Nemausus

Nemausus. 17ème siècle. Après un bal masqué ayant mal tourné, la ville perd peu à peu pied... supporterez-vous la volonté divine ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Il était une fois [Nelu~chou]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kazumi Des Bel-Schinzaway
Digne fils du vent
Digne fils du vent
avatar

Féminin
Nombre de messages : 48
Age : 26
Localisation : Dans les écuries, certainement.
Emploi/loisir : Palefrenier
†Humeur : Fatiguée
Date d'inscription : 31/08/2008

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Eondir
† Force Ange/Esprit:
0/0  (0/0)
Relation:

MessageSujet: Il était une fois [Nelu~chou]   Sam 8 Nov - 18:57


Découvrez Tori Amos!


"I can be cruel.
I don't Know why."


    Il était un jardin où la fleur des rois poussait en reine pour le plus grand plaisir des habitants du village. Dans ce jardin à la beauté renouvelée chaque printemps, se promenait un jeune homme à la chevelure en bataille, aux vêtements pas très propre et sentant la paille et le foin, aux yeux d'un bleu profond comme l'était la mer le long des côtes et à l'air sauvage et mystérieux comme un fauve en chasse. Il semblait seul, livré à lui-même dans un monde qui lui était inconnu et où les fleurs, fanées par l'automne bien avancé, ne semblait pas vouloir lui offrir leur beauté.
    Il avait la démarche élégante d'un noble, cette attitude si arrogante qui lui faisait porter la tête haute malgré sa taille dans la moyenne et sa silhouette aussi mince que l'était votre petit doigt. Son regard froid et pénétrant semblait faire attention au moindre détail environnant comme s'il cherchait quelque chose qui aurait pu lui causer du tort, des problèmes majeurs alors que rien dans ses trait impassibles ne semblait laisser deviner une quelconque faiblesse dans sa carapace apparente.
    La solitude ne semblait pas lui peser, il en semblait même rassuré mais si quelqu'un était venu à passer, il l'aurait forcément remarqué : ses vêtements clairs dénotaient avec étrangeté dans le paysage automnal et l'aurait interpellé pour diverses raisons qui ne l'intéressait pas. Il n'aurait pas répondu.
    Mise à part la profonde méfiance qui se lisait dans son regard, il semblait calme et n'avait pas vraiment l'air antipathique mais en même temps, il n'était sans doute pas l'homme le plus sociable de Nemausus, loin de là : il avait perdu toute foi en l'être humain depuis qu'il était au courant de cette étrange histoire d'ange et d'esprit, depuis que son père était mort dans l'incendie de leur ancienne demeure, depuis qu'Eondir était chargée de le protéger.
    Il ne marchait pas droit, l'adolescent qui n'avait pas encore atteint l'âge adulte, ses yeux dans le vague et fixés sur ses pensées sans vraiment comprendre ce qu'il faisait là. Il était à la base, partie chercher un sac d'avoine sur le marché et il se retrouvait à flâner dans le Jardin des Lys. Bientôt, il arriva devant une magnifique fontaine, où une nymphe de pierre versait de l'eau dans un grand bac ; il observa la statue avec stupéfaction, comme si elle avait été la plus jolie chose qu'il eut vu jusqu'à présent et il s'arrêta un long moment pour fixer ses yeux sans vie.
    Elle n'était qu'une statue et pourtant, il pouvait sentir chez elle bien plus de chaleur qu'il n'en sentait chez ceux qui l'entourait. Si on mettait de côté Eondir puisqu'elle était celle qui faisait battre son cœur depuis de nombreuses années, la seule à qui il voulait bien montrer ses faiblesses, avec laquelle il pouvait jouer l'enfant gâté, celle qu'il voulait chérir et protéger jusqu'à leur mort commune. Et pourtant, c'était à elle de le protéger de tous ces esprits néfastes qui jouaient avec la vie humaine comme les Hommes jouaient avec le feu, jusqu'à s'en brûler les doigts.
    Quelque chose dans sa contemplation muette le ramena à la réalité et il frissonna ; il se sentait observer, comme si quelqu'un était là, le regardant, le détaillant sans oser s'approcher à cause de toutes ses ondes négatives qu'il émettait sans le vouloir.
    Alors, Kazumi tourna la tête à droite, à gauche, puis il regarda par-dessus son épaule et il aperçut sa silhouette chétive. Il lui fit soudainement face, le dévisageant sans gêne et sans crainte.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kilya.keuf.net
 
Il était une fois [Nelu~chou]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il était une fois... Carrefour!
» Il était une fois Sophie la girafe
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre
» Il était une fois... La petite souris
» Il était une fois, un président fou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nemausus :: . [Chateau] :: . Le Jardin des Lys :: . Fontaine de Vérité-
Sauter vers: