bien entendu elle s'en sortait bien, aidée ainsi il n'y avait aucune raison pour que cela ne marche pas, mais tout de même c'était quelque chose d'à la fois grisant et effrayant que de descendre ainsi. En effet, quand on vole, on ne fait pas attention, le monde nous appartiens, on évolue dans notre élément, l'air ...et comme le vent on est libre. Mais là...là Maureen avait conscience qu'elle était en train de défier les lois physique les plus élémentaires, elle avait conscience qu'un humain ne pouvait faire cela alors même si l'ange Maureen faisait ça de façon naturelle, le peu d'humanité en elle n'arrivait pas à y croire et cela la fascinait autant que cela l'effrayait.
Aussi, sans doute plus fort qu'elle ne l'aurait voulut, elle garda durant toute l'opération la main d'Anselm serrée dans la sienne. Elle se laissait descendre petit à petit tandis que son corps était en train d'apprendre à descendre. Ou plutôt , son corps était en train de se souvenir de comment faire, parce qu'en effet Maureen n'avait pas l'impression d'apprendre de nouvelle chose, non, elle avait l'impression qu'elle était en train de se souvenir de quelque chose qu'elle avait perdue dans un coin de son esprit. Peut être quand elle avait été fait ange lui avait on appris des choses qu'elle n'était pas censé savoir faire par un apprentissage mais naturellement.


*C'est sans doute le princique de l'inné et de l'acqui*se dit soudainement Maureen.

Et puis enfin elle sentit le sol sous ses pieds. Bien entendu maintenant elle savait descendre et elle savait volé et elle avait bien plus conscience de sa puissance que plus tôt quand Anselm l'avait trouvée tremblante dans l'Eglise.Mais tout de même, son côté humain était heureux de retrouver sous ses pieds quelque chose de stable et de sûr.
Son regard se tourna alors vers la main d'Anselm qui était encore dans la sienne et elle rougie, ce n'était pas bien, enfin...pas bien...inconvenant pour une jeune fille de tenir ainsi la main d'un homme, peut être en 1 siècle les choses avaient elles changées mais Maureen était encore 100 ans en arrière. Alors précipitemment mais sans brusquerie elle lâcha la main d'Anselm


"Hum...désolé" Et disant cela elle afficha un sourire gênée.

Elle avisa la moue d'Anselm et lui répondit par une moue approchante.

"J'ai un très bon professeur"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Passé et Présent [Pv]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Passé et Présent [Pv]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» Le reflet du passé [Terminé]
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» Quelques interventions de Nickie dans un passé ...recent.
» Il est de retour ... Mais que s'est il passé depuis 3ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nemausus :: . [Banlieues] :: . Les Temples-
Sauter vers: