Nemausus

Nemausus. 17ème siècle. Après un bal masqué ayant mal tourné, la ville perd peu à peu pied... supporterez-vous la volonté divine ?
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Enfin, Nemausus...te voilà [edit:recensée]

Aller en bas 
AuteurMessage
Guenièvre Llewelyn Davies


avatar

Féminin
Nombre de messages : 16
Age : 28
†Humeur : Agréable
Date d'inscription : 02/12/2008

Fiche d'identité
† Protégé(e) de/par: Kaori
† Force Ange/Esprit:
0/0  (0/0)
Relation:

MessageSujet: Enfin, Nemausus...te voilà [edit:recensée]   Jeu 4 Déc - 21:24

Après plusieurs semaines d'un voyage que je croyais sans fin, le chef de mon escorte me dit que Nemausus n'était plus trés loin. Galopant à la tête de la file, je pus apercevoir les portes de la ville. Mystérieuse, attirante, elle semblait me dire de venir vers elle.

* Enfin je te rencontre..*

J'avais l'impression qu'elle était vivante, dotée de vie. A peine arrivé à l'intérieur de la ville, les portes se refermère derrière nous. Bizarement, je sus que jamais je n'aurais l'envie de quitter cette ville. Une affiche attira mon attention. Il fallait se faire rescenser sous peine d'être mis en prison. Il me fallait trouver quelqu'un qui savait où trouver les fameux bureau de Nemausus. Une femme passa rapidement devant moi, Will ( le chef de l'escorte) l'appela.

"Dis-moi ma bonne femme ou je pourrais trouver les bureaux pour un rescencement."

Le femme le regarda lui puis moi. Elle montra du doigt une batisse relativement lugubre et peu attirante.

"C'est là bas."

Elle repartie vite sans rien dire de plus. Nous nous sommes donc avançer vers le bâtiment, je descendis de cheval. Will s'avança vers moi pour me prendre les rênes.

"Je te remercie, je ne serais pas longue."

Je disparue alors dans l'entrebaille de la porte, afin de me faire rescencer et être dans les règles. La salle d'attente n'était pas trés grande et fort peu décorée, il n'y avait personne, juste un chat dans un coin qui faisait sa toilette. Quoi de plus banal. Vers le fond de la pièce, une porte en chêne était entre-ouverte, je ne saurais distinguer s'il s'agissait d'une femme ou d'un homme attablé au bureau. Le mieux était de s'avançer. Avant que je n'ai eu le temps d'arriver à la porte, elle s'ouvrit vivement, laissant place à une vieille femme, maigrellette et portant des lunettes. Elle n'avait pas un visage avenant mais n'avait pas non plus l'air aigri par le temps et on travail peu agréable.

"Je suppose que c'est pour un rescencement."

Cette femme suppose vraiment bien, pourquoi venir dans un bureau de rescencement. Je lui fis un sourire, il fallait paraitre agréable dans une ville où l'on ne connait personne.

"Oui c'est exact."

Elle m'invita à rentré et m'asseoir sur la chaise en face d'elle. Elle prit place, mit ses mains sur la table et me regarda.

"Trés bien, donnez-moi donc une fiche comportant votre identité."

Par chance, ma tante nous en avait fait faire avant que nous quittions le domaine Elise et moi. Je la sortis donc de son tube protecteur et l'a tendis à la femme.

"La voici."

Guenièvre Llewelyn Davies

Elle l'a pris, l'a parcouru assez vite et la rangea dans un tiroir.

"Trés bien, maintenant dîtes-moi, quel est votre métier."

"Un métier, c'est un problème, je n'ai jamais eu de métier...hormis monter à cheval ou le dressage, je ne sais rien faire."

C'est déjà, il ets vrai quand tant que duchesse, avoir un métier c'est peu communs et mal vu, mais ici mon titre ne servait à rien. Il me fallait donc me faire une place.

"Je pense que le poste de gérante des écuries et libre, il faut si connaitre avec les chevaux, le dressage, et tout ce qui va avec, vous venez de dire que c'est le cas, je peux voir ça si vous le désirez?"

Je n'avais pas d'autre choix qu'accepter.

"Trés bien, si cela est possible."

Elle sourit, puis regarda de nouveau mon parchemin identitaire.

"Une maison dans les beaux quartier vous conviendra parfaitement. J'ai tout ce qu'il me fait pour le rescenecement. Je ne vous retiens pas."

Je me levais, lui fit un sourire avant de quitter la pièce. C'était un bon début, la ville m'avait sympathique. Enfin j'allais pouvoir faire ce que bon me semble. Une fois dehors, je me remis en selle et partie pour découvrir un peu plus la ville et ses alentours.

Edit Nemausus : Merci beaucoup jeune fille ... mais à la base, tu ne voulais pas faire courtisane? Ah moins que je me trompe ... tes informations sont donc à présent mise à jour, merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Enfin, Nemausus...te voilà [edit:recensée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oh ! Les voilà ...
» Voilà enfin l'arrivée de la fillote du roi polet
» louis chedid voilà pourquoi
» Qui veux rp avec moi ? Je ne mord pas (enfin pas toujours)
» Toi & Moi enfin réunis... [Pv Sweet Fire ?] [{fini}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nemausus :: . [Centre Ville] :: . Les Bureaux de Nemausus-
Sauter vers: