Nemausus

Nemausus. 17ème siècle. Après un bal masqué ayant mal tourné, la ville perd peu à peu pied... supporterez-vous la volonté divine ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pourquoi pas là? (Pv: Kern Keehl)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maureen


avatar

Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 26
Emploi/loisir : Ange protecteur
†Humeur : heureuse
Age du Personnage : on ne demande pas ça à une femme voyons!
Date d'inscription : 05/01/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Kern Keehl
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Pourquoi pas là? (Pv: Kern Keehl)   Dim 8 Mar - 0:20

La pluie...Décidemment c'était quelque chose de courant à Nemausus, Maureen regarda les nuages gris qui étaient en train de disparaître petit à petit, elle soupira, elle ne se souvenait pas qu'il eu plut autant dans son souvenir. Mais peut être se trompait elle. Peut être. Mais tout de même, cela faisait maximum une semaine qu'elle s'était réveillée et qu'elle avait apprivoisé ses pouvoirs...et en une petite semaine il avait plus durant 4 jours. Pas d'affilé bien sur, mais tout de même il y avait de quoi se poser la question.
Elle se frotta les épaules, non pas qu'elle avait froid, en effet sur les anges ce genre de choses n'avait pas prise,mais c'était plutôt pour se rassurer de ne plus avoir froid, parce que sinon elle serait vraiment en train de se geler. Elle regarda le sol en dessous d'elle. Elle fut heureuse de ne pas avoir à toujours marcher, car sinon ses pieds seraient dans un sale état et cela elle ne le voulait pas, elle voulait par vanité sans doute rester belle dans son intégralité.

Soudain il y eu un bruit. Un rapide coup d'oeil par dessus son épaule lui appris que les gens dans la chambre à laquelle la fenêtre sur laquelle elle était assise étaient en train de se réveiller, elle soupira et avant qu'ils ne tournent un regard vers la fenêtre, elle se laissa tomber vers le sol.
Comme d'habitude la chute fut agréable et fraîche. Et elle toucha le sol sans un bruit , sans une eclaboussure. Elle sourit et tourna la tête vers la rue à droite et s'engagea vers elle.
Pour elle c'était un jour différent, elle avait déjà visité le centre ville mais jamais encore elle ne s'était aventurée dans les petites rues autour, mais là, sans qu'elle ne puisse dire pourquoi, ces rues l'avaient lui semblait il appelée. Elle n'avait pas put lutter contre le besoins d'aller farfouiller dedans. Pourtant elle n'avait rien trouver de très interessant, ce qu'elle voyait ici était même plutôt déprimant. Les maisons de passes, les tripots, les entrepôts clandestin, et les esprits, énormément. Elle n'avait rien à faire ici et pourtant quelque chose était en train de l'appeler.

Elle était presque dans la rue menant vers la droite et soudainement elle resta figée et une force inconnue la força à se retourner, elle regarda par la rue de gauche et elle s'engagea dedans sans plus réflechir. Elle marchait d'un pas vif comme si elle sentait quelque chose...et c'était le cas, son coeur battait à tout rompre, Il était là tout près, elle le sentait.
Encore une rue et elle s'engagea dedans sans même chercher à savoir si c'était vraiment par là, elle se contenta de courir vers l'endroit qui l'appelait. Elle tremblait maintenant et le paysage défilait à toute vitesse.

Et soudainement...Au détour d'une rue, il fut là...et sous le choc elle ne pensa même pas à devenir invisible.Elle ne put que le regarder...bêtement les yeux grand ouvert, tentant de reprendre sa respiration, elle était belle, essoufflée mais belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kern Keehl


avatar

Nombre de messages : 25
Age du Personnage : 19 ans
Date d'inscription : 03/03/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Maureen
† Force Ange/Esprit:
0/0  (0/0)
Relation:

MessageSujet: Re: Pourquoi pas là? (Pv: Kern Keehl)   Dim 8 Mar - 6:08

Kern était un peu déprimé aujourd'hui s'est peut-être à cause de la pluie. Et pour une fois il n'avait pas collé sur son visage ce je ne sais quoi d'arrogants. Il faisait plus modeste. Et alors que certaine personne se réveille à peine ça fait déjà quelque heure qu'il est debout. Il avait un manteau bleu nuit, et il est moins sinistre que d'habitude bizarrement. Il est encore plus beau même avec ses petits airs de chien battue, et ses beaux yeux verts. La journée avait même pas commencé qu'il savait qu'elle allait être mauvaise. En plus il avait oublié son chapeau et avait les cheveux tout mouillés. Et il avait froid. Il traînait les pieds, et là maintenant tout de suit, il aurait envie de voir sa mère qu'elle s'occupe de lui comme quand il était petit.
En plus en ce moment plus personne n'abandonne d'enfant il a beau regardé devant les églises il n'en voit plus.
Il regardait ses pieds en marchant et il pensait à lui encore et toujours.

Quand il leva les yeux il tomba nez à nez avec le regard de Maureen, il baissa les yeux immédiatement. Pas parce qu'il préférait regarder ses pieds, non il baissa les yeux tant c'était douloureux de la voir, elle lui rappelait le joli servant qu'il y avait chez ses parents et son échec en tant que fils parfait. En tout cas elle lui plaisait, en même temps que ça vue lui était insurmontable.
Il la regarda de nouveau, mais fois il n'arriva pas à détacher son regard. Non il n'est pas entrain de tomber amoureux, mais il se dégage quelque chose d'étonnant de cette fille. Elle est sous la pluie ne semble pas avoir froid, alors que lui-même était frigorifié.

Il n'y avait personne dans cette petite rue ils étaient que tous les deux, seul au monde comme s'amuse à se le faire croire Kern.
Comme s'ils étaient prédestinés à se rencontrait ce jour-là. Il avance doucement et son pas ne ralenti pas, bien qu'il est envie de s'arrêter. Il la dépassa de quelque pas, mais ne réussit pas à s'éloigner plus que ça. Il jeta un regard, par-dessus son épaule, mais qu'est ce qu'il lui arrivait ?

Il se retourna la regarda, elle était si belle qu'elle ne pouvait pas être réelle, passe-t-il amusé. Puis en parlant à une aussi belle créature il ne pourra en tirer que des choses positives non ? Oui malgré tout il cherche toujours un profit personnel dans ce qu'il fait.

" Vous devriez faire attention, vous allez attraper froid."

Pour un homme Kern avait une voix assez particulière, elle ne ressemblait pas à celle d'une femme pour autant, elle n'était pas banale. Mais à cette instant l y avait dedans quelque chose de chaud de doux. Même s'il avait l'air triste et les cheveux mouillés, il était encore plus beau que d'habitude. C'est comme qu'il avait fait expert d'être particulièrement attirant les jours de ça rencontre avec Maureen. Kern ne réalise pas que comme ses pressentiments aujourd'hui c'était belle est bien un jour très spécial. Il sourit serain et doux, il ne joue pas un rôle c'est juste son humeur qui le fait paraître plus gentil qu'il ne l'ait vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maureen


avatar

Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 26
Emploi/loisir : Ange protecteur
†Humeur : heureuse
Age du Personnage : on ne demande pas ça à une femme voyons!
Date d'inscription : 05/01/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Kern Keehl
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Pourquoi pas là? (Pv: Kern Keehl)   Dim 8 Mar - 16:02

Peut être aurait elle dut disparaitre pour ne pas qu'il la voit? Peut être aurait elle dut se contenter de veiller sur lui tout en restant invisible, ou alors peut être...peut être quoi? C'était lui...Il n'y avait pas de doute, cela ne pouvait être que lui, toutes les cellules de son être le poussaient vers lui. D'ailleur, vers quoi d'autre aurait elle put aller? Elle ne voyait plus que lui et c'était d'ailleur très bien comme ça. Elle aurait voulut lui crier qu'elle était là pour lui, lui expliquer, mais quelque chose en elle l'empêcher de parler de tout ça, sans qu'elle sache vraiment pourquoi, c'était comme si elle avait peur de le faire fuir si jamais elle essayait de lui dire la vérité, mais en même temps qu'allait elle faire? Lui mentir? Ce n'était pas une bonne solution. Mais elle ne comprenait pas ce qui était en train de lui arriver. Elle avait attendu ce moment avec tant d'impatience alors pourquoi...pourquoi maintenant n'osait elle pas lui parler...le toucher...

Elle le regarda intensément dans les yeux, soudain , ses doutes s'envolèrent, et ce fut comme si elle le connaissait depuis toujours, même son nom...D'où lui venait son nom, Kern, ce n'était pas ça son vrai prénom...En vérité il se nommait William, elle le savait , ce qu'elle ne savait pas c'était pourquoi il avait changé de nom. Elle s'approcha de lui doucement, marchant sur le sol pour ne pas l'effrayer, mais elle paraisser divine malgré tout. Ses pieds nus et si blanc sur les pavés noirs et brillant du sol donnaient l'impression qu'elle marchait sur l'air lui même.
Même si elle était pleine d'assurance elle ne savait toujours pas comment annoncé la chose à l'humain...que pouvait elle bien lui dire? Vous êtes l'heureux gagnant de la tombola divine? Non ce n'était sans doute pas comme ça qu'il fallait s'y prendre, pourtant, plus elle s'approchait, plus elle semblait briller, une lumière irradiait d'elle même et petit à petit Kern devrait bien commencer à comprendre quelle était sa nature. En attendant elle marchait vers lui un doux sourire aux lèvres et quand elle fut près de lui elle lui sourit. Elle faisait la même taille que lui...Un peu petit pensa t elle, mais cela ne parut pas sur son visage.


"Kern Keehl"

Elle s'approcha plus près de lui et soudainement déploya ses ailes et elle se mit à irradier de l'énergie divine si chaude et douce qui faisait en quelque sorte sa signature.

"William..."

Elle posa une main sur la visage de l'humain et passa celle ci dans ses cheveux, fit de même avec l'autre main, et d'un leger coup d'elle se mit en suspension , juste assez haut pour l'embrasser tendrement sur le front, un baiser plus tendre que tout ceux qu'il avait put recevoir, donner, ou même rêver.

"Aujourd'hui nous sommes un"

Elle était là, calme...sereine, son visage était un masque d'assurance et de douceur et pourtant malgré toute son angélique presense, et son charisme divin, elle était horriblement inquiète qu'il la rejette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kern Keehl


avatar

Nombre de messages : 25
Age du Personnage : 19 ans
Date d'inscription : 03/03/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Maureen
† Force Ange/Esprit:
0/0  (0/0)
Relation:

MessageSujet: Re: Pourquoi pas là? (Pv: Kern Keehl)   Dim 8 Mar - 23:42

Kern n'était absolument pas préparé à la suite des évènements. Et il fut assez angoissé par la réaction de Maureen. Il se dégage d'elle quelque chose d'étrange c'est d'ailleurs, ça la rendait que plu attirant. Pour quelqu'un de religieux il aurait été assez clair de deviner que Maureene est un ange, mais Kern ne voulait même pas avouer qu'il y est du surnaturel là-dedans. Il était si terre à terre, et croit qu'en science. Mais jusque-là rien de très bouleversé réellement ses petites idées. C'était juste étrange de là voir lui porter un tel attention. Beaucoup de femmes été aussi grande que lui alors cela ne le choquait pas. Il était très calme.
Quand elle l'appela Kern Keehl, il ne fut pas surpris mais pas trop, elle avait dû entendre son nom quelque part, c'était peut-être une future cliente. Il essayait de se rassurer dans son petit monde rationnel. Mais Maurren déploya ses ailes, il fit quelque pas en arrière en remuent la tête de gauche à droite. Il était victime d'une hallucination, pourtant il ne c'était pas drogué.

Mais elle l'appela William il se figea, prostré. Il n'imaginait pas que quelqu'un l'appelle de cette façon de nouveau dans cette vie. Il sentit ses mains tremblaient très légèrement et il avait envie de crier. Il sentit les mains de l'ange sur lui, et fut apaisé, il ne pouvait plus nier l'existence de Maurren. Son coeur s'accéléra brutalement. Il avait l'impression qu'elle était là pour le punir de toutes ses erreurs passées, il voulait la pousser et lui dire "Ne me regarde pas." Mais il en était incapable, une force l'attirer vers elle. Il ne la repoussa pas, il se demandait juste pourquoi ? Il sentait tout son corps lourd, comme submergé d'une fatigue immense. Le baiser de Maureen était si doux, il ferma les yeux, profitant pleinement de toute l'affection qui s'en dégagé, il en avait tellement besoin.

"Aujourd'hui nous sommes un"
Il voulait bien la croire car depuis son arrivait, durant toutes ses longues marche matinal, il avait l'impression de chercher quelque chose. Et ce matin-là il l'avait trouvé, il s'accrocha à Maureen tout doucement. Il le sentait qu'il avait besoin d'elle.


" Je vous en pris ne m'appelez plus jamais William. "


Il avait peur que s'il l'a lâché elle ne partent dans les airs, Maureen le terrifier, il aimait tant sa liberté et elle semblaient être une entrave à cette dernière. Il avait besoin de la toucher pour vérifier encore et toujours si elle n'était pas qu'une illusion. La pluie s'intensifia, Kern se sentait si misérable devant l'ange. Déjà il n'avait pas un mode de vie-modèle, et en plus tout mouillé sous cette pluie.


" Dit moi je suis en train de rêver ou c'est un cauchemar ? "


Lentement il reprenait ses esprits il l'a l'achat, s'écarta un petit peut. Il n'avait besoin de personne il cherchait à se persuader et avait réussi. Ses yeux n'étaient plus emplis de triste, il ne tremblait plus, Kern se redressa pour se tenir bien droit. Non il n'avait pas honte de tout ce qu'il avait accompli dans sa vie et ça continué d'ailleurs. Même si en regarde Maureen il éprouvait un sentiment insupportable de culpabilité.


" Quel est ton nom ? Que me voulez vous ?


Dernière édition par Kern Keehl le Lun 9 Mar - 0:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maureen


avatar

Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 26
Emploi/loisir : Ange protecteur
†Humeur : heureuse
Age du Personnage : on ne demande pas ça à une femme voyons!
Date d'inscription : 05/01/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Kern Keehl
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Pourquoi pas là? (Pv: Kern Keehl)   Lun 9 Mar - 0:09

Il la repoussa, et dans son coeur, elle sentit quelque chose se briser, un ange pouvait il mourir de chagrin? Elle ne savait pas, mais avant de réellement sombrer, elle redescendit sur le sol et ses ailes disparurent, elle ne voulait pas non plus attirer trop l'attention, mais...mais qu'avait elle fait? S'était elle montrée trop brusque pour qu'il la rejette comme ça? Elle ferma cette partie de son esprit, en attendant de voir comme évoluerai la suite, elle ne savait pas comment cela se passerai, mais elle décida d'y aller avec franchise et brutalité, elle ne comptait pas laisser partir son protégé maintenant qu'elle l'avait trouvé. Alors elle lui fit par de ses observations depuis qu'elle était là, à Nemausus.

"Un cauchemard?...Un rêve? C'est à toi de décider ce que sera demain pour toi. Nous...les anges cherchons des gens, nos protégé à préserver des Esprits, des entités néfaste qui ne souhaitent qu'une seule et unique chose...dévorer votre âme...et sache que maintenant que nous nous somme trouvé sans moi tu es une âme particulièrement apétissante.

Elle adressa un sourire triste, et sembla presque faite de brume à ce moment.

"Il y a un siècle, la vie ici était douce...et agréable, tout les gens au chateaux il y avait un bal masqué et tout le monde pouvait y venir, du plus riche au plus pauvre, mais un jour, il ya 100 ans de cela, le chateau disparut dans un gigantesque brasier, et tout ceux qui étaient dedans avec...Certain son revenut. Sous forme d'ange ou d'esprit...Je suis un ange et depuis que je suis réveillée, je te cherche Kern Keehl, toi et toi seul . Grâce à toi je me sens enfin complète, grâce à toi, mon âme est une, elle est apaisée, à tu idée de ce que j'ai enduré en t'attendant, voir autour de moi les anges et leur protégé, sentir le regard des esprits sur moi , cachés dans la moindre ombre? Avoir peur pour toi que je ne connaissait même pas quand la nuit ils partaient en chasse..."

Elle secoua la tête et ses fin cheveux noirs volèrent autour de son visage.

"Je ne t'en veux pas d'avoir peur, c'est sans doute normal...Mais j'ai besoins de toi...et tu as besoins de moi, et tu le sens. Je sais que tu ne mènes pas une vie de religieux, je sais que cette rue mène à un bordel...alors soit tu les fréquentes soit tu es toi même un courtisan...mais qu'importe, j'ai foi en toi, je me fiche de savoir qui tu es, tu n'es pas un être mauvais...ne me chasse pas je t'en pris"

Maureen s'approcha du jeune homme et approcha de sa main de la joue de Kern, mais sans la toucher. Elle lui sourit, doucement, tendrement mais aussi tristement.

"Si tu me chasses, je vais mourir Kern Keehl"

Elle n'était pas en train de lui mentir et cela se voyait. Rien qu'à l'expression de désespoir peinte sur son beau visage on voyait qu'elle était en train de souffrir le martyre. Et dans son être, elle avait l'impression de se désagréger de l'intérieur à chaque silence de Kern, sa main se baissa pitoyablement et elle baissa la tête mais ne pleura pas. Elle la releva après un moment et levant la main vers lui , elle dit d'un voix tremblante d'émotion.


"Je t'en pris."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kern Keehl


avatar

Nombre de messages : 25
Age du Personnage : 19 ans
Date d'inscription : 03/03/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Maureen
† Force Ange/Esprit:
0/0  (0/0)
Relation:

MessageSujet: Re: Pourquoi pas là? (Pv: Kern Keehl)   Lun 9 Mar - 1:10

Kern écouta Maurren il avait du mal à la croire, mais il n'avait pas le choix. Mais déjà sans ses ailes elle l'effrayait moins. Même si la notion d'ange et d'esprit et dure à avouer. Enfin il se dit que peut importe comme on les appelle.
Kern avait effectivement entendu parlait de cet évènement, mais comme une légende, quelque chose qu'on raconte pour faire peut aux enfants. Mais là il avait la preuve irréfutable. Il pensa alors qu'il était peut petre devenu fou et que Maureen n'était qu'un délire de sa maladie. Il ne peut pas dire que Maurren le touche. Vue qu'il a horreur des gens qui ne peuvent pas se débrouillait seul. mais elle le dégoûte oint que la plupart des gens comme ça.

Elle était si belle quand elle était triste... Il a du mal à croire Maureen, à la fois elle lui dit des choses inconcevables et en même temps des choses qu'il a toujours rêvé qu'on lui dise. Mais elle l'acceptait comme il était et ça le touchait par contre, il avait toujours voulu que ses parents l'accepte comme il est, au lieu de vouloir le forcer à faire un métier qu'il ne l'intéresse pas. Maureen avait souligné un détaille assez important pour Kern dans leurs intérêts personnels à tous les deux et donc le sien il serait mieux de cohabiter. Kern réalisa alors que Maureen n'était pas là pour le punir et qu'au fond elle était comme lui elle avait des faiblesses et des défauts. Il ne savait pas ce qu'elle était exactement, il ne voulait pas le croire. De toute manière l s'en moquait la seule chose qu'il savait ce st qu'il avait besoin l'un de l'autre. Et elle c'était senti rejeté apparemment il n'avait pas voulu lui faire de la peine. Il s'approcha doucement l'enclassa avec tendresse, il s'étonna lui-même à être aussi famille.


"Allons, allons... N'est pas peur je ne te chasserais pas... Et je te promets que je ferais tout pour que nos relations soient les meilleurs qu'il existe entre un ange... Et un protégé.... Puis comme tu la dis j'avais l'impression qu'il me manque quelque chose, mais pas depuis que je t'ai rencontré je me sens tellement mieux. Tout ira bien alors n'est pas l'air aussi triste ça met insoupçonnable te voir comme ça. Pardonne-moi, pardonne-moi. Comme tu es belle, allez ne soit pas triste."


Il la serra à peine plus fort c'était si bon de sentir ce petit corps contre lui, c'était chaud. Il avait encore plus envie de la cajolait quand elle était triste. Il voulait la consolait. Et comme pour lui prouver qu'il ne lui en voulait pas il la lâcha lui fit un petit bisou sur les lèvres. Dit précipitamment. " Désolé se genre de réaction c'est un automatisme chez moi... " Ce n'était pas un geste pervers ni déplacé. Ça pourrait choquer certaine personne mais pour Kern c'était tout à fait naturel, comme il salue la plupart de ses clients, il n'avait pas vraiment la notion de pudeur.


" Alors ça va mieux dit tu ne m'as toujours pas donné ton nom. Il va falloir que je le connaisse maintenant qu'on va passer beaucoup de temps ensemble, non ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maureen


avatar

Féminin
Nombre de messages : 60
Age : 26
Emploi/loisir : Ange protecteur
†Humeur : heureuse
Age du Personnage : on ne demande pas ça à une femme voyons!
Date d'inscription : 05/01/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Kern Keehl
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Pourquoi pas là? (Pv: Kern Keehl)   Lun 9 Mar - 12:45

Je ne te chasserai pas...5 mots, 5 petits mots tout simple et pourtant ils avaient suffit à refermer la brèche de son coeur. Ainsi elle ne s'était pas trompée. Ainsi elle avait bel et bien trouvé son protégé. Elle était heureuse, tellement heureuse que ces 5 mots raisonnaient encore dans sa tête si bien qu'elle n'entendit presque pas la suite de sa phrase, elle était tellement absorbée dans sa contemplation de son protégé à elle, cet être si spécial, si occupé à se jurer que jamais personne ne lui ferait de mal et qu'elle serai toujours là pour lui qu'elle ne se rendit pas compte de la soudaine proximité qu'il y avait entre eux deux.

Elle se rendit compte qu'il l'avait pris contre lui au moment où il la lacha et elle ressentit un terrible sentiment de manque, elle faillit le reprendre contre lui, mais avant qu'elle ai put faire un geste, elle sentit sur ses lèvres quelque chose de léger, de doux, de chaud et d'un peu humide. Elle ouvrit la yeux tout grand sous la coup de l'etonnement et fut comme paralysée, électrisée. Elle attendit qu'il s'écarte, elle ne savait pas si elle devait être choquée ou heureuse, c'était son premier baisé que diable...hum...expression peut être mal choisie pour un ange...passons. C'était son premier baiser et c'était son protégé qui venait de lui donner, tant d'émotion contradictoire soudainement se mirent à déferler en elle et elle ne put que rougir et faire oui de la tête quand il lui demanda si cela allait mieux.

Mais elle savait que cela n'irai jamais mieux...En tant qu'ange...en tant que femme, elle se sentait tellement liée à lui, comment pourrait elle tolérer qu'une autre...ou qu'un autre ose ne serait que poser ses mains sur lui. Elle se mordit la lèvres inférieur de frustration. Puis la voix de Kern la rammena à la réalité. Elle leva la tête vers lui et le regarda un instant sans rien dire, c'était étrange...objectivement il n'avait rien de bien spécial...mais pourtant elle le trouvait tellement unique, tellement différent des autres, elle était sûre qu'elle pourrait le trouver où qu'il soit et sans qu'elle même ne sache pourquoi elle fut heureuse comme jamais quand il lui demanda son nom, et tout en lui adressant un sourire des plus éclatant de bonheur elle se mit à irradier d'une aura...divine, équivalente presque à celle qu'elle avait avec ses ailes sauf que là elle ne les avaient pas.


"Maureen...Je m'appel Maureen."

Elle s'approcha de lui et lui pris doucement la main. Elle était douce et chaude , Kern pouvait si il y faisait attention sentir quelque chose de chaud et de doux voyager dans son bras et puis dans tout son coeur, c'était semblait il l'amour inconditionnel de Maureen envers lui, son protégé. C'était sans doute pour lui idiot, lui qui était si froit, si rationnel, mais elle s'en fichait, elle était tout simplement heureuse d'être là avec lui, rien ne pouvait la rendre plus heureuse.

"Je m'appel Maureen" repetat elle."Et je me sens idiote je ne sais pas quoi dire..."

Elle tourna la tête de droite à gauche, et elle chercha quelque chose a dire, à faire, quoique ça soit, elle voulait le connaître mieux, elle voulait voir comment il vivait.Enfin, tout ce qui faisait la vie de son protégé, c'était un peu inutile, en effet, elle aurait tout le temps de découvrir ça quand elle vivrai avec lui. Ca elle ne l'avait pas encore dit à Kern, qu'elle allait vivre avec lui, et plus ou moins passer chaque moment de sa vie en sa compagnie, ce n'était pas important qu'il le sache, c'était de toute façon un tout petit problème de rien de tout puisque qu'elle pouvait se rendre invisible à ses yeux comme à ceux des autres, il ne la verrait même pas s'il ne veut pas la voir et elle n'avait pas besoins de manger, de boire, de dormir, elle n'avait besoins de rien sauf de lui, donc la cohabitation ne devrait pas être trop gênante.

"Tu étais en train d'aller où? Je peux t'accompagner? J'ai tellement envie de te connaître, si ça te gène qu'on me voit avec toi je me devenir invisible...ou n'être visible que de toi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kern Keehl


avatar

Nombre de messages : 25
Age du Personnage : 19 ans
Date d'inscription : 03/03/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Maureen
† Force Ange/Esprit:
0/0  (0/0)
Relation:

MessageSujet: Re: Pourquoi pas là? (Pv: Kern Keehl)   Mer 11 Mar - 4:31

Kern y mettait de la bonne volonté et même si c'était moins que l'habitude, ça conduite était toujours guidée par l'égoïsme, il le sait et ça ne le gêne pas. Bon il savait qu'il renonçait à une certaine liberté, Maurren n le connaissait pas encore mais quand elle le connaîtra mieux elle réagira sûrement sur certaine de ses habitudes, de toute manière il en est sur un être normalement constitué ne pourrait pas cautionner tout ce qu'il fait. Il est assez contrarié et sa réaction n'est pas habituelle.

" C'est jolie comme nom."

Kern se sentait tout drôle, c'est comme si Maureen en quelque seconde lui avait donné tout l'amour qu'il avait attendu de ses parents. Il avait du mal avec l'amour qu'elle lui témoignait, parce qu'elle avait l'air tellement sincère, il avait envie d'y croire mais tout ça resté très troublant. Puis que ce soit une morte qui compense l'amour qu'il n'a pas assez eu étant petit c'est triste. Oui il l'avait presque embrassée, mais c'était par habitude et parce qu'elle était triste.

" Et moi donc là, j'ai l'impression d'être fou, hors de là réalitée ça me paraît tellement surréaliste... Pourtant tu as l'air bien réelle... Désolait de te dire ça, mais c'est trop irrationnel pour moi tu es si parfaite, ce n'est pas réelle ! J'arriverai peut-être jamais à y croire, mais bon dans nos deux intérêts tout se passera bien... Enfin non reste visible déjà que j'ai du mal à croire que tu existe... Alors croie moi je me sent tout aussi idiot."

Il lui lâcha la main pour courir, un peu par pudeur aussi et oui sa drôle de pudeur et fit mine de se recoiffer. Kern avait beaucoup de mal à accorder à Maurren toute l'importance qu'elle a. Il trouve ça fou... Il n'a pas l'impression qu'elle existe réellement. Mais il fait est effort aillant bien comprit que c'était vivement conseillé pour son intérêt. Il était tout jeune pourtant il savait qu'avec le nombre de partenaires sexuelles qu'il avait eus il n'était pas destiné à avoir une longue vie. Alors pas questions que celle-ci soit écoutée par des esprits comme les appelle Maurren. Kern en a jamais vu, où même resentit leur présence, mais dans le bénéfice du doute il valait mieux se méfier.

" Je me balade très tôt tous les matins, et là je rentre chez moi, si on peut appeler ça comme ça... Comme tu voudras ça met égale, mais je préfère te voir quand même, et tant que tu ne déploies pas tes ailes, ça ne me gêne pas qu'on te voie... Par contre on va courir, il pleut et si j'attrape froid, je pourrai plus travailler... "

Il était trempé jusqu'au os, il se languissait de rendrait pour prendre un ban bain. Il attrapa la main de Maurren pour être sure de pas la perdre en chemin et aussi parce que ça lui manquait, ils partirent.

> A deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi pas là? (Pv: Kern Keehl)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi pas là? (Pv: Kern Keehl)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Pourquoi Haiti est-elle si pauvre ?
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?
» Haïti-Éducation: Pourquoi nos meilleurs élèves s'exilent-ils?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nemausus :: . [Banlieues] :: . Les Rues Adjacentes-
Sauter vers: