Nemausus

Nemausus. 17ème siècle. Après un bal masqué ayant mal tourné, la ville perd peu à peu pied... supporterez-vous la volonté divine ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une invitation pour ... ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nolane Akrings
No one knows him
No one knows him
avatar

Masculin
Nombre de messages : 36
Age : 30
Age du Personnage : 22 ans
Date d'inscription : 05/03/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Hito Nowaki
† Force Ange/Esprit:
0/0  (0/0)
Relation:

MessageSujet: Une invitation pour ... ?   Jeu 9 Avr - 18:45

Chaque habitant, du plus riches au plus pauvres avaient reçu cette invitation. Cette petite planche de papier où la date et l'heure précise avait été indiqué pour les convier au bal de la ville. Nolane en était resté interdit pendant quelques secondes, se remémorant de quelques brides de journaux qu'il avait pu lire quelques semaines auparavant. Les rumeurs ne disaient-elle point que les incendies mystérieux dans la ville avaient un rapport avec celui qui s'était passé au château quelques décennies auparavant? Que faisait-on du respect envers tous ses morts sur lesquelles les habitants danseraient ce soir là?

Un frisson parcourut alors son échine, redressant ses poils et le faisant presque trembler des mains. Le papier s'était alors échappé de ses mains pour se retrouver sur le sol de sa chambre, révélant alors le bordel qui y régnait. Au milieu de tous cela, son costume de bal, que la gérante lui avaient donné pour l'occasion. Cette May était une femmes des plus mystérieuses qu'il n'avait jamais eu l'occasion de connaître. Totalement indescriptible, le jeune courtisant en recevait des sueurs froides à chaque fois qu'il la voyait. Pourtant, son costume était des plus jolis, collant parfaitement à son goût. D'un vert très foncé, May avait alors certainement pensé que cela mettrait en valeur la couleur sang de ses longs cheveux. Ce n'était pas une si mauvaise idée que cela ... Mais le fait de savoir qu'il rencontrerait toutes ses personnes ne lui donnaient pas envie d'y aller. Il en reconnaitrait certaines, retombant amoureux d'autres par le simple masque. On le reconnaitrait aussi sûrement sans savoir poser un nom dessus. Soumis serait le sien certainement ... peut-être devrait-il nouer ses cheveux pour l'occasion.
Il mit alors 2h à débattre sur la question. Y assister ou pas, y gagnerait-il quelque chose ou pas? Finalement, il prit son costume, enfilant sa veste par dessus une simple chemise blanche. Rattachant ses cheveux en catogan, il s'approcha du miroir pour nouer sa cravate et surtout le noeud de son masque. Non, on ne le reconnaitrait pas ... qui pourrait savoir qu'une des putains de Nemausus serait à la fête, sous un masque d'argent ? La nuit tomba rapidement dans la ville et Nolane fut accompagné par ses autres « camarades » de la maison vers le château de la ville. La calèche les déposa sans encombre devant le portail où ils devaient continuer à pied jusqu'à l'entrée. Ne pipant point un mot, il avait gardé son masque pour jouer le jeu alors que les autres semblaient terriblement excité à l'idée de pouvoir peut-être se faire d'autres clients. Voici l'envers du décor. Il était certain que l'administration n'allait pas invité les filles et garçons de joie sans raison apparente. Aussi, il se mit en retrait, ses cheveux rouges d'un couleur sang dans la nuit ballotant à droite et à gauche de ses épaules. Il n'avait pas envie d'y assister pour des raisons professionnelles. Allait-on un jour lui donner le droit d'exister autrement que pour son corps? Ses longs doigts fins passèrent sur ses joues où il ne sentait que le froid de la soirée. Il ne le sentait pas ... ce bal, ses rumeurs et son passé. Il avait pourtant hâte de voir la salle dans toute son ampleur, comme si elle pouvait reprendre vie ...

Alors que ses camarades avançaient vers l'entrée, montant les escaliers comme des princes, comme chaque invité, Nolane prit son temps pour arriver aussi en retard que possible. Mais le regard noir de May derrière sa nuque se fit sentir. Il devait pressé le pas pour arriver à l'heure et faire ce qu'il devait faire. Séduire et se soumettre à une volonté autre que la sienne. Il n'avait pas le choix, il n'avais pas choisi, malheureusement. Il entra alors dans la pièce alors que la porte s'ouvrir devant eux. Il ne s'était pas rendu compte à quel point la musique vibrait dans ses oreilles et à quel point la salle resplendissait...
Soudain, un doute s'insinua en lui sans pouvoir le réprimer. Il y a un siècle, les invités étaient-ils les mêmes ... savaient-ils à quel point leur vie serait retranché de façon si phénoménal après cette soirée? La salle semblait magnifique, étincelante de bougie et de lumière diverses. La musique résonnait de façon mélodieuse à ses oreilles ... pourvu que ce premier bal ne tourne pas mal ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xian Nu Huo


avatar

Féminin
Nombre de messages : 21
Age : 27
Localisation : RP: un peu partout / HRP: Lyon
Emploi/loisir : Lycéenne / Lire: écrire; dessiner
†Humeur : Lunatique
Age du Personnage : Nu Huo a vingt-ans, ou plutôt avait lorqu'il est mort...
Date d'inscription : 03/05/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: ?
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Une invitation pour ... ?   Mer 6 Mai - 21:37

Nu Huo flottait, se laissait porter par le vent nocturne cherchant une victime pas trop difficile, il voulait se divertir mais facilement, il était fainéant ce soir-là. Il se laissait d'ailleurs porter par le zéphyr parce qu'il savait qu'il ne dériverait pas indéfiniment, il resterait toujours à Nemausus la ville maudite... Et donc, il ne faisait aucun effort.

Il passait au-dessus de la plus célèbre maison close de la petite ville et ses oreilles dont le pouvoir d'écoute dépassait un peu la moyenne, très pratique pour repérer de loin les battements désordonnées d'un coeur apeuré par exemple, et il perçut une forte agitation, beaucoup d'excitation et joie, et plusieurs fiacres devant le bâtiment dans un état global moyen.

Il étendit alors les bras et plongea exerçant sur ses membres étendus une pression de son pouvoir qui eut pour effet de le faire descendre doucement. Il se posa sur le toit sans un bruit et regarda attentivement les hommes et femmes exerçants le plus vieux métier du monde s'entasser dans les coches en parlant d'un bal masqué.

Comment? Ces misérables humains à la mémoire courte avaient oubliés comment avaient fini les invités du dernier bal? Ils avaient décidé d'oublier leurs morts, de tirer un trait sur leur existence, et donc surtout, la sienne? Il n'osait y croire, ne voulait y croire. Ils devaient se souvenir! Il leur interdisait d'oublier!

Prit d'une fureur froide, il se redressa et grâce à son pouvoir se métamorphosa: ses habits communs, une chemise en lin, un pantalon en laine et ses bottes changèrent pour un costume d'époque Louis XIV, droit de couleur bleue roi, sur la soie de l'habit, des fils d'or couraient dans un désordre certain mais avec une certaine élégance. Une cape courte tombait dans son dos depuis ses épaules finement musclées, de couleur bleue marine, elle étai retenue par une chaine en or assez fine qui barrait sa poitrine en travers. Ses bas blancs entraient dans des bottes du même bleu que la cape. Pour finir le déguisement, un masque Venicien or demi masquait le haut de son visage, laissant seulement voir l'éclat irréel de ses yeux saphirs. Mais contrairement à son dernier bal, aucune crinière d'or ne venait cacher ses cheveux pour l'occasion dorés d'eux même et avec un certain volume et une épaisseur en plus.

Ainsi vêtu, il descendit dans la rue et toujours invisible se dirigea à grands vers le palais, n'ayant pas besoin d'une invitation. Au passage, il goûtait l'excitation de ces misérables êtres éphémères qu'il avait tenté par le passé d'asservir par ses nobles mots. Il était dégoûté de les voir aussi impatients, désireux de s'amuser... Mais jouit également de voir que sous ce plaisir pointait une peur sourde, un malaise, une crainte que tout ne recommence, que tous brûlent encore et aillent rejoindre les ancêtres qu'ils tentaient d'effacer.

Il arriva enfin au château et toujours dissimulé entra dans le château fendant la foule à travers corps provoquant ainsi chez leur propriétaires de désagréables frissons et chez d'autre, plus sensibles, des sueurs froides. Il ricana aux sensations qu'il savoura telles que le malaise et l'angoisse. Tous ces petits plus lui redonnèrent l'envie de s'amuser pour de vrai.

Il s'arrêta au milieu de la salle et sonda les alentours. Pas un ange en vue, peut-être que ce soir ils feraient une pause et iraient polluer ailleurs les ondes de leur bonté à toute épreuve et leur chaleur illuminée à vomir. Ensuite il passa aux humains. Il cherchait... Une proie. Quelqu'un qui se souvenait assez, qui avait déjà un peu peur et qu'il prendrait plaisir à rassurer avant de le terroriser de nouveau, au-delà de toute description. Il eut un nouvel excès d'hilarité et trouva.

Un homme à la beauté ambiguë, comme la sienne mais en plus accentuée. Aux longs cheveux rouge sang et aux doux yeux. Qui se souvenait, qui tremblait légèrement dans son coin, redoutant de se mêler à la foule... Parfait. Il décida de passer à l'action car l'inaction lui pesait.

Enfin visible, il s'approcha doucement de l'homme qu'il reconnut comme faisant partie du dernier fiacre de la maison close. Alors... Un homme de plaisir qui savait, qui avait d'autre préoccupations que la recherche du client? Etrange et bienvenu. Il s'approcha par derrière et soulevant une de ses mèches avec douceur demanda de sa voix d'alto vibrante:


« Vous me semblez bien seul jeune homme... Cela tombe bien je m'ennuyais un peu... Oh mais je suis malpoli, mon nom... Xian Nu Huo... Je suis absolument ravi... »

Il ne sourit pas mais ses yeux pétillaient littéralement, il allait s'amuser ce soir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forks-fanpires.forums-actifs.net/
Nolane Akrings
No one knows him
No one knows him
avatar

Masculin
Nombre de messages : 36
Age : 30
Age du Personnage : 22 ans
Date d'inscription : 05/03/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Hito Nowaki
† Force Ange/Esprit:
0/0  (0/0)
Relation:

MessageSujet: Re: Une invitation pour ... ?   Dim 10 Mai - 20:37

Cette ambiance n'était pas des plus sordides. Les danseurs et danseuses s'affairaient sur la piste de danse, dévoilant de somptueuses robes tournoyant au grès d'un air de violoncelle. A travers son masque d'argent, Nolane sondait la foule, peut-être à la recherche d'un joyau, peut-être à la recherche d'un vide. Mais son regard ne s'attarda pas encore sur une silhouette en particulier, tressaillant pourtant à chaque visage qu'il reconnaissait. Son regard se retourna pourtant vers l'arrière, où il remarqua que ses autres camarades commençaient à se faire inviter, à rire dans les bras d'inconnu par totalement inconnu. Dans la rafle où il avait été conduit jusqu'ici, Nolane fut le seul courtisan à rester sur place, comme s'il attendait qu'une main se saisisse de la sienne pour la guider. Attendre pour mieux repousser et mieux ignorer tout en ayant mal. Quel putain de contradiction.
Mais ce fut raide comme un piquet qu'il sentit une mèche de ses cheveux rouges se soulever derrière sa nuque, frôlant au passage sa peau nue à cet endroit là. Il avait horreur qu'on le touche, sans qu'il n'en a été averti, sans savoir comment réagir. Il se retourna alors immédiatement sur ses pieds, faisant tournoyer également sa cape blanche autour de lui. La musique marqua alors presque un temps de pose, en totale coordination avec ses mouvements, comme si tout était pourtant déjà prévu autour de lui.

Il fit face à un jeune homme, certainement pas plus jeune que lui en vue de la voix, de son apparence et de sa carrure. Un moment, il aurait pu croire qu'il avait été confondu avec une fille, sa chevelure n'arrangeant pas ce fait. Pourtant, les seuls mots qu'il put entendre à ce moment là furent « seul, jeune homme, m'ennuie, un prénom étrange, ravi ». Pendant un moment, Nolane se contenta de l'observer, se demandant ce que lui voulait réellement le jeune homme. Après tout, lorsqu'un homme s'ennuyait, il se transformait très rapidement en un client voulant un ravissement tout autre. Alors le jeune courtisan s'autorisa à plonger dans les fentes du masque de son interlocuteur, tentant de discerner une lueur qui aurait pu lui indiquer la direction de ses pensées. Peut-être qu'elle n'était que pas pure politesse ... mais quiconque savait que le rouge flamboyant était le courtisan que personne ne connaissait réellement. Un homme de plaisir dont le mystère n'était que des plus permanent. Alors à moins que son interlocuteur fusse étranger, ce qui l'étonnerait vu l'accent, Nolane ne pouvait être abordé sans avoir d'arrière pensée, comme il se doit.

Il ne retenu point le nom, observant dans un moment de silence son regard des plus étranges. Il s'agissait certainement d'un homme n'étant pas encore passer à Senlÿs de toute évidence. Ils pétillaient pourtant d'une sensation désagréable, comme si les idées qui régissaient dans la cervelle du jeune inconnu étaient bourrés mal sainement. Sa voix, son regard, sa présence, sa posture ... le jeune inconnu s'imposait à sa façon et Nolane ne put réprimer un frissonnement lorsqu'il vit une de ses mèches glissant encore entre les doigts du jeune homme. Il baissa alors légèrement son visage, s'inclinant poliment envers le jeune homme, comme seule marque de courtoisie de courtisan. Mais aussitôt fait, Nolane se redressa doucement, rabattant sa mèche sur son épaule pour la libérer de l'emprise du jeune homme.


    Quel aurait été le détail pouvant affirmé mon ennui, monsieur?


Sa voix restait poli, sans vraiment avoir à se présenter. Après tout, qu'allait-il faire d'un prénom comme le sien, à part le prononcer dans une petite conversation? Bien sur, au vue de son regard, le jeune courtisan devina qu'il ne sera pas facile de tenir tête à ce jeune homme, dont les intentions n'étaient pas encore très clairs. Il haïssait la nature de devoir doter les cervelles humains de redevance, d'intention et d'arrière pensée lors d'un simple geste. Si Nolane avait été pourvu de respect, il le lui montra par son bonjour mais en aucun cas, il n'esquissa un sourire, ni même la consonance d'un mot qui aurait pu montrer au jeune inconnu qu'il était ravi. Il l'était peut-être, peut-être pas certainement mais il serait bien le dernier à le montrer. Son regard s'attarda sur ses mains, remarquant la finesse avec la quelle elles avaient pu saisir ses cheveux rouges feux avant de recentrer ses prunelles sur celui de l'inconnu, affronter un pétillement qu'il avait craint par le passé.

Peut-être que ce soir, on ne lui accordera pas sa liberté. Au fond, qu'en avait-il vraiment à foutre, du moment qu'il gagnait ce qu'il voulait? Un peu de tendresse, un peu de tristesse. Il ne fit alors attention à la foule les entourant, se concentrant sur l'objet de son attention et de leur discussion. Peut-être aurait-il la première fois l'avis d'un inconnu sur sa personnalité extérieure sans préavis. Il frissonna alors à nouveau, comme si un vague de froid et de chaud déferlait autour de lui. Peut-être une porte ouvert ou un nouveau feu de cheminée enclenché. Nolane serait le dernier à chercher plus loin dans des explications.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xian Nu Huo


avatar

Féminin
Nombre de messages : 21
Age : 27
Localisation : RP: un peu partout / HRP: Lyon
Emploi/loisir : Lycéenne / Lire: écrire; dessiner
†Humeur : Lunatique
Age du Personnage : Nu Huo a vingt-ans, ou plutôt avait lorqu'il est mort...
Date d'inscription : 03/05/2009

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: ?
† Force Ange/Esprit:
30/100  (30/100)
Relation:

MessageSujet: Re: Une invitation pour ... ?   Lun 11 Mai - 23:53

Nu Huo sentit d'entrée de jeu la délicieuse raideur du jeune homme qu'il avait accosté un peu rudement il devait l'avouer, enfin, il s'en fichait après tout. Mais avec sa capacité à lire les pensées actuelles de sa victime, il comprit que cette raisuer était due à un malaise de l'humain. Délicieux. Il se délecta de cette première sensation innatendue qui lui était oferte sur un plateau d'argent.

Puis il sentit l'indéscision du jeune homme et ne put empêcher un sourire un peu froid de fleurir sur ses lèvres. Il aimait s'imposer dans l'espace vital de ses victimes et les laisser se débattre avec leur incapacité à savoir comment réagir devant un prédateur un peu particulier... Elles mettaient souvent un peu de temps à adopter une attitude qui variait selon l'humain, mais elles passaient avant tout par un large éventail de questions et de sentiments tous plus appétissants les uns que les autres.

Il se trouva que le jeune homme après être passé par simplement le malaise, se trouva dans l'attitude un peu hautaine qui tentait de dissimuler, et pas très bien, des questions sur ses véritables intentions à lui. Bien entendu, le jeune humain n'aurait pas de réponse à cette question avant d'avoir donné à Nu Huo ce qu'il voulait, ou avant d'avoir comprit lui-même de quoi il s'agissait.

Le jeune homme s'inclina rapidement, fugitivement, et se libéra de la simple emprise de l'esprit qui résidait uniquement dans le fait que celui-ci possedait une de ses mèches de cheveux rouges particulièrement jolies pensa-t-il. D'habitude il ne faisait pas attention aux attributs physiques de ses victimes mais il devait avouer que la couleur hypnotisante et flamboyante de sa chevelure l'attirait au même titre que le voile de mystère qui entourait le courtisan.

Ce voile empêchait Nu Huo de s'enfoncer au maximum dans ses pensées ce qui rendait la partie encore plus intéressante! Il faillit laisser un petit éclat de rire mais comme l'humain n'aurait pas comprit, il se retint à grande peine, il adorait les difficultés mais quand celles-ci n'étaient pas trop insurmontables ou trop nombreuses, sinon il mettait rapidement fin au jour d'agacement, et finissais de toute façon par avoir ce qu'il voulait.

Alors il posa une question en réponse à la première phrase de l'esprit et celui-ci vit son regard saphir se durcir, comment ça, 'le détail pouvant affirmer son ennui'? Mais son attitude renfermée bien sûr! Son regard fermé sur les beautés de la salle, de la musique! Son inaction alors que tout poussait à la libération des sens! Ses pensées apeurées qui le figeaient sur place, et bloquait son corps alors que son esprit voulait se libérer créant ainsi l'ennui! Nu Huo savait tout cela mais il se contenta de répondre sur un ton énigmatique:


« Ils sont tellement nombreux ces détails... Et certains ne se voient, ils se perçoivent... Allons, si vous ne vous ennuyiez pas, venez au moins me faire le plaisir de danser une fois avec moi. Je vous le demande comme une faveur. »

Et il lui tendit la main, avec élégance, doucement, sans une certaine impériosité mais sans s'imposer non plus, pour laisser le choix (ou l'illusion d'un choix) au jeune homme qui n'avait toujours pas décidé de se présenter mais, au fond, cela avait-il une importance pour Nu Huo? Non, assurément pas. Et puis, même si le jeune homme à la chape de mystère tentait de s'échapper ou de se rebeller, il connaissait toutes les méthodes, qu'elles soient douces ou dures pour garder quelqu'un sous sa coupe.

Oui, il pensa que le courtisan mystérieux devait être l'humain le plus difficile qu'il ait eut à percer depuis son retour sur cette terre maudite. Il avait envie de se venger de tous les descendants de ces ingrats qui l'avaient laissé tomber il y avait un siècle de cela, mais finalement, peut-être que sa vengeance viendrait après la recherche de la pure jouissance qu'il obtiendrait sûrement du jeune homme qui se tenait devant lui et dont il attendait la réponse avec une patience inébranlable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forks-fanpires.forums-actifs.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une invitation pour ... ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une invitation pour ... ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [EVENT] - Gala de Charité pour les Orphelins et les Grands Enfants...
» Une invitation... surprenante [PV. Moran & Alexandre] TERMINE
» Soirée Couscous
» Invitation pour un mariage
» Invitation pour la première édition des jeux de Panem

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nemausus :: . [Chateau] :: . Le Salon des Masques :: . Evènements-
Sauter vers: