Nemausus

Nemausus. 17ème siècle. Après un bal masqué ayant mal tourné, la ville perd peu à peu pied... supporterez-vous la volonté divine ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La pâle lueur du regain [edit:recensé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Setoru Hideki


avatar

Féminin
Nombre de messages : 9
Age : 24
Emploi/loisir : Jongleur de feu
Age du Personnage : 18
Date d'inscription : 10/02/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: ?
† Force Ange/Esprit:
0/0  (0/0)
Relation:

MessageSujet: La pâle lueur du regain [edit:recensé]   Sam 21 Fév - 19:44

L’aube faisait refléter ses rayons dans le dédale des rues de Nemausus ; la lumière naissante semblait envahir la ville et divulguer petit à petit les mystères que voilait l’ombre. Mais demeurait un recoin que l’aube semblait ne pouvoir expier, où la pâleur singulière d’un matin brumeux que même le soleil ne parvenait à percer demeurait. Là, une silhouette avançait d’une démarche nonchalante. Sans doute ne distinguait-on que le scintillement de ses yeux d’une lueur imperceptible et le mouvement rougeoyant du vent dans ses cheveux. Seto n’avait pas très bien dormi, ce n’était pas vraiment un bon matin et ce fut pour la troisième fois qu’il plaça le poing devant sa bouche pour bâiller. A plus de six fois il avait butté son pied sur des pavés déchaussés. Sa cape flottait derrière lui, le vent en pleine face, l’obligeant à baisser la tête pour ne pas se prendre de la poussière dans les yeux et éviter que le chapeau qu’il s’était acheté récemment ne lui échappe. Oui c’était une matinée bien morne pour allé se faire recenser, mais il n’avait pas le choix ; c’était cela, ou être pris pour un vagabond. Il soupira et fit une pause quelque instant ; la ruelle qui se présentait devant lui était inquiétante ; d’abord ses murs fissurés, ses dalles au sol presque toutes déboîtées et l’impression d’abandon qu’il y régnait n’était pas vraiment accueillant. Il reprit néanmoins sa marche avec plus d’indolence encore. Le jeune homme s’arrêta au seuil d’une enseigne teinté de rouge, il poussa la porte et pénétra dans la pièce qui à son grand étonnement était même plus fraîche que la rosée du matin. Il marchait prudemment vers un bureau où un homme se penchait sur une feuille, les sourcils froncés comme s’il fut concentré.
C’était un adulte d’une trentaine d’année tout au plus, il possédait de grands yeux bleus acerbes et des joues creuses à un point qu’on croyait voir une tête de mort. A son menton juchait une barbe aussi noir que ses cheveux, comportant ça et là quelques reflets bleutés. Ses lèvres n’étaient qu’un mince trait positionné de telle sorte qu’elles exprimaient le mépris et l’on voyait nettement sur son front des traits excavés. « Bonjour » intervint alors Setoru qui ne reçut qu’en réponse un grognement d’insatisfaction. Il fit une seconde tentative ;
« -Je souhai…
-Attendez, vous voyez bien que je suis occupé ! » L’interrompit l’homme fort peu aimablement. Cela ne vexa en rien Setoru qui avait eu l’habitude un temps, aux rudesses des pirates. Il attendit donc, patiemment, relisant le feuillet qu’il avait préparé, où figurait toutes les informations qui puisse intéresser le singulier individu du comptoir ; c’était tout de même un poste d’accueil, mais aucun sourire ne se dessinait sur aucune face ! En même temps, l’endroit désert et sinistre était à donner la chair de poule, s’il travaillait ici depuis longtemps, il y avait de quoi tirer une tête marbré de lassitude. Enfin, l’intéressé –même si le terme n’est pas vraiment le plus adéquat- leva la tête vers Setoru et demanda d’une voix lancinante ce qu’amenait le jeune homme.
« -Eh bien, vous savez la raison qui amène chaque visiteur à s’aventurer dans ce lieu… Pour le moins sinistre.
-Pas le moins du monde, lui rétorqua l’homme, ses yeux bleu fixés dans ceux de Seto. Voulez-vous me dire de quoi il s’agit, ou déguerpir avant que l’impatience ne me pousse à vous jeter dehors par la force. » Il leva les quelques feuilles éparpillées sur son bureau pour lui faire comprendre qu’il travaillait.
« -Fichtre, je n’ai que faire de votre travail actuel, moi aussi voyez-vous, je suis pressé et ce n’est pas moi qui vais vous apprendre votre métier !
-Je suis navré, jeune homme, mais je ne vois en aucun cas ce qui aurait pu vous conduire ici. » Surpris, Setoru leva la feuille devant son nez et s’exclama ; « Le recensement, bien sûr ! » Ce fut au tour de l’homme de paraître stupéfait avant de jeter un petit coup d’œil circonspect à la feuille levée qu’à son tour lui présentait Setoru.

Prénom Nom : Setoru Hideki
Quartier d'habitation :
ici
Métier désiré : Jongleur de feu
Lien vers la fiche de présentation :
ici


Et puis le visage de l’homme s’illumina tandis qu’il se saisissait des précieuses informations. Il la posa sur le côté du bureau avant de vaquer à ses occupations, le nez à nouveau penché sur de la paperasse. « Nous nous en occuperons bientôt… Au revoir » grommela-t-il une toute dernière fois. Setoru tourna alors les talons, bien content d’être débarrassé d’une chose bien encombrante. Il sortit et laissa la porte ouverte derrière lui ; de la compassion, lui semblait-il, de laisser l’air du matin entrer pour réchauffer la petite pièce. Mais brusquement, sa voix s’éleva à nouveau à l’intérieur, d’un ton empli d’audace ; « Ah, et la prochaine fois, ne vous trompez pas de bureau, je ne suis pas chargé de ce genre de chose, moi. » Setoru manqua de trébucher et s’éloigna avec une mine déconcertée ; Nemausus était vraiment une ville étrange.

Edit Uriel: Merci beaucoup, tes informations sont à présent à jour =) Bon Jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La pâle lueur du regain [edit:recensé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lueur d'espoir!
» Michel Martelly: Une lueur d'espoir pour les déclassés
» Mes origines ménent à l'amitié ! [PV : Lueur d'Espoir, Patte Noire, Neige des Pics]
» Edit royal sur la libre circulation des clercs
» A la lueur d'une bougie [Armando, Véronica] [10 et 11 /03/42]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nemausus :: . [Centre Ville] :: . Les Bureaux de Nemausus-
Sauter vers: